Nom de naissance Jean Carmet
Naissance
Bourgueil (Indre-et-Loire, France)
Décès
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Jean Carmet est un acteur et scénariste français, né le 25 avril 1920 à Bourgueil dans l'Indre-et-Loire.Il quitte l'école très jeune pour se rendre à Paris et tenter sa chance en tant qu'acteur.Jean Carmet débute en faisant de la figuration au Théâtre du Châtelet, puis est embauché par Marcel Herrand comme régisseur stagiaire au Théâtre des Mathurins.Après le théâtre, il fait ses premiers pas au cinéma en tant que figurant, notamment dans Les Enfants du Paradis de Marcel Carné.Il intègre par la suite la compagnie des Branquignols de Robert Dhéry. Il travaille également pour la radio, prenant part à l'émission La famille Duraton durant les années cinquante.Bénéficiant de sa collaboration avec Robert Dhéry, Jean Carmet va apparaître dans de nombreux films. Il tourne d'abord dans des courts-métrages, à l’image d’On demande un bandit en 1950 et de Roulons l’année suivante.Son apparence de Français moyen le conduit à interpréter des seconds rôles jusqu'aux années soixante, où il commence à jouer dans le style qui le rendra célèbre.Il tourne sous la direction de Robert Dhéry dans La Patronne en 1949, de Michel Audiard, notamment dans Le Cri du cormoran, le soir au-dessus des jonques, mais aussi de Claude Chabrol, qui le met en scène dans La Rupture en 1970.Mais avant cela, Jean Carmet collectionne les interprétations de personnages secondaires dans de grands films, comme dans Le Parfum de la dame en noir de Louis Daquin en 1945, dans Knock en 1951 de Guy Lefranc, ou encore en 1958 dans Un drôle de dimanchede Marc Allégret.Durant les années soixante-dix, il accumule les rôles qui le rendront définitivement célèbre, s’illustrant dans Le Viager de Pierre Tchernia en 1971, mais surtout dans Le Grand Blond avec une chaussure noired’Yves Robert en 1972.En 1974, Jean Carmet joue dans le film Dupont Lajoie d'Yves Boisset, dans lequel il apparaît sous les traits d'un personnage antipathique. Deux années plus tard, on le retrouve dans le film La Victoire en chantant de Jean-Jacques Annaud, qui va lui conférer une renommée internationale.En 1977, il campe Monsieur Albert, le passeur du célèbre film de Robert Lamoureux, La Septième Compagnie au clair de Lune, aux côtés de Jean Lefebvre, Pierre Mondy, Henri Guybet et Gérard Jugnot.Les années quatre-vingt vont s’avérer fastes pour Jean Carmet. On retiendra tout d’abord sa collaboration avec Louis de Funès dans La Soupe aux choux de Jean Girault en 1981.L'année suivante, il joue le rôle de Thénardier dans Les Misérables de Robert Hossein. En 1983, il reçoit le César du Meilleur Second Rôle pour sa prestation, et récolte ainsi sa première récompense.On le retrouve dans un rôle comique dans le film Papy fait de la résistancedeJean-Marie Poiré, en 1984.En 1986, Jean Carmet signe une nouvelle grande prestation dans le film Miss Mona de Mehdi Charef. Tenant le rôle-titre, il y incarne un travesti et se verra nommé pour le César du Meilleur Acteur.Dans les années quatre-vingt-dix, sa carrière suit son cours et on le voit à deux reprises dans des films d'Yves Robert, d'abord en 1990 pour Le Château de ma mère, puis en 1991 pour Le Bal des casse-pieds.En 1992, Jean Carmet glane son deuxième César du Meilleur Acteur dans un second rôle pour le film Merci la vie de Bertrand Blier.En 1993, il est Vincent Maheu, alias Bonnemort, dans Germinal de Claude Berri. Il y accompagne notamment Miou-Miou, Renaud etGérard Depardieu. C’est d’ailleurs ce dernier qui lui remet un César d'Honneur l’année suivante, couronnant ainsi sa carrière.Il a aussi joué pour la télévision, en commençant par Le Malade imaginaire en 1950. En 1981, il tient le rôle-titre de la série La Double vie de Théophraste Longuet de Yannick Andreï. Il joue également dans des adaptations de Jean-Daniel Verhaeghe, comme Bouvard et Pécuchet diffusée en 1990, La Controverse de Valladolid en 1992 et Eugénie Grandet en 1993.Jean Carmet meurt brutalement d'une crise cardiaque le 20 avril 1994 à Sèvres, à l'âge de soixante-quatorze ans. Il est inhumé au cimetière du Montparnasse à Paris.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Les Aventures De Till L'Espiègle Acteur Lamme
2015 Elle et moi Acteur Gaston
2015 Bonjour sourire Acteur Jean Courtebride
2015 Babette S'En Va-T-En Guerre Acteur Antoine
1993 Cache Cash Acteur Durandet

Filmographie Série

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1988 Ça c'est Palace Acteur -
1972 Les misérables Acteur -

Stars associées