Robert Pattinson Charlie Hunnam The Lost City of Z
StudioCanal

"Je ne sais pas s'il ne m'aimait vraiment pas".

Passer plusieurs semaines dans la jungle colombienne pour tourner The Lost City of Z n'a pas suffi à créer des liens entre Robert Pattinson et Charlie Hunnam.

Interviewé pendant la Berlinale 2017 à propos du film d'aventures de James Gray, qui sera diffusé ce dimanche sur Arte, le héros de la série de bikers Sons of Anarchy est revenu sur sa collaboration avec son compatriote british auprès de Screen Daily. Et Charlie Hunnam regrette de ne pas avoir réussi à sympathiser avec Robert Pattinson, qui ne lui a quasiment pas adressé la parole.

"Pendant le tournage, je n'ai pas échangé plus de dix mots avec Robert hors caméra. Je ne sais pas s'il était juste dans cet état d'esprit ou s'il ne m'aimait vraiment pas. Il y avait une vraie distance entre nous", s'est désolé l'acteur. Mais Charlie Hunnam relativise : "Mais ça crée une bonne dynamique à l'écran. Il m'a contacté par la suite, il m'a tendu des perches pour qu'on devienne amis, donc je pense que c'était lié au travail".

 
The Lost City of Z : Gray retrouvé [critique]

L'histoire de The Lost City of Z L’histoire vraie de Percival Harrison Fawcett, un des plus grands explorateurs du XXe siècle.

Percy Fawcett est un colonel britannique reconnu et un mari aimant. En 1906, alors qu’il s’apprête à devenir père, la Société géographique royale d'Angleterre lui propose de partir en Amazonie afin de cartographier les frontières entre le Brésil et la Bolivie. Sur place, l’homme se prend de passion pour l’exploration et découvre des traces de ce qu’il pense être une cité perdue très ancienne. De retour en Angleterre, Fawcett n’a de cesse de penser à cette mystérieuse civilisation, tiraillé entre son amour pour sa famille et sa soif d’exploration et de gloire…

La bande-annonce de The Lost City of Z de James Gray :  

James Gray : "The Immigrant est mon film le plus ambitieux, le mieux réalisé et le plus émouvant"