Sam Mendes portrait
Avis: 
Date de naissance: 
31 juillet 1965 (âge : 52 ans)
Nationalité: 
Britannique
Sexe: 
Homme

Biographie: 

Sam Mendes est un réalisateur de cinéma et un metteur en scène de théâtre britannique. De son nom complet Samuel Alexander Mendes, il est né le 1er août 1965 à Reading, dans le sud de l'Angleterre. Il est célèbre pour ses films American Beauty, Les Sentiers de la perdition, Jarhead, Les Noces rebelles et Skyfall.

Après s'être formé à l'Université de Cambridge, il fait ses premiers pas dans le quatrième art en montant, à vingt-deux ans, La Ceriseraie d'Anton Tchekhov pour le Chichester Festival Theater, récoltant au passage le Critics Circle Award.Ce début de carrière prometteur lui ouvre les portes de la prestigieuse Royal Shakespeare Company, troupe au sein de laquelle il s'illustre en mettant en scène les plus grands classiques du théâtre britannique tels que The Alchemist de Ben Johnson ou Richard III, La Tempête et Troïlus et Cressida de William Shakespeare. Sam Mendes se fait également remarquer par sa mise en scène de pièces contemporaines à l'image de The Rise and the Fall of Little Voice de son compatriote Jim Cartwright, et de La Charrue et les Etoiles, une œuvre du dramaturge irlandais Sean O'Casey.En 1992, il est désigné pour prendre en main la direction artistique du théâtre londonien Donmar Warehouse où il ne tarde pas à briller de nouveau. Il y adapte notamment la comédie musicale Cabaret (1972) de Bob Fosse à la scène, avant de proposer ce spectacle au public américain en 1993 à Broadway et de remporter ainsi le Tony Award de la Meilleure Comédie musicale, ainsi que trois autres récompenses. Toujours aux Etats-Unis, il dirige Nicole Kidman dans La Chambre Bleue, puis se joint à Caro Newling pour produire plusieurs dizaines de pièces.

Ses débuts au cinéma

Si le succès de Sam Mendes au théâtre est considérable, celui-ci ne veut pas s'en contenter et vise désormais le grand écran. Comme pour la scène, son premier coup d'essai au cinéma se transforme en coup de maître puisque son film American Beauty est une réussite totale, tant sur le plan commercial que critique. Cette comédie, qui dresse la satire du mode de american way of life, met en scène Kevin Spacey, Annette Bening, Thora Birch, Mena Suvari et Wes Bentley dans une sorte de méli-mélo de relations amoureuses et d'incompréhensions au sein d'une famille à priori sans histoires. A sa sortie en 1999, le film rafle tout sur son passage: un Golden Golbe, un Broadcast Film Critics Award, les prix de la Directors Guild of America et des Los Angeles Film Critics, ainsi que les Oscars du Meilleur film, du Meilleur scénario, du Meilleur interprète principal et surtout celui du Meilleur réalisateur.Deux années plus tard, Sam Mendes signe une deuxième réalisation, également accompagnée d'un accueil enthousiaste. Tom Hanks, Paul Newman, Daniel Craig et Jude Law sont réunis dans ce film de gangsters Les Sentiers de la perdition, dont l’histoire se déroule à Chicago au début des années trente.En 2003, le cinéaste anglais épouse l'actrice Kate Winslet, avec laquelle il a un fils prénommé Joe. Par la suite, Sam Mendes entame l'élaboration de Jarhead, la fin de l'innocence, pour lequel il confie le rôle principal à Jake Gyllenhaal aux côtés de Jamie Foxx et Peter Sarsgaard. Il s'agit de l'histoire de jeunes recrues du corps des Marines prenant part à la Guerre du Golfe au début des années quatre-vingt-dix. Le film décrit leur vie quotidienne, leurs espoirs, mais aussi leurs inquiétudes, avec notamment la scène où Jake Gyllenhaal est pris de nausées après avoir découvert des cadavres carbonisés en plein désert, ou encore celle où la section est attaquée par erreur par un avion antichar Thunderbolt de leur propre armée.

Du théâtre à James Bond

Sam Mendes renoue avec sa première passion en 2006 lorsqu'il revient sur le Vieux Continent pour mettre en scène la comédie musicale Cabaret. Il fait également représenter à Broadway The Vertical Hour, dans laquelle Julianne Moore tient la vedette. Il s'essaie ensuite à la production avec les films Nos souvenirs brûlés de Susanne Bier et Les Cerfs-volants de Kaboul de Marc Forster, sortis en 2007.L'année suivante, Sam Mendes place sa femme Kate Winslet en tête de l'affiche de son adaptation au cinéma du roman La Fenêtre Panoramique de Richard Yates, que le réalisateur dévoile en janvier 2009 sous le titre Les noces rebelles. La comédienne y campe l'épouse de Leonardo DiCaprio, tous deux formant alors un couple américain des années cinquante qui tente de briser la monotonie qui les ronge en emménageant à Paris.Parmi ses autres réalisations les plus récentes, Sam Mendes décrit les appréhensions d'un ménage à l'approche de la naissance de leur premier enfant et leur recherche d'un nouveau cadre de vie dans la comédie Away We Go avec John Krasinski, Jeff Daniels, Maya Rudolph et Maggie Gyllenhaal.Après presque dix ans de vie de couple, le couple Mendes-Winslet se sépare, en 2010. Mais côté vie professionnelle, tout se passe pour le mieux puisqu'il est choisi pour réaliser le nouvel opus de James Bond, Skyfall, en salles en 2012 puis 007 Spectre en 2015. Dans la foulée, il officialise sa relation avec l'actrice Rebecca Hall.

Films réalisés par Sam Mendes

Dernières news sur Sam Mendes

Sam Mendes Pinocchio
23/05/2017 - 15:10

Le réalisateur de Skyfall est également rattaché à James et la pêche géante.

Pourquoi NWR a refusé de réaliser Spectre
05/07/2016 - 12:30

… et comment il va finalement réaliser un genre de James Bond.

penny_dreadful_evagreen.jpg
22/06/2016 - 16:30

C'est l'une des séries les plus élégantes de la télé américaine, qui a pris fin dimanche dernier. Une histoire en 27 épisodes, aussi terrifiante qu'envoûtante, à découvrir de toute urgence.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Nos dossiers du moment

Les plus vues