Pierre Richard portrait
Avis: 
Date de naissance: 
15 août 1934 (âge : 81 ans)
Nationalité: 
Français
Sexe: 
Homme

Biographie: 

De son vrai nom Pierre Richard Maurice Charles Léopold Defays, l'acteur est né le 16 août 1934 à Valenciennes. Issu d'une grande famille d'entrepreneurs, il semble être le candidat idéal pour reprendre l'affaire familiale. Mais le désir de jouer lui fera préférer le métier d'acteur.Clown émouvant, impayable en Francis Pignon, Pierre Richard a crée un véritable personnage à la maladresse touchante et burlesque. Un véritable Gaston LaGaffe, reconnaissable entre mille dans le panorama du cinéma français. Il a su mener une carrière de comique, refusant le premier degré, mettant son talent au service d’un personnage de naïf, qui révèle les ridicules du monde où nous vivons .Après une enfance et une adolescence passées dans le Nord, Pierre Richard monte à Paris, le baccalauréat en poche, pour tenter sa chance dans sa passion, le théâtre. Il suit alors des cours d’art dramatique au centre Dullin et chez Jean Vilar. Il fait ses débuts sur les planches avec Antoine Bourseiller, jouant dans des pièces du dramaturge polonais Sławomir Mrożek et participant à un spectacle Baudelaire. Il monte également Les Caisses qu’est-ce ? de Bouchard et Un parfum de Fleurs de Sauniers, sur la scène du théâtre La Bruyère. C'est grâce à son entrée dans le troupe de Maurice Béjart qu'il acquiert son sens aigu de la gestuelle qui perfectionnera son personnage de maladroit attachant.Ressentant le désir de s’exprimer plus librement, il se produit parallèlement dans des cabarets parisiens, comme l’Écluse, la Galerie 55 et surtout le Cheval d’Or. Il créé ainsi sur scène ses premiers sketches qu’il compose avec son comparse Victor Lanoux. Marchant sur les pas de ses idoles, Danny Kaye et Jerry Lewis, il côtoie alors d’autres jeunes artistes débutants tels que Jacques Fabbri, Jean Yanne et Jacques Dufilho. On le voit ainsi faire la première partie à Bobino de George Brassens.Après quelques apparitions à la télé dans des émissions de variété, il est remarqué en 1967 par le réalisateur Yves Robert. C'est grâce à ce dernier quil fera ses débuts sur grand écran avec Alexandre le bienheureux, aux côtés de Philippe Noiret. Il interprète un personnage décalé, un paysan parachutiste, doux excentrique. Il tourne ensuite La coqueluche de Christian-Paul Arrighi.Encouragé par Yves Robert qui décèle en lui un talent singulier de créateur pour le cinéma, il bûche pendant un an sur le scénario de son premier film. Le Distrait sortira en 1970. Son personnage excessivement maladroit séduit le public. Inspiré par les figures tutélaires du comique, de Tati à Chaplin, il ambitionne alors d’être lui aussi le maître total de son œuvre en endossant à la fois les rôles d’auteur, de réalisateur et d’interprète.Le film lance sur les chapeaux de roue sa carrière de comique. Il poursuit sa collaboration avec André Ruellan au scénario et réalise Les Malheurs d’Alfred en 1972. Bientôt suivi de Je sais rien, mais je dirai tout en 1973, film qui lui permet de dénoncer sur le ton de la comédie les aberrations de l’industrie de l’armement. Pierre Richard réalisera en tout 8 films, dont Je suis timide mais je me soigne en 1978, On peut toujours rêver en 1991 et Droit dans le mur, dernier en date, en 1997.La véritable consécration et le succès populaire arrivent avec Le Grand Blond avec une chaussure noire, en,1972, puis avec sa suite Le Retour du grand blond, deux ans plus tard. Ces deux films sont réalisés par Yves Robert et écrits par Francis Veber. Il y interprète un violoniste étourdi mêlé contre son gré à une intrigue fomentée par les services secrets français. Il impose définitivement son personnage d’antihéros au charme lunaire et primesautier.Durant cette décennie, il enchaîne les comédies à succès sous la houlette notamment de Claude Zidi (La Moutarde me monte au nez en 1974 et La Course à l'échalote en 1975), de Georges Lautner (On aura tout vu en 1976) et de Gérard Oury (La Carapate en 1978).Mais c'est sa rencontre avec Francis Veber qui s'avèrera fondamentale dans sa carrière. Il offre à Richard le premier rôle dans la comédie Le Jouet en 1976. S'enchaînera alors une collaboration extrêmement fructueuse. De ce duo naîtront La chèvre en 1980, Les compères en 1983 puis Les fugitifs en 1986, comédies cultes où il partage l'affiche avec Gérard Depardieu. Le succès est énorme et immédiat et la paire qu'il forme avec Depardieu est à la fois détonnante et irrésistible. Pierre Richard laisse transparaître davantage d’émotion et donne à son personnage une dimension plus poétique et sensible, lui accordant une nouvelle épaisseur.Il refait une incursion dans la réalisation en 1987, mais cette fois avec un documentaire qu'il produit également sur la vie de Che Guevara. Il révèle un regard très personnel sur le monde et un désir de bousculer les idées reçues, qu’elles soient sociales, politiques ou raciales.En 1988, il opère une transformation physique (cheveux teints en brun, barbe) pour interpréter le personnage de roman Mangeclous dans le film éponyme dirigé par Moshé Mizrahi. Il joue, la même année, aux côtés de Richard Bohringer et Emmanuelle Béart dans A gauche en sortant de l'ascensseur d'Edouard Molinaro.En 1990, il prend des risques et incarne dans Bienvenue à bord !, un auto-stoppeur trouble et manipulateur aux côtés de Martin Lamotte dans le rôle de l’automobiliste martyrisé. Bien qu’il ait reçu un succès d’estime pour sa prestation, le grand public - pour lequel il reste à jamais Pignon - ne suit pas.L'acteur, après s'être un peu absenté des grands écrans, revient en 2003 dans Mariées mais pas trop de Catherine Corsini ainsi que dans le premier long-métrage de Laurent Baffie, Les Clefs de bagnole. Pierre Richard tourne ensuite Cactus en 2005 suivi de la comédie sentimentale Essaye-moi, premier film de Pierre-François Martin-Laval, dit Pef, en 2006. Suivent le thriller Le Serpent d'Eric Barbier, avec Clovis Cornillac, puis Faubourg 36 de Christophe Barratier en 2008. Il y incarne Monsieur TSF et côtoit Gérard Jugnot et Kad Mérad. Il apparait ensuite dans King Guillaume, second film de Pef et prête sa voix au personnage de Pedro dans Mia et le Migou. En 2009, il sera à l'affiche de Les aventures de Cinéman, nouveau film de Yann Moix et de Victor de Thomas Gilou où il incarnera un vieil homme en quête d'adoption.Si l'homme est un acteur de cinéma, il l'est aussi sur les planches. Il interpréta Feydeau et Oscar Castro en 1996, joua dans Pierre et fils avec Pierre Palmade, en 2006, et surtout présenta son one-man show Détournement de mémoire en 2003, au théâtre du Rond-Point.Pierre Richard cultive également la passion du vin. Depuis 1986, il est propriétaire de vignes dans les Corbières et d'un restaurant "Au pied de chameau", à Paris. Il est père de trois enfants qui exercent les professions de musicien et d'acteur. L'un d'entre eux, Olivier, est saxophoniste chez les Blues Trottoir. Il vit désormais sur une péniche sur la Seine, au centre de Paris. Militant également, il est engagé auprès de l'association Tchenduika Ici et Ailleurs, qui soutient les indiens Kogi de Colombie. Véritable touche à tout, il publie en 2003 Comme un poisson sans eau au Cherche-Midi, où il révèle quelques anecdotes glanées tout au long de sa carrière. Il réitère l'expérience en 2008 avec Franchise postale, un autoportrait par correspondance entre l'acteur et Christophe Duthuron. En 2005, il a été président du jury du Festival des Très Courts. L’année 2006 marque son entrée officielle dans le panthéon des grands du cinéma français avec l’obtention d’un César d'honneur décerné pour l'ensemble de sa carrière.

Commentaires sur Pierre Richard

Dernières news sur cette star

19/04/2016 - 16:15

Nicolas Bary, le réalisateur des Enfants de Timpelbach, adapte la BD de Tome et Janry.

20/01/2016 - 15:45

Ce week-end, vous pourrez (re)voir Le Corniaud sur grand écran, mais aussi plein d'autres choses.

10/11/2015 - 12:45

Le 29 novembre prochain, le programme Histoires courtes fera honneur à l'acteur avec notamment sa réunion attendue avec Pierre Richard devant la caméra de Jean-Pierre Mocky.

Les plus vues