Mehdi Charef
Avis: 
Date de naissance: 
20 octobre 1952 (âge : 64 ans)
Sexe: 
Homme

Biographie: 

Mehdi Charef est un écrivain, réalisateur, scénariste, auteur de théâtre, dialoguiste et acteur français d’origine algérienne. Il est né le 21 octobre 1952 à Maghnia, en Algérie.Enfant, Mehdi Charef quitte son Algérie natale avec ses parents pour s’installer en France, en région parisienne. Il entre très tôt dans la vie active, exerçant le métier d’affûteur dans une usine spécialisée en mécanique durant vingt-trois années. À ses heures perdues, il se met à écrire, s’inspirant de sa position d’exilé et des souvenirs de son enfance. En 1984, il fait la rencontre du réalisateur Costa-Gavras, qui va changer le cours de son existence en lui conseillant d’adapter au cinéma son premier roman, Le Thé au harem d’Archimède. Celui-ci évoque le quotidien difficile de jeunes adolescents issus de l’immigration, habitant en banlieue parisienne et qui sont en conflit avec leurs parents et la société. Ses débuts en tant que réalisateur lui vaudront, en 1986, le César de la Meilleure première œuvre, le Prix Jean Vigo et le Prix de la Jeunesse à Cannes. Fort de sa réussite, Mehdi Charef réalise Miss Mona en 1986. Cette comédie dramatique met en scène la rencontre de deux personnages en marge de la société ; d’un côté Samir, immigré clandestin et de l’autre Mona, jeune travesti interprété par Jean Carmet. Quelques années plus tard, il réaffirme son talent de cinéaste en dirigeant Camomille, ou l’histoire d’amour entre deux êtres issus de milieux différents. En 1991, il signe Au pays des Juliets, long-métrage racontant la sortie de prison pour une permission de 24 heures de trois femmes. Ce film sera d’ailleurs sélectionné au festival de Cannes. En 1999, Mehdi Charef présente Marie-Line, confiant à Muriel Robin le rôle d’une chef d’unité de nettoyage droite et autoritaire qui va se lier d’amitié avec ses employées, immigrées pour la plupart. Cette interprétation vaudra à Muriel Robin une nomination pour le César de la Meilleure Actrice.Bien que son étiquette de réalisateur social et militant pour la cause des immigrés et des marginaux le poursuive, Mehdi Charef tient à rendre hommage aux femmes algériennes dans La fille de Keltoum en 2001. Toujours très impliqué, il signe, en 2005, sa première pièce de théâtre intitulée 1962, Le dernier voyage, mettant en scène les derniers jours de la guerre d’Algérie et la proclamation de l’Indépendance. De même, en 2007, il écrit et réalise Cartouches Gauloises, film retraçant la vie d’un tout jeune garçon vendeur de journaux pendant la guerre d’Algérie. Cette œuvre autobiographique met en image le vécu du cinéaste et témoigne de ses profondes cicatrices psychologiques.Plus récemment, Mehdi Charef participe, aux côtés de grands réalisateurs comme Spike Lee, Ridley Scott, John Woo, Jordan Scott ou encore Emir Kusturica, à la réalisation d’une série de courts-métrages pour dénoncer la maltraitance des enfants. Les Enfants Invisibles, à l’affiche en 2009, est un ensemble de drames exposant la vie d’enfants de nationalités et de milieux différents.

Films réalisés par Mehdi Charef

Commentaires sur Mehdi Charef

Dernières news sur Mehdi Charef

Les plus vues