Titre original Zero Dark Thirty
Date de sortie 23 janvier 2013
Réalisé par Kathryn Bigelow
Avec Jason Clarke , Reda Kateb , Jessica Chastain
Scénariste(s) Mark Boal
Distributeur Universal Pictures
Année de production 2013
Pays de production US
Producteurs Mark Boal Kathryn Bigelow
Genre Thriller

Synopsis

La traque d’Oussama ben Laden a préoccupé le monde et deux administrations présidentielles américaines durant plus d’une décennie. Mais au final, on doit sa capture à la résolution et au dévouement d’une petite équipe d’agents de la CIA. Leurs missions ont été exécutées dans le secret, mais certains détails ont depuis été rendus publiques. Les plus importants aspects de l’opération, dont le rôle central joué par cette poignée d’hommes et de femmes, sont portés pour la première fois à l’écran dans le nouveau film du tandem récompensé aux Oscars, Kathryn Bigelow (réalisatrice et productrice) et Mark Boal (scénariste et producteur).Leur récit du pistage et de l’élimination de ben Laden, à la fois éloquent et fidèle à la réalité, entraîne le spectateur dans les coulisses du pouvoir et au cœur de l’action, détaillant cette mission historique qui se conclura par une opération spéciale d’assaut d’une mystérieuse habitation fortifiée dans une banlieue pakistanaise.L’attention portée à tout ce qui mènera à ce raid distingue Zero Dark Thirty d’autres comptes rendus des mêmes faits. Hasardeuse dès ses balbutiements, la quête pour trouver ben Laden a coûté la vie à plusieurs agents. Certains experts des services secrets en arrivèrent à penser que la mission était vouée à l’échec. Mais sur le terrain, une équipe d’analystes et d’interrogateurs a refusé et démenti ces pronostics. Pour la première fois, leur longue lutte pour localiser et neutraliser Oussama ben Laden est racontée en images dans un film complexe et exaltant.

Dernières News

Les films de Kathryn Bigelow du pire au meilleur

Est-ce que Detroit est un meilleur film que Zero Dark Thirty ?

Zero Dark Thirty : qu'est-ce qui fait pleurer Jessica Chastain ?

Diffusé ce soir, Zero Dark Thirty comprend une scène très forte, mais assez énigmatique. Décryptage.

Photos

Zero Dark Thirty

Critiques

  1. Première
    par Pierre Lunn

    Film d’espionnage b(o)urné sur la véritable opération de la CIA qui a mené à la liquidation d’Oussama Ben Laden, Zero Dark Thirty est un thriller qui commence sur le 11 septembre et s’achève sur la mort d’Oussama. Chapitré par les attentats islamistes, alternant scène de bureau et opération "on site", le film entretient d’évidents parallèles avec Argo (film-enquête + polar administratif). Mais la ressemblance avec le film de Ben et le vernis 70’s craquent vite et ZDT dévoile son drôle d’aspect déceptif. Ces 10 années de traque sont au fond une suite d’erreurs, de culs-de-sac déductifs, de puzzles de preuves manquantes qui anéantirait presque l'avidité du spectateur et celle de Maya s’il n’y avait un drôle de hasard (le courrier de Ben Laden repéré sur une vidéo) et l’étrange résolution finale. 40 minutes en temps réel dont les cibles sont deux ou trois hommes entourés de femmes et d'enfants. Après Démineurs, Kathryn Bigelow a donc choisi l'ambiguité pour raconter cette odyssée. Elle signe un film de guerre qui a l’audace de dépeindre les Américains non pas comme des gagneurs professionnels, mais comme un peuple sonné (comme l'héroïne) et prêt à TOUT pour assouvir sa soif de vengeance ; un actioner anti-spectaculaire ou plutôt un film d'art et dur qui raconterait le pacte faustien de l'Amérique avec ses propres agents. Plus qu'Argo finalement, on pense à Zodiac ou à certains Antonioni. ZDT enregistre l’histoire d’une déshumanisation progressive, d’une addiction qui n’aboutit pas à l’anéantissement du monstre mais à celui du chasseur. Les larmes de Jessica sonnent comme un retour au réel. Violent