Titre original American Made
Date de sortie 13 septembre 2017
Durée 115 mn
Réalisé par Doug Liman
Avec Tom Cruise , Domhnall Gleeson , Sarah Wright
Scénariste(s) Gary Spinelli
Distributeur Universal
Année de production 2017
Pays de production États-Unis
Genre Thriller
Couleur Couleur

Synopsis

Barry Seal, un pilote chevronné, s'ennuie ferme dans l'aviation civile et cherche l'aventure. Monty Schafer va lui donner de quoi pimenter son existence. Il lui propose de faire des livraisons spéciales (des armes) pour le compte de la CIA. Evidemment, tout cela n'est pas bien legal, entre blanchiment d'argent et transports pour le cartel de Pablo Escobar. Les affaires marchent fort et l'argent coule à flots. Mais Barry Seal, grand amateur de cadillacs à cause de leur coffre immense, ne tarde pas à être dans le collimateur des autorités et de ses clients, au point que la sécurité de sa famille n'est plus assurée...

Offres VOD

Orange HD SD Orange 11.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 5.99 € Louer 11.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 4.99 € Louer 13.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 4.99 € Louer 17.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 5.99 € Louer 16.99  € Acheter

Dernières News

Box-office US du 1er octobre : Tom Cruise ne peut pas battre Ça

Pennywise retrouve la tête du box-office américain.

Non, Tom Cruise ne porte pas de fausses fesses dans Walkyrie

Dans Barry Seal : American Traffic non plus, d’ailleurs.

Critiques

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Depuis quand Tom Cruise n’avait-il pas incarné un personnage “normal” (ni comique, ni distribuant des baffes ou volant de cascades en cascades) ? Si l’on ne se trompe pas, cela remonte à 2008 et à Walkyrie. Un bail, donc. Barry Seal : American Traffic vient nous rappeler à point nommé combien la star américaine est un acteur complet, aussi à l’aise dans la séduction canaille que dans l’enracinement réaliste ou la présence muette charismatique. Barry Seal, au cœur du scandale de l’Irangate en raison de ses doubles liens troubles avec le cartel de Medellin et la DEA (l’agence américaine de lutte contre la drogue), était le personnage romanesque rêvé pour lui –et peut-être la contrepartie indé accordée par Universal pour qu’il joue dans La Momie.

    Un rythme fou fou
    Fidèle à son style énergique, caméra à l’épaule, cut et cool, Doug Liman synthétise en deux heures électrisantes les paradoxes incroyables de l’Amérique reaganienne, prête à tout, même à contourner la loi, pour défaire les sandinistes (communistes) au pouvoir au Nicaragua. Pour ce faire, la CIA puis la DEA vont recourir au service de notre fol aventurier, ex-pilote de la TWA prêt à tout pour s’enrichir. Filmé à cent à l’heure pour couvrir les huit ans que durèrent les pérégrinations absurdes de l’intéressé (obligé de décoller de pistes impossibles, jouant à cache-cache avec les avions des douanes américaines, atterrissant en plein centre-ville…), Barry Seal : American Traffic confond parfois vitesse et précipitation, négligeant ici et là quelques personnages secondaires et sacrifiant parfois l’émotion sur l’autel du rythme. L’insolence retrouvée de Tom Cruise, mise en valeur par les choix de Liman, éclipse cependant toutes nos réserves –mineure