Escape at Dannemora
showtime

"La série offre certainement les meilleures performances d'Arquette, Dano, del Toro, et du réalisateur Ben Stiller."

Attention, série de prestige ce soir, sur Canal + séries. La chaîne française débutera la diffusion de Escape at Dannemora, deux jours après son lancement sur la chaîne américaine Showtime. Une histoire limitée en huit épisodes, dirigée par Ben Stiller, qui nous emmène dans la prison de Dannemora (dans le nord de l'État de New York) en 2015, alors que le meurtrier Richard Matt (Benicio del Toro) envisage de s'évader avec son camarade David Sweat (Paul Dano) et avec l'aide de Tilly Mitchell (Patricia Arquette), la surveillante de l'atelier de la prison... Que vaut cette nouvelle série carcérale glamour, portée par des superstars hollywoodiennes ? Le moins qu'on puisse dire, c'est que la presse US a adoré.

Le quotidien USA Today ne tarit pas d'éloges : "Le travail somptueux et envoûtant de Ben Stiller, associé à la performance exceptionnelle de la part de Paticia Arquette, peut-être la plus grande de sa carrière, permet à Escape at Dannemora de se transformer en l'une des meilleures expériences télévisées de l'année."

Pour Collider, la série est "peut-être encore plus réussie dans ses moments silencieux sur les personnages. Une pure vitrine pour les acteurs : del Toro est menaçant, rusé et séduisant, tandis que Dano est discret, prudent et pragmatique. Mais la vraie star, c'est certainement Patricia Arquette, qui donne à Tilly Mitchell un visage pincé et une attitude aigre à travers une expression bovine, qui marche magistralement bien face à Eric Lange, qui incarne son mari. Stiller résume tout cela dans une atmosphère prenante, profitant au maximum des hivers rigoureux du nord de l'État, du chaos de la prison et des confins claustrophobes des tunnels et des tuyaux de construction que les hommes utilisent pour s'échapper..."

Même avis de Vutlure, qui estime que "la série offre certainement les meilleures performances jamais réalisées par Arquette, Dano, Del Toro, et même par le réalisateur Ben Stiller. Toutes les composantes de Escape at Dannemora sont solides et souvent plus que cela."

TVLine souligne que le drama aurait peut-être gagné "à être plus court. Il a tendance à se figer et à perdre de son élan dans les épisodes du milieu avant de repartir en flèche pour les derniers chapitres. Mais il y a beaucoup de terrain psychologique riche à couvrir ici, et Stiller et ses acteurs examinent patiemment chaque détail."

Le Los Angeles Times résume sobrement en quelques mots : "Il s'agit d'un drame intelligent, élégant, et agréable à suivre."

Mais le Hollywood Reporter tempère tout de même : "Malheureusement, toutes les performances d'acteurs de premier plan ne peuvent pas surmonter les problèmes de rythme de Escape at Dannemora. Il faut trop d'épisodes pour sortir de la prison et même les efforts les plus impressionnants et les plus créatifs de Stiller pour animer tout ce qui se passe avant, le fait de creuser et transpirer avant d'y arriver, ont du mal à rendre cela excitant."