Date de sortie 4 juin 2014
Réalisé par David Michôd
Avec Guy Pearce , Robert Pattinson , Scoot McNairy
Scénariste(s) David Michôd, Joel Edgerton
Distributeur Metropolitan
Année de production 2014
Pays de production US
Genre Thriller

Synopsis

Dix ans après l’effondrement de l’économie occidentale, les mines australiennes sont encore en activité, et cette industrie attire les hommes les plus désespérés et les plus dangereux. Là-bas, dans une société moribonde où survivre est un combat de chaque jour, plus aucune loi n’existe. Eric a tout laissé derrière lui. Ce n’est plus qu’un vagabond, un homme froid rempli de colère. Lorsqu’il se fait voler la seule chose qu’il possédait encore, sa voiture, par un gang, il se lance à leur poursuite. Son unique chance de les retrouver est Rey, un des membres de la bande, abandonné par les siens après avoir été blessé. Contraints et forcés, les deux hommes vont faire équipe pour un périple dont ils n’imaginent pas l’issue…

Offres VOD

UniversCiné SD UniversCiné 4.99 € Louer 13.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 2.99 € Louer 11.99  € Acheter

Photos

DR
DR
DR
Matt Nettheim
DR
DR
Metropolitan
Metropolitan
Metropolitan Filmexport / Rover Film Holdings P/L
Metropolitan Filmexport / Rover Film Holdings P/L
Metropolitan Filmexport / Rover Film Holdings P/L

The Rover

The Rover

Rover

The Rover

The Rover

The Rover

Affiche Française

The Rover

Affiche Française

The Rover

The Rover

The Rover

The Rover

The Rover

Critiques

  1. Première
    par Mathieu Carratier

    Animal Kingdom, son premier long métrage tétanisant, avait imposé l’Australien David Michôd comme l’un des cinéastes les plus prometteurs du moment. Trois ans plus tard, The Rover invite sans conteste à changer d’adjectif : « majeur » semble désormais plus approprié. Après sa saga criminelle familiale qui multipliait les personnages, Michôd resserre son canevas avec ce western post-apocalyptique au minimalisme désespéré, filmant l’outback comme une ultime frontière avant le néant. En quelques plans, le réalisateur installe un sentiment de désolation qui prend à la gorge pour ne plus lâcher prise jusqu’à un final terrassant. Sa mise en scène dépouillée à l’extrême, d’une précision implacable, épouse brillamment la détermination aveugle du protagoniste incarné par Guy Pearce (dans son meilleur rôle depuis le Memento de Christopher Nolan). Sa solitude obstinée est contrebalancée par la performance inattendue de Robert Pattinson en simplet paumé depuis que son grand frère l’a laissé pour mort. Étrangement touchant, constamment imprévisible, l’acteur est la véritable surprise d’un film dont la puissance primale, associée au décor, évoque évidemment Mad Max. À mesure qu’avance The Rover, il devient pourtant clair que David Michôd n’a aucune intention de se mesurer au monument de George Miller : il est bien trop occupé à bâtir le sien.