Nom de naissance Jerry Lewis
Naissance (92 ans)
Newark, New Jersey, États-Unis
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Artiste polyvalent, comédien, réalisateur et producteur de cinéma américain, Jerry Lewis, de son vrai nom Joseph Levitch, est né le 16 mars 1926 à Newark, dans le New Jersey. Ne se sentant pas très doué pour les études, Jerry Lewis quitte le lycée alors qu’il n’a que quinze ans. Grandissant dans une famille d’artistes, ayant l’étoffe d’un comique et maîtrisant naturellement l’art de la mimique, le jeune homme se fait d’abord connaître dans des numéros d’imitations de chanteurs célèbres.Sa carrière débute en 1946 quand, sur la scène du club 500 d’Atlantic City où il se produit, Jerry Lewis croise, tout à fait fortuitement, un artiste musicien de cabaret du nom de Dean Martin. De cette rencontre va naître l’un des couples les plus comiques et les plus populaires que l’Amérique ait connu. Leur singularité tient au fait que les deux hommes se complètent tout en étant en contraste : Lewis, plaisant et grimacier ; Martin, plutôt charmeur et séduisant.Très vite remarqué par les professionnels du cinéma, le duo Lewis-Martin, déjà très célèbre, fait ses débuts à l’écran en 1949 dans Ma bonne amie Irma, et enchaîne un an plus tard avec Irma à Hollywood.C’est toutefois en 1951 que les deux comédiens tiennent les premiers rôles dans Le Soldat récalcitrant, avant d’interpréter ensemble de nombreux films, dont Parachutiste malgré lui en 1952 et Un Pitre au pensionnat en 1955. Malgré le succès, leurs différends devenant de plus en plus insolubles, ils se séparent définitivement après leur dernière apparition dans Un vrai cinglé de cinéma en 1956.Depuis cette date, Jerry Lewis poursuit sa carrière en solitaire. Il est alors à l’affiche de plusieurs comédies comme Le Délinquant involontaire en 1957, Trois Bébés sur les bras en 1958 et Cendrillon aux grands pieds en 1960. Ces films développent des sujets graves et sérieux, mais toujours sur le mode du rire.Désormais célèbre et populaire même à l’étranger, particulièrement en France où les Cahiers du cinéma exaltent ses dons et ses œuvres, Jerry Lewis passe derrière la caméra et se met à la réalisation, tout en étant l’interprète de ses films. Son premier, Le Dingue du Palace en 1960, est plutôt une succession d’effets comiques gestuels. Il est suivi en 1961 de deux longs-métrages, Le Tombeur de ces dames, œuvre satirique, et Le Zinzin d’Hollywood, une comédie. Il continue de briller en signant, en 1963, Docteur Jerry et Mister Love.Faisant preuve de créativité dans sa nouvelle tâche de réalisateur, il invente la régie vidéo, procédé qui consiste, lors de la prise d’images sur le plateau, à utiliser simultanément une caméra vidéo, de telle sorte qu’il se donne les moyens d’en visualiser et d’en apprécier, sur place, l’effet obtenu. Depuis, cette technique est entrée en usage dans l’industrie cinématographique. Se plaisant dans la mise en scène, Jerry Lewis dirige des films où cohabitent toujours le comique et l’émotionnel, à l’image de Jerry souffre-douleur en 1964, Les Tontons farceurs en 1965, ou encore Jerry la grande gueule en 1967. Cependant, la baisse de sa cote auprès du public et des ennuis de santé vont l’éloigner pendant un certain temps des studios et de l’écran.Après une rupture de dix ans, l’artiste renoue avec le cinéma en réalisant, en 1979, Au boulot… Jerry !, qui rencontre un réel succès. Ce retour en force se confirme en 1983 dans La Valse des pantins de Martin Scorsese, où il est aux côtés de Robert de Niro. Ce film est un succès public et critique.Après un séjour français, au cours duquel il joue dans deux films en 1984, Retenez-moi… ou je fais un malheur ! avec Michel Blanc et Par où t’es rentré ? On t’a pas vu sortir, Jerry Lewis se fait de plus en plus rare. Il réapparaît en 1989 dans Cookie, en 1993 dans Arizona Dream d’Emir Kusturica, une comédie dramatique avec Faye Dunaway et Johnny Depp et en 1995 dans Les Drôles de Blackpool.Ce père de famille nombreuse, dont le nom est associé au Téléthon, continue de prouver sa vitalité d’artiste en participant à de nombreuses émissions de télévision, ou en prenant part à des séries télévisées. On le voit notamment dans un épisode de New York - Unité spéciale en 2006.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Le cabotin et son compere Acteur ROGERS Ted
2015 Max Rose Acteur Max Rose
2015 Le trouillard du far-west Acteur KINGSLEY Charles
1995 Funny bones - les droles de blackpool Acteur FAWKES George
1993 Arizona Dream Acteur Leo Sweetie

Stars associées