John Williams portrait
Avis: 
Date de naissance: 
07 février 1932 (âge : 85 ans)
Nationalité: 
Américain
Sexe: 
Homme
Profession: 
Compositeur, Musicien

Biographie: 

A ne pas confondre avec l'acteur britannique John Williams.John Towner Williams est un compositeur, pianiste et chef d'orchestre américain né le 8 février 1932 à New-York et spécialisé dans la composition de musiques de films. Collaborateur privilégié de Steven Spielberg et George Lucas, on lui doit notamment la bande originale des sagas Stars Wars, Indiana Jones, Jurassic Park ou encore Harry Potter.A l'image de John Barry, Hans Zimmer, Enio Morricone ou encore Valdimir Cosma, John Williams est l'un des compositeurs de musiques de films le plus célèbre de la planète, grâce à des thèmes forts, composés au piano, et orchestrés par ses soins.Fils d'un percussionniste professionnel, il est baigné dès son plus jeune âge dans la musique. A l'âge de sept ans, il se met au piano et découvre très vite les cuivres. Ainsi il apprend le tuba, le trombone et la trompette. Passionné de jazz, il forme un groupe à l'âge de quinze ans. Très vite, il s'essaie à la direction musicale et aux arrangements. A 19 ans, il crée sa première pièce, une sonate pour piano, mais John Williams, convaincu que la composition ne lui permettra pas de vivre, se concentre sur ses études de piano afin de pourvoir rejoindre un orchestre professionnel et vivre de son jeu de piano.Après un passage à l'UCLA pour étudier l'orchestration, il rejoint l'US Air Force par conscription et en profite pour diriger l'orchestre de sa base. Une fois sa quille obtenue, il rejoint la Julliard School pour perfectionner son jeu de piano et suit les conseils de sa professeure Rosina Lhevinne qui le pousse à composer.Ses débuts à HollywoodDe retour à Los Angeles à la fin des années 50, il commence une carrière de pianiste pour Hollywood, jouant notamment pour des séries télés comme Peter Gunn ou des films comme Certains l'aiment chaud (1959), La Garçonnière (1960) ou Du silence et des ombres (1962). A Hollywood il fait une rencontre déterminante en la personne de Bernard Herrmann, le compositeur attitré du maître du suspense Alfred Hitchcock. Cette rencontre lui permet d'intégrer à 24 ans seulement l'équipe d'arrangeurs de la Columbia, puis de la Twentieth Century Fox. Il collabore alors avec Alfred et Lionel Newman, Dimitri Tiomkin et Franz Waxman.En parallèle de son poste d'arrangeur, il compose pour de nombreux thèmes pour la télévision, notamment Heidi et Jane Eyre. Au cinéma, il fait ses premières armes de compositeur en écrivant les musiques des films Le dernier passage (Phil Karlson - 1961), Le Seigneur d'Hawaï (Guy Green - 1963), A bout portant (Don Siegel - 1964), L'encombrant Monsieur John (Jack Lee Thompson - 1965), Rancho Bravo (Andrew V. McLaglen - 1966), Comment voler un million de dollars (William Wyler - 1966), La Vallée des poupées (Mark Robson - 1967), The Reivers (Mark Rydell -1969) ou encore Goodbye Mr Chips (Herbert Ross - 1969).Rencontre avec SpielbergAu début des années 70, il travaille sur des films comme Images de Robert Altman, L'Aventure du Poséidon de Ronald Neame, La Tour Infernale de John Guillermin et Irwin Allen, Un violon sur le toît de Norman Jewison ou encore Tremblement de terre de Mark Robson. Mais en 1973, c'est sa rencontre avec Steven Spielberg qui va le propulser au sommet. En effet, le jeune cinéaste, impressionné par le travail de Williams sur The Reivers, le contacte pour son film Sugarland Express. Dès lors, les deux hommes ne se quitteront plus. En 1975, Spielberg lui confie la bande originale des Dents de la mer. Avec son thème anxiogène, le film, grâce à son succès planétaire, permet à John Williams d'entrer dans la cour des grands.Dès lors tous les plus grands cinéastes se l'arrachent. Clint Eastwood le recrute pour La Sanction, Alfred Hitchcock pour Complot de famille, Jack Smight pour La Bataille de Midway, Arthur Penn pour Missouri Breaks et Richard Donner pour Superman. Aussi, grâce à Spielberg qui a convaincu George Lucas de faire appel à lui, John Williams se voit confier la musique du film Star Wars. Une nouvelle fois, le thème composé par Williams devient aussi célèbre que le film qu'il accompagne. Il aura également la charge de mettre en musique les épisodes suivant de la saga (L'empire contre-attaque, Le retour du Jedi, La menace fantôme, L'attaque des clones et La Revanche des Sith). En l'espace d'à peine cinq ans, John Williams vient de composer deux des thèmes les plus célèbres du cinéma.Après Star Wars, Williams s'attaque à Indiana JonesEn 1978, Williams compose la musique des Dents de la mer 2, réalisé par Jeannot Szwarc puis est engagé par Brian de Palma pour Furie. L'année suivante, il retrouve Spielberg pour 1941 avant de composer la musique du Dracula de John Badham. En 1981, nouvelle collaboration avec Spielberg pour Les Aventuriers de l'arche perdue, premier volet de la saga Indiana Jones, autre immense succès du duo Spielberg-Williams. Il sera logiquement rappelé par le réalisateur pour Le Temple Maudit, La Dernière Croisade et Le Royaume du crâne de cristal. Mais avant cela, le duo frappe une nouvelle fois très fort en 1982 avec E.T. L'extraterrestre. En 1987, Williams collabore une nouvelle fois avec Spielberg pour L'Empire du Soleil.Par la suite, avant de composer pour Spielberg la musique du film Always, il collabore avec George Miller pour Les Sorcières d'Eastwick, Lawrence Kasdan pour Voyageur malgré lui et Oliver Stone pour Né un 4 juillet. Au début des années 90, il signe la BO de Maman j'ai raté l'avion pour Chris Columbus puis celle de Présumé Innocent pour Alan Jay Pakula. En 1991 il retrouve Oliver Stone pour la musique de JFK puis Columbus pour Maman j'ai encore raté l'avion. Il retrouve également Spielberg pour Hook ou la revanche du Capitaine Crochet, La Liste de Schindler et Jurassic Park. Il signera d'ailleurs la musique du deuxième volet de la saga : Le Monde Perdu, en 1997. Pour Spielberg il compose également la musique d'Amistad.Une quasi exclusivité pour SpielbergA cette époque il continue également son partenariat avec Oliver Stone pour Nixon puis est contacté par Sydney Pollack pour Sabrina et Barry Levinson pour Sleepers. En 1997 il travaille sur la bande originale de Sept Ans au Tibet, du réalisateur français Jean-Jacques Annaud. A la fin de la décennie il signe pour Spielberg la musique d'Il Faut Sauver le Soldat Ryan et pour Columbus la musique de Ma Meilleure Ennemie.Durant la décennie 2000, infatigable, il est engagé par Roland Emmerich pour diriger la bande son de The Patriot. Chris Columbus fait également une nouvelle fois appel à lui pour la bande son de Harry Potter à l'école des sorciers. Il composera également celles des deux volets suivants de la saga : La Chambre des secrets en 2002 et Le Prisonnier d'Azkaban en 2004. Mais outre une collaboration avec Rob Marshall pour le film Mémoires d'une Geisha en 2005, John Williams réserve désormais son talent à son alter-égo. A cette époque il signe en effet pour Spielberg les musiques des films A.I. Intelligence Artificielle (2001), Minority Report (2002), Arrête-moi si tu peux (2002), Le Terminal (2004), La Guerre des Mondes (2005), Munich (2006), Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (2011), Cheval de Guerre (2011) et Lincoln (2013).A 81 ans, il se dit très motivé à l'idée de mettre en musique les futurs épisodes de la saga Star Wars, à commencer par l'Episode VII, prévu pour 2015. Et il serait étonnant que Disney, nouveau propriétaire de la franchise, lui refuse ce plaisir.Vie privéeMarié à l'actrice Barbara Ruick entre 1956 et 1974, date du décès de cette dernière, John Williams est l'heureux père de trois enfants : Jennifer, née en 1956, Mark, né en 1958 et Joseph, né en 1960. Joseph Williams est également compositeur et il fut l'un des chanteurs du groupe Toto. En 1980, soit six ans après la mort de sa femme Barbara, il épouse en seconde noce Samantha Winslow.

Dernières news sur John Williams

John Williams refait équipe avec Steven Spielberg, mais pas sur Ready Player One
10/07/2017 - 13:00

C’est Alan Silvestri qui lui succède, car le compositeur travaille sur The Papers.

John Williams
14/04/2017 - 00:15

Le légendaire compositeur a clôt le premier panel de la Star Wars Celebration 2017 en musique.

Les Biths de la cantina
17/02/2017 - 14:05

Qui a déjà fait l’amour sur l’air de La Cantina ?

 

John Williams
23/12/2016 - 10:35

Le compositeur légendaire déclare en plus que son travail sur Star Wars n'est "pas vraiment mémorable".

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Nos dossiers du moment

Les plus vues