Titre original Tamara Drew
Date de sortie 14 juillet 2010
Réalisé par Stephen Frears
Avec Gemma Arterton , Dominic Cooper , Roger Allam
Distributeur Diaphana Distribution
Année de production 2010
Pays de production US
Genre Comédie dramatique

Synopsis

L'adaptation du roman graphique de Posy Simmonds.Avec son nez refait, ses jambes interminables, son job dans la presse people, ses aspirations à la célébrité et sa facilité à briser les coeurs, Tamara Drewe est l'Amazone londonienne du XXIe siècle. Son retour au village où vécut sa mère est un choc pour la petite communauté qui y prospère en paix.Hommes et femmes, bobos et ruraux, auteur de best-sellers, universitaire frustré, rock star au rancart ou fils du pays, tous sont attirés par Tamara dont la beauté pyromane et les divagations amoureuses éveillent d'obscures passions et va provoquer un enchaînement de circonstances aussi absurdes que poignantes.Ce film est présenté hors compétition lors du 63ème Festival de Cannes.

Offres VOD

UniversCiné SD UniversCiné 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange SD Orange 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Photos

DR
PRODUCTION / SUMMIT ENT'T
PRODUCTION / SUMMIT ENT'T

Tamara Drewe

TAMARA DREWE (2010)

TAMARA DREWE (2010)

Casting

Gemma Arterton
Tamara Drewe
Dominic Cooper
Ben Sergeant
Roger Allam
Nicholas Hardiment
Tamsin Greig
Beth Hardiman

Critiques

  1. Première
    par Gael Golhen

    Dans ce délicieux jeu de quilles sentimental qui évoque les meilleurs marivaudages de Woody Allen, le réalisateur ose tout. Peuplé de personnages aux traits à peine forcés et campés par la crème des acteurs british, le film prend tous les virages – dramatique ou comique, sexy ou intello, sentimental ou trash – sans jamais perdre la route de vue. Avec un charme irrésistible, Frears réussit la parfaite « dramédie » (l’alliance du drame et de la comédie). Mieux : en puisant aux sources de la culture anglo-saxonne (P.G. Wodehouse, David Lodge, Thomas Hardy) et en la trempant dans un bain pop, il signe une comédie frivole qui est aussi un traité des passions humaines. C’est drôle, ironique et parfois carrément vulgaire, mais la manière dont la mélancolie et la vacherie viennent déranger l’ordre comique établi reste le principal tour de force du film. Tous les personnages semblent appelés à devenir le contraire de ce qu’ils paraissent, disent ou croient être. Tous sont condamnés à éprouver de l’insatisfaction, dans leurs désirs frustrés comme dans leurs désirs réalisés. Un film léger et grave dont seul Frears a le secret.