Yolande Moreau
Avis: 
Date de naissance: 
26 février 1953 (âge : 63 ans)
Sexe: 
Femme
Profession: 
Actrice

Biographie: 

Née le 27 février 1953 à Bruxelles, Yolande Moreau est une actrice belge célèbre pour sa participation à l'émission Les Deschiens sur Canal+ et pour ses rôles dans les films Sans toit ni loi, Germinal, Le bonheur est dans le pré, Le fabuleux destin d'Amelie Poulain, Quand la mer monte, Séraphine, Mammuth, Le Grand Soir,Camille Redouble et Dans la Maison.En Belgique, où elle passe son enfance, Yolande Moreau reçoit une éducation catholique traditionnelle et passe une adolescence plus délurée. Consciente de son goût pour le jeu et le théâtre, elle suit des cours d’expression théâtrale à l'école de théâtre Jacques Lecoq. Yolande Moreau commence par jouer des spectacles pour enfants. En 1982, elle écrit Sale affaire du sexe et du crime, un one-woman-show dans lequel elle interprète une femme qui veut mettre fin à l’existence de son amant par des moyens peu catholiques.La réalisatrice Agnès Varda la remarque sur scène au festival d’Avignon et lui offre l’opportunité de jouer dans ses réalisations. Elle lui offre ses premiers rôles au cinéma dans le court-métrage 7 p., cuis., s.de b., … à saisir, puis dans Sans toit ni loi.Les DeschiensEn 1989, elle rejoint la troupe de Jérôme Deschamps et Macha Makeïff, avec lesquels elle crée les personnages cultes du programme télévisé de Canal+, Les Deschiens. Dès lors, elle est de plus en plus sollicitée par les réalisateurs du cinéma qui lui confient le plus souvent des rôles comiques. Elle apparaît en 1995 dans des films à succès comme Le bonheur est dans le pré et Les Trois frères, Le lait de la tendresse humaine de Dominique Cabrera et Folle embellie. Elle incarne également la concierge dans le film à succès, le Fabuleux destin d’Amélie Poulain.En 2004, Yolande Moreau se lance dans la réalisation avec Quand la mer monte, co-réalisé par Gilles Porte. Le rôle d’Irène, comédienne touchante qui parcourt le Nord de la France, pour présenter son spectacle et qui rencontre Dries, lui vaut le César de la Meilleure Actrice.Après ce coup d'essai, qui séduit la critique et le public, le film décroche le César et le Delluc du Meilleur Premier Film, qu'elle partage avec Gilles Porte. En 2006, elle reprend sa casquette de comédienne pour interpréter une clocharde rougeaude dans le brillant film Enfermés dehors, d’Albert Dupontel. La même année, elle tient le rôle d’une gouvernante au bord de la folie dans Je m’appelle Elisabeth de Jean-Pierre Améris.En 2007, lorsqu'elle présente son spectacle Sale affaire du sexe et du crime, Yolande Moreau le fait précéder de la projection de son film Quand la mer monte, dans lequel le personnage d'Irène joue précisément Sale affaire. De quoi dérouter les spectateurs qui ne savaient plus où se situe la limite entre réalité et imagination.Double CésariséeEn 2008, elle joue Séraphine, biopic de la peintre Séraphine de Senlis. Encore une interprétation saluée par tous et toutes et qui se retrouve primée par le César de la meilleure actrice. Elle est d'ailleurs la seule actrice belge à avoir reçu deux sésames. Yolande Moreau en profite pour prêter sa voix à deux films d'animation français : Mia et le Migou (2008) et La véritable histoire du chat botté (2009).Toujours adepte des personnages décalés, elle tourne sous la direction de Kervern et de Delépine dans Leur déjanté Louise Michel, avant d'incarner Tambouille dans Micmacs à tire-larigot de Jean-Pierre Jeunet. Infatigable, on la retrouve en 2010 dans l'énorme projet Gainsbourg (vie héroïque). Mais cette année-là c'est surtout pour son rôle dans le film Mammuth de ses comparses Delépine et Kervern au côté de Gérard Depardieu qu'elle se fait remarquer. En 2012, au casting des films Camille Redouble de Noémie Lvovsky et Dans la maison de François Ozon qu'elle retrouve les salles obscures. D'ailleurs, pour son rôle sous la direction d'Ozon, elle décroche une nomination aux César 2013 dans la catégorie meilleure actrice dans un second rôle.En 2013, Yolande se rend sur la Croisette canneoise pour présenté son second long métrage, Henri, dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2013.

Films réalisés par Yolande Moreau

Commentaires sur Yolande Moreau

Les plus vues