Titre original Un prophete
Date de sortie 26 août 2009
Réalisé par Jacques Audiard
Avec Tahar Rahim , Niels Arestrup , Adel Bencherif
Scénariste(s) Nicolas Peufaillit, Jacques Audiard, Thomas Bidegain
Distributeur UGC Distribution
Année de production 2009
Pays de production FR
Genre Drame
D’après l’œuvre de Nicolas Peufaillit

Synopsis

Condamné à six ans de prison, Malik El Djebena, ne sait ni lire, ni écrire. À son arrivée en Centrale, seul au monde, il paraît plus jeune, plus fragile que les autres détenus. Il a 19 ans. D’emblée, il tombe sous la coupe d’un groupe de prisonniers corses qui fait régner sa loi dans la prison. Le jeune homme apprend vite. Au fil des « missions », il s’endurcit et gagne la confiance des Corses. Mais, très vite, Malik utilise toute son intelligence pour développer discrètement son propre réseau…

Offres VOD

SFR HD SD SFR 2 € Louer
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 3.99 € Louer 11.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 11.99  € Acheter
Nolim Films HD SD Nolim Films 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 2.99 € Louer 7.99  € Acheter

Dernières News

Tahar Rahim parle d'Un Prophète: "C'était fou !"

En 2009, Première avait rencontré Tahar Rahim juste après le choc cannois d'Un Prophète.

Photos

Un prophète

Critiques

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Pour beaucoup, Un prophète méritait la Palme d’or du dernier festival de Cannes. Haut la main. Reparti avec le Grand Prix, Jacques Audiard a néanmoins prouvé une chose : il est sans conteste le plus grand cinéaste français en activité, comme en témoigne d’ailleurs sa filmo, cohérente et sans tâche. On comprend, à la vision du film, pourquoi Audiard s’est intéressé au projet. Tout, dans Un prophète, renvoie à ses préoccupations de cinéaste : la dimension virile, le parcours initiatique, la manipulation (des faits et des hommes), les rapports de force et de soumission, le conditionnement social et affectif... Mais, à l’inverse de ses précédents longs métrages, pessimistes et tragiques, Un prophète, animé d’une énergie positive à l’image
    de son héros déterminé, s’oriente résolument vers la lumière. Un chemin chaotique, certes, empreint de noirceur et d’ambiguïté. Pour Malik, l’enjeu est d’abord de survivre puis de grandir (dans tous les sens du terme), ce qui implique calcul
    et barbarie mais n’interdit pas une forme de morale. C’est là tout le paradoxe et la richesse de ce film que d’ériger en personnage mythique un pur gangster, arabe de surcroît.