Michel Blanc portrait
Avis: 
Date de naissance: 
15 avril 1952 (âge : 65 ans)
Nationalité: 
Français
Sexe: 
Homme
Profession: 
Réalisateur, Acteur, Scénariste

Biographie: 

Michel Blanc est un acteur, scénariste et réalisateur français né à Courbevoie le 16 avril 1952. Membre de la troupe du Splendid, il est célèbre pour son rôle de Jean-Claude Dusse dans la trilogie Les Bronzés, mais aussi pour ses rôles dans les films Le Père Noël est une ordure, Papy fait de la résistance, Viens chez moi j'habite chez une copine, Ma femme s'appelle reviens, Marche à l'ombre, Grosse Fatigue, Embrassez qui vous voudrez, Je vous trouve très beau et Nos 18 ans.Il entre au lycée Pasteur, dans la commune de Neuilly-sur-Seine et y rencontre trois garçons qui passent leur temps à faire les clowns : Thierry Lhermitte, Christian Clavier et Gérard Jugnot. Les quatre compères décident alors de fonder dans les années 70 un collectif d’auteurs/acteurs, la troupe du Splendid, du nom du Café-théâtre Le Splendid, où s’illustrera la formation. Se joindront par la suite à la troupe Josiane Balasko, Claire Magnin et Marie-Anne Chazel. Le petit groupe se fait connaître grâce à la pièce Le Père Noël est une ordure en 1979.Mais auparavant Michel Blanc doit se contenter de petits rôles dans des films signés Gérard Pirès, Bertrand Tavernier, Claude Miller et Coluche au courant des années soixante-dix. Jusqu’à la sortie de l’incontournable Les Bronzés en 1978, dans lequel Patrice Leconte rassemble la troupe du Splendid, et qui met en scène Michel Blanc dans le rôle de Dusse, le dragueur pathétique décharné et chauve. Le succès du film lance la carrière des comédiens du Splendid et Blanc n’est pas en reste. Il croule sous les propositions. Il enchaîne, en 1979, avec le rôle de l’adjoint de Javert dans : La Gueule de l’autre signé Pierre Tchernia, celui de Marcel Dupin dans Rien ne va plus de Jean-Michel Ribes, celui de Bertin dans le film de Jeanne Moreau : L’Adolescente. Mais il n’arrive toujours pas à conclure en 1979 dans : Les Bronzés font du ski.Un physique particulierLe physique particulier et le talent de comédien de Michel Blanc attirent également l’attention du réalisateur Claude Chabrol qui fait appel à lui pour interpréter Corentin Calvez dans : Le Cheval d’orgueil en 1980. Patrice Leconte ne se lasse pas de leur collaboration et lui donne le rôle de Guy dans Viens chez moi j’habite chez une copine, celui de Bernard dans Ma femme s’appelle reviens et Leroux dans Circulez y’a rien à voir (1983). La pièce à succès Le Père Noël est une ordure est adaptée au cinéma en 1982, et bien entendu, Michel Blanc est reconduit dans son rôle.Le comédien enfile la soutane du curé du film : Papy fait de la résistance , que Jean-Marie Poiré réalise en 1983. Suivent ensuite Marche à l’ombre (1984), qu’il réalise et dont il écrit le scénario, Tenue de soirée de Bertrand Blier en 1986, qui lui vaut le prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes de 1987, Les Fugitifs de Francis Veber, ou encore : Sans peur et sans reproche, dans lequel son ami Gérard Jugnot lui fait jouer le rôle d’un chirurgien.Blanc change de registreJusqu’alors, le registre de Michel Blanc était essentiellement composé de personnages comiques, et l’acteur avait envie de diversifier sa palette. C’est chose faite en 1989 lorsqu’il interprète l’obscur tailleur Monsieur Hire, tiré du roman du même nom écrit par Georges Simenon, que Patrice Leconte adapte au cinéma. Son apparence est désormais bien loin de celle du Jean-Claude Dusse de ses débuts : il a maintenant quelques kilos en plus et la moustache en moins. Michel Blanc joue aussi dans le Monstre, sous la direction du fantasque Italien Roberto Benigni en 1994, après avoir réalisé Grosse fatigue pour lequel il obtient le prix du meilleur scénario. Il assure par la suite la réalisation de Mauvaise passe en 1999 dans lequel joue Daniel Auteuil et surtout Embrassez qui vous voudrez, trois ans plus tard, aux côtés de Charlotte Rampling, Jacques Dutronc et Carole Bouquet.L'échec des Bronzés 3S’il prend plaisir à réaliser, Michel Blanc aime tout autant, si ce n’est plus, jouer la comédie. Il reprend l’interprétation dans Madame Edouard en 2003 et L’affaire Dominici, un téléfilm dans lequel il joue le commissaire Sébeille. Il se glisse ensuite dans la peau d’Aymé Pigrenet dans Je vous trouve très beau d’Isabelle Mergault. L’année 2006 voit le retour en fanfare des Popeye, Bernard, Nathalie et Jean-Claude, rassemblés 27 ans après en Sardaigne dans : Les Bronzés 3, Amis pour la vie. Si le film est un succès en salles, sa qualité est loin d'être à la hauteur des deux premiers volets.Du valet de chambre de Louis XV en 1974, au professeur Martineau de Nos 18 ans de Frédéric Berthe en 2008, en passant bien évidemment par l’inévitable Jean-Claude Dusse , Michel Blanc nous a gratifiés de rires et d’émotions pendant trois décennies. Un beau parcours que l’acteur a bien l’intention de prolonger. Après ces comédies, Michel Blanc retrouve le drame avec La fille du RER dans lequel il joue le rôle de l'avocat Bleinstein en 2009. En 2011, c'est à l'affiche de L'exercice de l'état qu'on retrouve l'acteur, rôle qui lui permet de remporter le César du meilleur acteur dans un second rôle. Il faut ensuite attendre 2013 pour retrouver Michel au cinéma, au côté de Balasko, dans le film Demi-Soeur, réalisé par cette dernière.

Films réalisés par Michel Blanc

Dernières news sur Michel Blanc

Michel Blanc prépare la suite d’Embrassez qui vous voudrez
01/09/2017 - 11:55

Voyez comme on danse avec Karin Viard, Carole Bouquet et Jacques Dutronc.

Les Bronzés
12/06/2017 - 11:05

La comédie de vacances culte portée par le Splendid est toujours aussi indémodable.

Je vous trouve très beau : Michel Blanc n'a pas besoin d'un malentendu pour conclure
28/01/2017 - 15:30

Il le prouvera demain soir sur France 2.

L’Exercice de l’Etat dresse un constat cruel de la classe politique
18/01/2017 - 15:35

Le film porté par Michel Blanc et Olivier Gourmet sera diffusé ce soir sur Arte.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Nos dossiers du moment

Les plus vues