Titre original Skyfall
Date de sortie 26 octobre 2012
Réalisé par Sam Mendes
Avec Daniel Craig , Javier Bardem , Naomie Harris
Scénariste(s) John Logan, Robert Wade, Neal Purvis
Distributeur Sony Pictures
Année de production 2012
Pays de production US
Producteurs Michael G Wilson
Genre Espionnage, Action
D’après l’œuvre de Ian FLEMING

Synopsis

Lorsque la dernière mission de Bond tourne mal, plusieurs agents infiltrés se retrouvent exposés dans le monde entier. Le MI6 est attaqué, et M est obligée de relocaliser l’Agence. Ces événements ébranlent son autorité, et elle est remise en cause par Mallory, le nouveau président de l’ISC, le comité chargé du renseignement et de la sécurité. Le MI6 est à présent sous le coup d’une double menace, intérieure et extérieure. Il ne reste à M qu’un seul allié de confiance vers qui se tourner : Bond. Plus que jamais, 007 va devoir agir dans l’ombre. Avec l’aide d’Eve, un agent de terrain, il se lance sur la piste du mystérieux Silva, dont il doit identifier coûte que coûte l’objectif secret et mortel…

Offres VOD

OCS SD OCS 0  € Abonnement
Orange HD SD Orange 9.99  € Acheter
FNAC HD SD FNAC 10.99  € Acheter

Dernières News

Cinq Bond que vous ne verrez jamais : un GoldenEye visionnaire avec Timothy Dalton

A l'occasion de la rediffusion de GoldenEye, ce week-end, retour sur un projet hollywoodien avorté.

La filmo commentée de Roger Deakins

Retour sur quelques films éclairés par Roger Deakins 

Photos

Skyfall

Critiques

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Depuis 50 ans, la raison d’être de Bond se pose : qu’est-ce qui justifie la pérennité d’un personnage créé au milieu du siècle dernier pour consoler les Anglais de la chute de leur empire ? Aujourd’hui, l’ennemi communiste a été remplacé par un terrorisme international protéiforme. C’est pourquoi les héros de films d’espionnage (comme Jason Bourne : l’héritage, qui ressemble beaucoup à Skyfall) passent plus de temps à se poser des questions sur eux-mêmes qu’à remplir leurs missions, quand ils en ont. Comme le rappelle un membre du MI6 dans Skyfall : « on va encore nous reprocher notre inutilité, notre engagement dans une guerre perdue d’avance contre des ennemis insaisissables ».
    Plutôt que d’en faire un handicap, le scénario de Skyfall utilise ces questions pour justifier les changements qui affectent la mythologie bondienne dans ce Nième reboot. La bonne nouvelle, c’est que le film est très dynamique. Et même s’il recycle à tour de bras (et pas seulement les Bond), il le fait bien. Les scènes d’action percutent, Javier Bardem, en mode Christopher Walken, restera un méchant mémorable, et la fille est très appétissante. C’est déjà pas mal.

  2. Première
    par Christophe Narbonne

    Dès le prologue, suivi d’un générique sublime (la chanson d’Adele est l’une des plus réussies de la saga), Sam Mendes enfonce le clou fixé par Casino Royale : la franchise, ouvertement postmoderne (les autocitations se ramassent à la pelle ; on fait du neuf avec du vieux et du vieux avec du neuf), plonge dans la psyché de Bond, orphelin triste que les services secrets britanniques ont érigé en sauveur de la nation, sans le ménager pour autant. 007 a grandi sous l’autorité de « parents » exigeants dont M (pour Mum...) n’est pas la moins autoritaire. Skyfall, qui confronte deux galopins rebelles (l’un a coupé le cordon ombilical pour sombrer dans le terrorisme), est un drame shakespearien entrecoupé de scènes d’action graphiques surexcitantes. Exit les James Bond Girls - peu présentes - et les gadgets, place à l’essentiel. Et c’est tant mieux.