Nom de naissance John Woo
Naissance (72 ans)
Guangzhou
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

John Woo est un acteur, scénariste, producteur et réalisateur chinois. La grande majorité de ses réalisations sont des films d’action faisant la part belle aux arts martiaux.Il ne vit que les sept premières années de sa vie dans sa ville natale, sa famille l’emmenant en 1953 à Hong Kong.Dès 1967, John Woo rejoint la Chinese Student Weekley Theater Company, une compagnie théâtrale réunissant des étudiants passionnés de théâtre.Deux années plus tard, il s’essaie à la réalisation en tant qu’amateur et propose quelques fictions filmées à l’aide d’une caméra 8 mm. Il parvient alors à se faire engager par la société Cathay qui lui confie un poste d’assistant de production.John Woo poursuit ensuite son apprentissage auprès du cinéaste Chang Cheh (1923-2002). De 1971 à 1973, il œuvre à ses côtés comme assistant-réalisateur sur les tournages de Seven Blows of the Dragon, Boxer from Shantung, Four Riders ou encore Blood Brothers.The Young Dragons, sorti en 1973, est la première réalisation de John Woo. Ce dernier met alors en scène un acteur qui démarre, Jackie Chan qui accompagne Tien Yi, Yu Chang et Hu Chin. Le kung-fu y règne en maître, au même titre qu’une extrême brutalité qui conduit les autorités à censurer le film. Une nouvelle version moins violente est présentée une dizaine d’années plus tard.Avec Martin Scorsese, Gene Kelly, son mentor Chang Cheh et Stanley Kubrick, Sergio Leone fait partie de ses principales références. L’influence du célèbre réalisateur de western est particulièrement perceptible dans Hand of Death (ou Shao Lin Men, 1976), son troisième long-métrage. Jackie Chan y campe un combattant shaolin et John Woo y va également de son interprétation puisqu’il joue le rôle de Cheng.Ce n’est d’ailleurs pas le seul film où John Woo est à la fois metteur en scène et acteur. From Ritches to Rags, dévoilé en 1977, est aussi dans ce cas. Le réalisateur y donne la réplique notamment à Ricky Hui, Johnny Koo et Yik Kar.Si la fin des années soixante-dix semble lui sourire, la première partie de la décennie suivante s’avère plus laborieuse pour le cinéaste chinois. Ses employeurs de la société de production Cinema City jugent son travail insatisfaisant et décident de le confiner à un rôle de représentant à Taïwan.C’est sa rencontre avec Tsui Hark qui lui permet de rebondir. Il s’associe en effet avec ce dernier pour produire Le Syndicat du crime(1986), une des plus belles réussites de la carrière de John Woo. Dans ce film, Leslie Cheung interprète le personnage d’un policier dont le frère (Ti Lung) est impliqué dans le grand banditisme. Fait de trahisons, d’apologie du sens de l’honneur et de l’amitié, de scènes d’action intenses et spectaculaires, Le Syndicat du crime est très représentatif du style proposé par le metteur en scène cantonnais. Le succès rencontré par le long-métrage est confirmé lors des Hong Kong Film Awards de 1987, cérémonie durant laquelle John Woo se voit décerner le prix du Meilleur Film.La même année, il présente la suite sous le titre Le Syndicat du crime 2. Il est suivi de The Killer en 1989, dans lequel un assassin professionnel repenti, incarné par Chow Yun-Fat, doit faire face à ses anciens employeurs et à un inspecteur (Danny Lee) déterminé à l’envoyer en prison, alors que l’ex-tueur cherche à financer les soins d’une femme devenue aveugle par sa faute (Sally Yeh). Là encore, John Woo est récompensé pour sa mise en scène, The Killer recevant les prix du Meilleur Réalisateur et du Meilleur Montage aux Hong Kong Film Awards de 1990.Après la sortie d’À toute épreuveen 1992, avec Chow Yun-Fat et Tony Leung Chiu-Wai, il quitte Hong Kong et part pour les États-Unis où sa carrière prend une nouvelle dimension.Pour son premier film tourné en Amérique, c’est Jean-Claude Van Damme qui tient la vedette. Celui-ci vole au secours de Natasha, jouée par Yancy Butler, à la recherche de son père disparu dans Chasse à l’homme. Présentée en 1993, cette fiction met également en scène la comédienne Teri Hatcher (Loïs et Clark, Desperate Housewives).En 1996, John Woo signe Broken Arrow dans lequel il oppose les pilotes de bombardier Christian Slater et John Travolta. Ce dernier joue à nouveau sous sa direction dans Volte-face en 1997, ou le récit d’un chassé-croisé haletant entre un agent du FBI (John Travolta) et le criminel Castor Troy (Nicolas Cage) qui se sont échangé leurs visages.Tom Cruise passe aussi devant la caméra de John Woo à l’occasion de Mission : Impossible 2en 2000.Deux années plus tard, le réalisateur rappelle Nicolas Cage et Christian Slater pour en faire les têtes d’affiche de Windtalkers : Les Messagers du vent. Les deux acteurs sont des marines qui sont chargés d’une mission particulière sur le front Pacifique pendant la Deuxième Guerre mondiale. Ils doivent assurer la protection respectivement de Ben Yahzee (Adam Beach) et Charlie Whitehorse (Roger Willie), deux « radios » issues de la communauté indienne Navajo. Leur langue est utilisée par l’armée américaine comme code puisqu’il est complètement impénétrable par les Japonais. Ce que les deux opérateurs ne savent pas, c’est que leurs gardes du corps ont aussi reçu l’ordre de les abattre s’ils venaient à être capturés par l’ennemi.Cinq ans après avoir réuni Ben Affleck et Uma Thurman dans son long-métrage de science-fiction Paycheck, Jonh Woo renoue avec le cinéma chinois en 2009 et signe Les Trois royaumes. Ce film historique revient dix-sept siècles en arrière, au temps d’une Chine secouée par la guerre que se livraient d’un côté les Wei, et de l’autre les royaumes alliés des Wu et des Shu.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 The Crossing Réalisateur -
2015 Le Reigne des Assassins Réalisateur -
2009 Les 3 royaumes Réalisateur, Scénariste, Producteur -
2009 Les enfants invisibles Réalisateur -
2004 Paycheck Réalisateur -

Filmographie Série

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Le retour du maître de danse Acteur -

Dernières News

Pourquoi Volte-face est un classique

Le film de John Woo fête ses vingt ans.

Les films à la télé du 25 janvier : The Green Hornet, Tigre et Dragon, Volte-Face

Seth Cohen en justicier déjanté, un film époustouflant d'Ang Lee et le duel John Travolta/Nicolas Cage : c'est la sélection TV du jour par la rédac'.

Stars associées