Titre original El secreto de sus ojos
Date de sortie 5 mai 2010
Durée 129 mn
Réalisé par Juan José Campanella
Avec Ricardo Darin , Soledad Villamil , Pablo Rago
Scénariste(s) Juan José Campanella, Eduardo Sacheri
Distributeur Pretty Pictures
Année de production 2009
Pays de production Espagne, Argentine
Genre Film policier
Couleur Couleur

Synopsis

1974,Buenos Aires. Benjamin Esposito enquête sur le meurtre violent d’une jeune femme. 25 ans plus tard, il décide d'écrire un roman basé sur cette affaire “classée” dont il a été témoin et protagoniste. Ce travail d'écriture le ramène à ce meurtre qui l'obsède depuis tant d'années mais également à l'amour qu'il portait alors à sa collègue de travail. Benjamin replonge ainsi dans cette période sombre de l'Argentine où l'ambiance était étouffante et les apparences trompeuses...

Offres VOD

MYTF1VOD SD MYTF1VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter 0  € Abonnement
FilmoTV SD FilmoTV 9.99  € Acheter
ARTE Boutique HD ARTE Boutique 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Dernières News

Dans ses yeux mélange thriller politique et comédie romantique avec aisance [critique]

Arte vous fait voyager en Argentine, ce soir, en diffusant ce film oscarisé, suivi d’El Clan.

Les films à la télé du dimanche 8 novembre 2015

Ce soir Première vous recommande Rien à déclarer, Orgueil et préjugés et Dans ses yeux

Photos

DR

Dans ses yeux

Casting

Ricardo Darin
Benjamín Esposito
Soledad Villamil
Irene Menéndez Hastings
Pablo Rago
Ricardo Morales
Javier Godino
Isidoro Gómez

Critiques

  1. Première
    par Alex Masson

    Si ce film est avant tout un thriller ambitieux et complexe, il se présente aussi comme un double devoir de mémoire sur l’Argentine du régime de Perón et sur une romance inaboutie. Juan José Campanella construit efficacement les allers retours entre les deux, mariant thriller politique et comédie romantique avec une aisance suffisante pour que l’on se prenne au jeu. Quoique l’on se prenne surtout au jeu de Ricardo Darín, le « George Clooney argentin », et à celui de Soledad Villamil, qui joue sa supérieure hiérarchique, deux comédiens habitués à la caméra de Campanella et qui sont ici particulièrement remarquables puisqu’ils incarnent, avec la même aisance mais pas de la même manière, leurs personnages à deux âges différents. À eux deux, ces acteurs estompent les claudications d’une intrigue qui s’essouffle à rebondir sans cesse dans une dernière partie ampoulée et interminable.