Nom de naissance Laurent Mauvignier
Genre Homme
Profession(s) Scénario original
Avis

Biographie

Laurent Mauvignier naît à Tours en 1967. Hospitalisé très jeune, il commence à écrire ; à douze ans, il écrit des romans entiers qu'il détruit dès leur achèvement. Des événements personnels l'éloignent des lettres durant son adolescence. Après un BEP de comptabilité, il se lance dans les études artistiques, entre aux Beaux-Arts et essaie de passer le CAPES d'Arts plastiques, auquel il échoue. Il décide alors de se remettre à l'écriture, plus sérieusement et à une cadence bien plus grande que dans sa jeunesse. Il écrit trois textes d'un coup ; le troisième devient son premier roman publié : Loin d'eux, en 1999. L'année suivante, Apprendre à finir obtient le prix Inter. Suivent Ceux d'à côté, Seuls, Le Lien, et Dans la foule, qui reçoit le prix du roman FNAC 2006. Mauvignier écrit le secret, l'abandon, la solitude et la quête de l'identité. Mais ce qui fait sa patte, c'est une réflexion sur la langue et particulièrement sur les mots comme source de socialisation ou de solitude. Dans Ceux d'à-côté, deux monologues se font face ; dans tous ses romans le langage est incertain, incomplet, il n'arrive pas à recouvrir ce que l'on veut se dire. Les mots sont répétés dans une tentative de communiquer un sens. Les phrases tournent et buttent sur le silence ou la confusion. Les mots servent à dire l'émotion mais l'émotion n'arrive jamais à se dire. Styliste de l'intime, Laurent Mauvignier est le prototype de « l'auteur Minuit », aux côtés d'jean echenoz et dans une tradition de la littérature française qui prend comme point focal l'étude de l'âme humaine et de ses impossibilités, dans un quotidien de déchirements et de frustrations. En 2009, Laurent Mauvignier publie Des Hommes, dans lequel il met en scène des anciens appelés de la guerre d'Algérie, "revenus de la guerre physiquement indemnes mais nettement moins vivants, hantés par les sinistres Événements cachés entre les guillemets officiels" (Lire la chronique de Des Hommes). Ce roman figure parmi plusieurs listes des prix littéraires de la rentrée.