Nom de naissance Alan Jay Lerner
Genre Homme
Profession(s) Scénariste
Avis

Biographie

Alan Jay Lerner est un scénariste et producteur américain né à New York le 31 août 1918. Issu d’une famille propriétaire d’une célèbre chaîne de magasins de robes, il fait étalage de ses talents de parolier alors qu’il est étudiant à l’Université de Harvard, où il côtoie le futur président John F. Kennedy. Alan Jay Lerner fait ses débuts d’abord en écrivant des scripts pour la radio, puis comme scénariste sous la direction de Stanley Donen dans Mariage Royal (1951). Cette comédie musicale retrace le périple de deux danseurs partis de Broadway en bateau pour participer aux festivités du mariage de la Reine Élisabeth II d’Angleterre. Fred Astaire, Jane Powell et Peter Lawford se partagent l’affiche de ce film. La même année, et toujours dans le même registre, il signe le scénario du grand classique de Vincente Minnelli, Un Américain à Paris, avec Gene Kelly, Leslie Caron et Oscar Levant. Ce film rafle cinq Oscars, dont celui du Meilleur Scénario Original attribué à Alan Jay Lerner.Deux ans plus tard, il retrouve le même réalisateur pour lequel il coécrit, avec Betty Comden et Adolph Green, le scénario de Tous en scène. Fred Astaire, acteur fétiche de Vincente, et Cyd Charisse sont les vedettes de cette comédie musicale. Le scénario de ce film sera également primé d’un Oscar en 1954. Cette année-là, Vincente Minnelli adapte au cinéma la comédie musicale Brigadoon, une fiction tournée dans un petit village écossais qu’Alan Jay Lerner et le compositeur Frederick Loewe ont présenté à Broadway en 1947. Brigadoon est interprétée par Gene Kelly et Cyd Charisse.En 1958, Alan Jay Lerner poursuit sa collaboration avec Vincente Minnelli. Ils portent à l’écran Gigi, une adaptation du roman de Colette, avec Maurice Chevaler et Leslie Caron dans le rôle-titre, une femme ne rêvant que d’amour. Cette comédie recevra la même année l’Oscar du Meilleur Film.Alan Jay Lerner et Frederick Loewe collaborent avec George Cukor à la transposition au cinéma de la comédie musicale My Fair Lady (1964), elle-même tirée de la pièce Pygmalion (1914) de George Bernard Shaw.Friand d’adaptations, c’est cette fois-ci avec le cinéaste Joshua Loganqu’il travaille en s’inspirant du roman de T. H. White, The Once and future King. Le long-métrage qui en résulte, intitulé Camelot (1967), révèle au public Richard Harris, qui prête ses traits au Roi Arthur. Deux ans plus tard, avec le même réalisateur, sa pièce Paint Your Wagon sert de base au western La Kermesse de l’Ouest, qui relate l’histoire de deux chercheurs d’or qui tombent amoureux de la même femme. On trouve, dans les principaux rôles, Lee Marvin, Clint Eastwood et Jean Seberg. En 1970, toujours en tant qu’auteur, il collabore une nouvelle fois avec Vincente Minnelli sur le film Melinda, réunissant Barbra Streisand et Yves Montand.Alan Jay Lerner s’intéresse par la suite au célèbre conte de Saint-Exupéry, Le Petit Prince, dont il fait un scénario mis en scène par Stanley Donen. Steven Warner tient le rôle-titre, alors que Richard Kiley campe le pilote.Sa dépendance à la drogue et son penchant pour les femmes ont raison de sa fortune. Ses fréquents mariages et divorces ont vite fait de dilapider tout ce qu’il a acquis durant ses nombreuses années de travail. Il s’est marié avec Ruth Boyd, Marion Bell, Nancy Olson, Micheline Muselli Pozzo di Borgo, Karen Gunderson, Sandra Payne, Nina Bushkin. Sa dernière épouse, l’actrice anglaise Liz Robertson, de trente-six ans sa cadette, a vécu avec lui de 1981 jusqu’à sa mort. Alan Jay Lerner décède à Manhattan, le 14 juin 1986.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1995 Brigadoon Scénariste -
1969 La kermesse de l'ouest Scénariste -
1964 My Fair Lady Scénariste -
1959 Gigi Scénariste -
1952 Mariage Royal Scénariste -

Stars associées