Nom de naissance Terrence Malick
Naissance (74 ans)
Illinois ou Texas, États-Unis
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur, Scénariste, Monteur
Avis

Biographie

Terrence Frederick Malick est un cinéaste américain né le 30 novembre 1943. Célèbre pour ses films La Balade Sauvage, Les Moissons du ciel, La Ligne Rouge, Le Nouveau Monde, The Tree of Life et A la Merveille, il est certainement le réalisateur le plus mystérieux de ces 30 dernières années, si bien que l'on ne sait toujours pas s'il est né à Waco au Texas ou à Ottawa dans l'Illinois. Avec seulement six films en quarante ans, il est également le plus perfectionniste des réalisateurs modernes.

Si l'on ne sait pas s'il y est né, c'est bien dans l'Illinois que Terrence Malick grandit avec sa mère Irène et son père Emil, tous deux enfants d'immigrés Assyriens. En effet, le grand-père paternel de Terrence était originaire d'un petit village iranien qui a subi les exactions de l'Empire Ottoman durant la Première guerre mondiale, exactions connues sous le terme de génocide arménien, bien que la Turquie, héritière des Ottomans, ait toujours nié le terme de génocide. Mais là n'est pas la question.Retrouvons donc Terrence sur les bancs d'Harvard et de l'Université d'Oxford où il décroche des diplômes en philosophie qui lui permettent de donner des cours au célèbre MIT (Massachusetts Institute of Technology). Mais par la suite, c'est à une carrière de journaliste qu'il se destine, débutant une carrière au sein du magazine Life, puis du New Yorker.Mais le cinéma l'a toujours démangé. Il postule alors au Centre d'Etudes Avancées de l'American Film Institute et y est reçu. C'est là-bas qu'il fait la rencontre de deux producteurs : George Stevens Jr et Mike Medavoy. Sa vie va prendre un nouveau tournant puisque Medavoy lui propose de réécrire le scénario de L'Inspecteur Harry. Même si ce projet ne se concrétise pas, Terrence Malick décide tout de même à 28 ans de se lancer dans la réalisation.

Une esthétique bien à lui

Il réalise alors son premier film en 1974, La Balade sauvage, et cette première expérience est saluée par la critique et le public. Ne voulant pas précipiter les choses, il présente son deuxième long-métrage quatre ans plus tard : Les Moissons du ciel, qui révèle un certain Richard Gere. Le film est un véritable succès et remporte le prix de la mise en scène au festival de Cannes 1979.Avec ses deux premiers films, Malick met en place un esthétisme qui lui est propre. La nature est prépondérante dans son cinéma, prenant le temps - parfois des journées entières - à filmer le mouvement des blés roulant sous le vent, à attendre que la lumière entre dans son cadre comme il l'entend. Malick est un perfectionniste, mais un perfectionniste qui marche à l'instinct. Ainsi, il peut interrompre une scène pour aller filmer une envolée d'oies sauvages, ou bien tout simplement couper des pans entiers de son film au montage pour arriver à un résultat qu'il souhaite parfait. D'ailleurs, lorsque l'on tourne pour Malick, quelque soit l'importance de son rôle, on est jamais sûr d'apparaître dans le montage final du film tant il n'hésite pas à trancher dans son travail. Des choix nécessaires tant son perfectionnisme l'oblige à mettre en boite beaucoup plus d'image que nécessaire.

20 ans plus tard, l'attente est à son comble

Fort de cette réussite, la Paramount décide de lui donner une avance pour tourner son prochain film, mais le cinéaste décide de disparaître pendant un temps. Mais ce n'est qu'après 20 ans de silence et de rumeurs les plus folles quant à sa vie qu'il réalise enfin son troisième film, La Ligne rouge, adapté du roman Mourir ou crever de James Jones et traitant de la bataille de Guadalcanal. Après 20 ans d'absence, l'attente est à son comble et les plus grands acteurs se pressent pour tourner sous la houlette du maître : Jim Caviezel, Ben Chaplin, Woody Harrelson, Nick Nolte, John Travolta, John Cusack, Georges Clooney, Sean Penn, tous sont prêts à tourner gratuitement pour celui qui est considéré comme le plus grand réalisateur du moment. Avec La Ligne Rouge, Malick réalise plus un film sur les hommes dans la guerre qu'un film de guerre à proprement parlé. Il crée un contraste entre la violence déchaînée par l'espèce humaine et la sérénité que procure la nature ; un contraste sur la fragilité des hommes face à cette même nature et leur propension à la détruire. Le film est un nouvelle fois un succès, tant critique que public, même si la sortie du Soldat Ryan de Spielberg la même année, fit un peu d'ombre à cette fresque guerrière.Mais le succès ne grise pas Malick outre-mesure. Une nouvelle fois, il décide de prendre le temps avant de se consacrer à un nouveau projet. Pour Malick, un film est avant-tout un cheminement personnel. L'industrie il s'en moque, les médias aussi. D'ailleurs il n'apparaît jamais à la télévision. Aucune interview. Seules quelques photos de lui sont connues et une seule "officialisée" par le maître. Il reste donc silencieux durant sept nouvelles années pour revenir à nouveau en 2005 avec une oeuvre consacrée à la légende de Pocahontas, Le Nouveau Monde, dans lequel une nouvelle fois la nature est omniprésente.

Malick passe à la vitesse supérieure

Faisant montre une nouvelle fois de perfectionnisme, son Tree of Life, qui était attendu au Festival de Cannes 2010, sera finalement absent de la sélection cette année-là mais sera présenté l'année suivante, en 2011. Une patience qui a ses mérites puisqu'il décroche la Palme d'Or du Festival pour cette fresque mettant en scène Sean Penn, Brad Pitt et Jessica Chastain. Accélérant quelque peu son rythme de tournage, Malick fait confiance en 2013 à Olga Kurylenko, Rachel McAdams, Javier Bardem et Ben Affleck pour son film A la merveille. Le tournage du film a été terminé avant même la sortie en salles de The Tree Of Life, et une nouvelle fois certains de ses acteurs n'ont pas été retenus au montage comme Jessica Chastain, Martin Sheen, Amanda Peet et Barry Pepper.Mais Terrence Malick a déjà d'autres projets, comme son Knight of Cups avec Christian Bale, un film dont le tournage a débuté mais dont on ne sait quasiment rien. Cultivant le mystère jusqu'à son paroxysme, il entoure le tournage de ses films d'un secret absolu. Car tant qu'il n'est pas diffusé en salles, un film de Malick n'est jamais un projet acquis.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2017 Song to Song Réalisateur, Scénariste -
2015 The Better Angels Producteur -
2015 Voyage of Time : au fil de la vie Réalisateur -
2015 Knight of Cups Réalisateur, Scénariste -
2012 A la Merveille Réalisateur, Scénariste -

Dernières News

Concours : Gagnez des DVD de Song To Song de Terrence Malick

Avec Ryan Gosling, Rooney Mara, Natalie Portman et Michael Fassbender.

Song to song : Malick brouille les pistes

Tout comme Knight of Cups n’était pas un film sur Hollywood, Song to Song n’est pas vraiment un film sur la scène rock d’Austin.

Stars associées