Nom de naissance KARLSON
Avis

Biographie

Ayant gravi tous les échelons aux studios Universal, il aborde en 1944 le long métrage de série B mais ne s'y fait remarquer vraiment que dans les années 50, apportant à des sujets standards une touche d'insolite et de violence vraie : l'Inexorable Enquête (Scandal Sheet, 1952) ; le Quatrième Homme (Kansas City Confidential, id.) ; l'Affaire de la 99 Rue (99 River Street, 1953) ; les Îles de l'Enfer (Hell's Island, 1955) ; les Frères Rico (The Brothers Rico, 1957). En 1955, il tourne The Phoenix City Story en décors naturels tandis que se déroule le procès consécutif au meurtre raconté. Au thriller, Karlson ajoutera, avec moins de bonheur, le film d'aventures ou d'espionnage : l'Épée de Monte Cristo (Mask of the Avenger, 1951) ; le Dernier Passage (Secret Ways, 1961). L'interminable Saipan (Hell to Eternity, 1960), mélange des stock-shots de la guerre du Pacifique à des scènes d'érotisme assez échevelées pour l'époque, tandis que Matt Helm, agent très spécial (The Silencers, 1966) est une amusante ouverture à la série des « Matt Helm ». Le secret de la longue carrière de Karlson tient sans doute à sa pratique, sécurisante pour les studios, de chef monteur : c'est ainsi que, d'une vieille série TV (les Intouchables), il a extrait Scarface Mob (1962), film d'ailleurs réussi. En 1973, il est revenu au film criminel « réaliste » avec Justice sauvage (Walking Tall), qu'il a lui-même produit et qui a été un grand succès financier. Il a continué dans la même voie avec La trahison se paie cash (Framed, 1975).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Les maudits du chateau-fort Réalisateur -
2015 A Wave, A Wac and a Marine Réalisateur -
2015 Bowery Bombshell Réalisateur -
2015 Les Frères Rico Réalisateur -
2015 Thunderhoof Réalisateur -

Stars associées