Quentin Tarantino portrait
Avis: 
Date de naissance: 
26 mars 1963 (âge : 53 ans)
Nationalité: 
Américain
Sexe: 
Homme
Profession: 
Réalisateur, Acteur, Scénariste

Biographie: 

Quentin Tarantino est un réalisateur, scénariste et producteur américain né le 27 mars 1963 à Knoxville dans le Tennessee. Il est célèbre pour ses films Reservoir Dogs, Kill Bill I et II, Pulp Fiction, Jackie Brown, Inglourious Basterds et Django Unchained.

Deux ans après sa naissance à Knoxville, sa mère décide de s'installer à South Bay, au sud de Los Angeles, dans un quartier multiculturel dont les différentes ethnies auront chacune une influence sur ses affinités cinématographiques. Sa mère, cinéphile, l’emmène d'ailleurs souvent au cinéma ce qui nourrira sa passion pour le 7e art.À 16 ans, il quitte le lycée pour entreprendre des cours d’art dramatique au sein de la James Best Theatre Company. Il finance ces cours grâce à de petits jobs tels qu’ouvreur dans un cinéma de quartier, le Pussycat Theatre, spécialisé dans le genre pornographique. A 18 ans, Quentin Tarantino découvre le magnétoscope, formidable outil grâce auquel il arrive à acquérir une grande culture cinématographique.Quatre ans plus tard, grâce à une culture cinématographique déjà trés étendue il se fait embaucher dans un vidéo-club de Hermosa Beach en Californie. C’est là qu’il fait la connaissance de Roger Avary avec lequel il écrira plus tard Reservoir Dogs et Pulp Fiction.

Merci Harvey !

C’est en 1986 qu’il se lance dans la réalisation avec pour premier essai My Bestfriend’s Birthday, un film amateur à petit budget sans succès. En 1990, il vend les scripts de True Romance et Tueurs nés (adaptés en 1993 et 1994) et exploite l’argent récolté pour la réalisation de Reservoir Dogs avec l’aide de Harvey Keitel, rencontré grâce à Lawrence Bender (avec lequel il crée la société Band Apart).Harvey Keitel, ravi par le projet de Reservoir Dogs contribue au financement de celui-ci et y joue gratuitement tout en enrôlant avec lui des acteurs d’une certaine renommée tels que Steve Buscemi, Chris Penn et Tim Roth. Le film suscite de vives réactions lors de sa présentation hors compétition au Festival de Cannes et conquiert très vite le statut de film culte. Un style est né, le style Tarantino, marqué par des scènes violentes, des dialogues incisifs et drôles, imprégnés de l’obscurité de leur réalisateur devenu maître en la matière.Suit Pulp Fiction, dont la sortie le 25 mai 1994 lui vaut la Palme d’Or au Festival de Cannes et l’Oscar du Meilleur Scénario. Le film marque la consécration absolue pour Tarantino. L'interprétation est assurée par de grands acteurs hollywoodiens tels que Bruce Willis, Uma Thurman, Samuel L. Jackson ou encore John Travolta qui marque ici son grand retour au cinéma. Bien sûr Keitel est également de la partie.

De Jackie Brown à Kill Bill

Une autre grande figure fera également son retour grâce à un film devenu culte par la suite ; Pam Grier, dans le film Jackie Brown sorti en 1997 et remportant un large succès auprès du public. Ce film adapté du roman Rum Punch d’Elmore Leonard est lui aussi marqué par un casting de rêve ; Pam Grier y donne la réplique à Robert De Niro, Michael Keaton, Samuel L. Jackson et Bridget Fonda.En parallèle avec la réalisation et l’écriture, Tarantino reste fidèle à son premier rêve : la comédie, et joue ou apparaît dans la majorité de ses films (Reservoir Dogs, Pulp Fiction, Boulevard de la Mort).En 2002, il repasse derrière la caméra et sort le diptyque Kill Bill. Sortis à deux mois d'intervalles, les deux films fonctionnent en forme d'hommage hyper référentiel au cinéma qu'aime Tarantino. Le réalisateur s'essaie à tous les genres, du film d'arts martiaux au western avec une virtuosité indéniable, allant même jusqu’à intégrer un séquence d'animation. Le film porté par Uma Thurman (déja vue dans Pulp Fiction) est un succès international de plus pour le réalisateur qui revient sur le devant de la scène après six ans d'absence.En 2004, Tarantino réalise un autre rêve et devient le président de jury du Festival de Cannes, où il accorde la Palme d'Or au film Fahrenheit 9/11 de Michael Moore. L’année suivante, pour seulement un dollar il tourne une scène unique de Sin City, film de Robert Rodriguez et Frank Miller.

Un Tarantino est toujours un évènement

En 2007, toujours avec son ami Robert Rodriguez, il se consacre au projet Grindhouse qui rend hommage aux films de genre des années 70 et au cinémas spécialisés en séries Z. Rodriguez sort ainsi Planète Terreur (le 2e volet) dans lequel un petit rôle est attribué à Tarantino qui pour sa part réalise Boulevard de la Mort. Ce double projet obtient le succès attendu et gagne très vite le statut d'œuvre incontournable, à l'image de tous les films du cinéaste.En 2009 sort Inglourious Basterds, doté une fois de plus d'un casting impressionnant - Brad Pitt, Diane Kruger, Eli Roth et Mélanie Laurent. Avec ce film, Tarantino s'essaye au film de guerre, et une nouvelle fois l'essai est concluant puisque présenté en compétition au Festival de Cannes, il permet à l'acteur autrichien Christoph Waltz d'obtenir le Prix d'interprétation masculine.Il faut ensuite attendre le début de l'année 2013 pour retrouver un film de Quentin Tarantino sur les écrans. Avec Django Unchained il s'attèle au western et retrouve Christoph Waltz, son nouvel acteur fétiche. Il fait également appel à Leonardo DiCaprio et Jamie Foxx. Son film reçoit le Golden Globe et l'Oscar du Meilleur scénario, tandis que Christoph Waltz remporte encore une fois l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle.
En 2015 il présente un western, Les 8 Salopards, qui a failli ne jamais voir le jour suite à une fuite du scénario.

Films réalisés par Quentin Tarantino

Commentaires sur Quentin Tarantino

Dernières news sur cette star

01/08/2016 - 15:30

Les héros de Pulp Fiction, Kill Bill et Django Unchained s’associent dans cette fausse bande-annonce bien pensée.

 

12/07/2016 - 12:45

"Je voulais pas faire le film à moins de trouver le Hans Landa parfait", dit Tarantino.

08/06/2016 - 12:30

Et se fait épingler par l’association féministe Women and Hollywood.

Les plus vues