Luc Besson portrait
Avis: 
Date de naissance: 
17 mars 1959 (âge : 57 ans)
Nationalité: 
Français
Sexe: 
Homme
Profession: 
Réalisateur, Scénariste

Biographie: 

Né le 18 mars 1959 à Paris, Luc Besson est un réalisateur, producteur et scénariste français célèbre pour ses films Subway, Le grand bleu, Nikita, Léon, Le cinquième élément, Jeanne d'Arc ou encore la saga Arthur et les Minimoys. Côté production, on lui doit les succès des saga Taxi, Le transporteur ou encore Taken.Luc Besson passe son enfance au bord de la mer entre la Grèce et l’ex-Yougoslavie, aux côtés de ses parents moniteurs de plongée. Suite à un accident de plongée sa carrière dans le domaine prend fin, il décide alors de se tourner vers le cinéma. Il commence par être stagiaire sur de nombreux tournages, apprenant ainsi les ficelles du métier de cinéaste. Il devient assistant réalisateur sur le film les Bidasses aux grandes manœuvres alors qu’il est âgé de 22 ans, puis Alexandre Arcady lui confie le poste de réalisateur seconde équipe pour son Grand Carnaval en 1983.Assistant de Régis Wargnier sur ses spots publicitaires, entre ces diverses activités Luc Besson passe le reste de son temps libre à écrire. C’est sa rencontre avec Pierre Jolivet qui va lui permettre de réaliser sa première mise en scène, un clip tourné en 16 mm. Il s’attelle ensuite à son premier court métrage, l’Avant Dernier (1981), tourné en scope et en noir et blanc, avec Pierre Jolivet et Jean Reno. Il décide par la suite d’en faire un long métrage et à l’aide de sa propre société de production, Les Films du Loup (créée en collaboration avec Pierre Jolivet), il donne naissance au Dernier Combat (1983). Tourné avec Pierre Jolivet et Jean Reno (ses deux acteurs fétiches), ce film de science-fiction muet marque sa première collaboration avec le compositeur Eric Serra et lui permet d’être nommé au César pour le prix de la Meilleur Première Œuvre.Des succès à la chaîneIl réalise par la suite des vidéoclips pour Serge Gainsbourg (Mon beau légionnaire) et Isabelle Adjani (Pull Marine). Luc Besson décide alors de donner à la jeune actrice l’un des rôles principaux de son prochain film, Subway (1985), aux côtés de Christophe Lambert. En 1988, son film Le Grand Bleu, sur le monde de la plongée, rencontre un succès incroyable et devient le film culte de toute une génération. Histoire d’une tueuse à gages, Nikita (1990), permet à Luc Besson d’obtenir son premier succès sur le sol américain avec plus de 5 millions de dollars de recettes engrangées là-bas. L’année suivante avec son documentaire Atlantis, il se consacre à nouveau au monde de la mer. C’est ensuite avec le rôle de « nettoyeur » qu’il offre à Jean Reno que son Léon (1994) devient le film français le plus vu à l’étranger.Fort de ces succès, il entreprend un projet plus ambitieux, au casting international (Bruce Willis, Gary Oldman, Milla Jovovitch) et au budget de 90 millions de dollars, c’est le futuriste Cinquième Élément (1997). Il reçoit ainsi son premier César du Meilleur Réalisateur. Metteur en scène, scénariste mais aussi producteur, il s’occupe du film Taxi de Gérard Pirès qui remporte un succès public certain. Il change ensuite de registre en réalisant la fresque historique sur le destin de Jeanne d’Arc (1999), pour laquelle il retrouve Milla Jovovitch.Un producteur qui a du nezDécidant de marquer une pause dans sa carrière de réalisateur, il se consacre à l’écriture et à la production via sa société EuropaCorp. Même si les œuvres qu’il choisit de défendre ne rencontrent pas un accueil favorable de la part de la critique, le public est cependant au rendez-vous : les quatre volets de la saga Taxi (1998, 2000, 2003 et 2007), le Transporteur (2002), Bandidas (2006). Il permet à de jeunes réalisateurs de mettre en scène leur premier film comme Louis Leterrier avec Danny The Dog (2005), Chris Nahonavec le Baiser mortel du dragon (2001), Vincent Perez pour Peau d’ange (2002) ou encore Pierre Morel et Banlieue 13 (2004). Il se lance aussi dans la production internationale en finançant Le Revolver (2005) de Guy Ritchie, les Trois Enterrements (2005) de Tommy Lee Jones, le Dikkenek (2006) de Olivier Van Hoofstadt ou encore le méga succès Taken (2008) de Pierre Morel, interprété par Liam Neeson. Le Montreal World Film Festival lui décerne d'ailleurs dès 2002 le Grand Prix Spécial des Amériques pour « son exceptionnel contribution au septième art ».Il s'attelle ensuite à l'animation avec l'adaptation de ses livres : Arthur et les Minimoys en 2006, Arthur et la vengeance de Maltazard en 2009 et le troisième volet, Arthur et la guerre des deux mondes en 2010. Cette année-là, il sort également le film Adèle Blanc-Sec avec Louise Bourgoin puis s'attaque l'année suivante au biopic de Aung San Suu Kyi avec le film The lady dont Michelle Yeoh est l'interprète principale. En 2013, il engage Robert de Niro, Tommy Lee Jones et Michelle Pfeiffer pour son film Malavita, puis finance l'adaptation américaine du film Banlieue 13. Réalisée par le frenchy Camille Delamarre (lui aussi, à l'instar de Leterrier, Megaton et Morel, sorti de l'écurie Besson), cette adaptation est portée par le regretté Paul Walker, décédé dans un accident de voiture avant la sortie du film.Luc Besson, nouveau mécène du cinémaMais à cette époque, Luc Besson finance également un projet qui lui tenait à coeur depuis de longues années, créér son Hollywood made in France. Il fonde donc en Seine-Saint-Denis sa Cité du cinéma qui regroupe une école de cinéma (accessible sans diplôme particulier), des studios (neuf plateaux de tournage et des ateliers techniques), ainsi que les locaux de sa société EuropaCorp.Côté réalisation, Besson sort également en 2014 le film Lucy, dont il confie le rôle titre à Scarlett Johansson. Autrre projet en date, la production du film Taken 3, prévu pour 2015.

Commentaires sur Luc Besson

Dernières news sur Luc Besson

10/11/2016 - 17:20

"Tu vois Inception ou Matrix ? C'est ça Valérian." Le dernier numéro de Première contient l'histoire de la création de Valérian et la Cité des mille planètes, le film le plus ambitieux de Luc Besson.

10/11/2016 - 16:35

Le réalisateur n’a pas lésiné sur les effets spéciaux.

01/11/2016 - 08:25

Pour fêter les quarante ans de notre magazine, nous sommes allés à la rencontre de ceux et celles qui l’ont créé et qui ont façonné son histoire, de 1976 à aujourd’hui. 

Les plus vues