Titre original Fon Tok Kuen Fah
Date de sortie 31 octobre 2012
Réalisé par Pen-ek Ratanaruang
Avec Nopachai Jayanama , Apisit Opasaimlikit
Scénariste(s) Pen-ek Ratanaruang
Distributeur Le Pacte
Année de production 2012
Pays de production France, THAÏLANDE
Genre Thriller, Action

Synopsis

Dans la Thaïlande d’aujourd’hui, la corruption fait rage. Tul, un flic intègre, subit le chantage d’un politicien influent et se retrouve accusé d’un crime qu’il n’a pas commis. Désabusé, mû par un puissant désir de vengeance, il est rapidement recruté comme tueur à gages par un groupe mystérieux dont le but est d’éliminer ceux qui se croient au-dessus des lois. Mais lors d’une mission, Tul reçoit une balle dans la tête. À son réveil, après trois mois de coma, il découvre qu’il voit le monde à l’envers, littéralement. Ignorant si son état est purement médical ou la conséquence d’un mauvais karma, Tul commence à se poser des questions sur sa profession. Mais lorsqu’il essaye de démissionner, les rôles s’inversent, et le chasseur devient la proie. C’est alors qu’il rencontre une fille qui va achever de chambouler sa vie ! Tul parviendra-t-il à se racheter de cette violence qui continue à le hanter ?

Offres VOD de Headshot

FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange SD Orange 7.99  € Acheter
MYTF1VOD SD MYTF1VOD 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD CANAL VOD 4.99 € Louer
UniversCiné SD UniversCiné 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
ARTE Boutique HD ARTE Boutique 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Headshot

Photos de Headshot

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Headshot

Headshot

Headshot

Headshot

Affiche Française

Headshot

Headshot

Headshot

Headshot

Headshot

Headshot

Headshot

Headshot

Critiques de Headshot

  1. Première
    par Alex Masson

    À mettre les codes du film noir sens dessus dessous, il arrive qu'on se tire une balle dans le pied.

  2. Première
    par Gérard Delorme

    Un flic infiltré prend une balle dans la tête et se réveille trois mois plus tard en voyant tout à l’envers. Ce n’est que l’une des idées de ce polar thaïlandais qui mêle surréalisme et philosophie bouddhiste. L’intrigue en montagnes russes fait endosser au personnage différentes identités (flic, tueur, moine, amant), avant de lui administrer une leçon inévitable : qui a tué ne saurait échapper à son karma, même avec les meilleures intentions du monde. Toujours à cheval entre cinéma d’auteur et cinéma commercial, Pen-ek Ratanaruang livre un film stimulant, bien qu’un peu confus.