Vous êtes ici

Patrick Bruel
Avis: 
Date de naissance: 
13 mai 1959 (âge : 57 ans)
Nationalité: 
Français
Sexe: 
Homme
Profession: 
Acteur, Chanteur, Musicien, Directeur de la photo

Biographie: 

Né le 14 mai 1959 à Tlemcen, en Algérie, Patrick Bruel est un acteur et musicien français. Il fait partie des rares artistes à s'imposer aussi bien à l'écran que sur scène. Cousin germain d'Elie Semoun et ex-mari d'Amanda Sthers, il est célèbre pour ses rôles dans les films Le Coup de Sirocco, P.R.O.F.S, La maison assassinée, L'union sacrée, Le Jaguar, K, Un secret, Comme les 5 doigts de la main et Le Prénom. Côté musique le public le connait pour ses chansons Marre de cette nana-là, Casser la voix, Alors regarde, J'te l'dis quand même, Place des grands hommes, Au café des délices, Tout s'efface et Juste avant.Un an après sa naissance, ses parents, Pierre Benguigui et Augusta Kammoun, se séparent. C'est donc sa mère, institutrice, qui s'occupe de lui. En 1962, suite à l'indépendance de l'Algérie, Patrick et sa mère son contraints comme la majorité des juifs de quitter leur pays. Patrick n'a alors que trois ans et ne garde donc que très peu de souvenirs de l'Algérie. Ils s'installent alors à Argenteuil en banlieue parisienne et découvre à l'âge de cinq ans la musique de Brel, Brassens ou encore Gainsbourg. En 1965, le concert de Serge Reggiani auquel il assiste finit de le convaincre qu'il veut faire de la musique ; et à l'âge de 14 ans il désobéit même à ses parents en se rendant à Bruxelles pour assister à un concert des Rolling Stones. Émerveillé, il commence alors à parcourir le répertoire des grands groupes anglophones de l'époque comme Les Beatles, Led Zeppelin, Deep Purple ou encore Pink Floyd.Le hasard fait bien les chosesSeulement, s'il veut faire de la musique, c'est d'abord le cinéma qui va lui ouvrir ses portes. Alors qu'il étudie au prestigieux lycée Henri IV à Paris et après avoir raté son bac, il répond en 1978 à une annonce de casting pour un rôle dans le prochain film d'Alexandre Arcady. S'y rendant un peu par hasard sur les conseils d'un ami qui lui prête pour l'occasion sa mobylette, Patrick décroche le rôle principal du Coup de Sirocco. Il donne alors la réplique à Roger Hanin et Marthe Villalonga. Pourtant, si le succès du film est indiscutable et la prestation du jeune acteur remarquée, Patrick préfère partir aux États-Unis rejoindre une amie brésilienne. Là-bas il fera une rencontre déterminante, celle de Gérard Presgurvic, un de ses plus fidèles amis.A son retour en France, il continue sa carrière d'acteur sur les planches dans la pièce Le Charimari mais décide également de se lancer dans sa passion : la musique. En 1982, il sort un titre, Vide, qui passe inaperçu. Il renfile donc son costume d'acteur pour tourner dans Ma Femme s'appelle reviens (1982) de Patrice Leconte avant de repasser devant la caméra d'Alexandre Arcady pour Le Grand Carnaval (1983).PersévérerMais Patrick ne renonce pas à la musique. Malgré l'échec de son premier 45 tours, il persévère et sort en 1984 le titre intitulé Marre de cette nana-là écrit par Presgurvic. Si le 45 tours se vend bien, son premier album, sorti en 1986, De Faces, est un échec relatif, bien qu'il lui permette de faire son premier Olympia. Néanmoins, entre temps, Patrick a tourné le film P.R.O.F.S. (1985) en compagnie de Fabrice Luchini et Laurent Gamelon, un véritable succès au box-office qui finit d'installer Patrick parmi les acteurs les plus prometteurs de sa génération. Les années suivantes, il joue dans Attention Bandits de Lelouch mais c'est surtout dans La Maison Assassinée de Lautner qu'il démontre tout son talent, incarnant à merveille un Poilu qui revient après la Grande Guerre dans son village natal pour comprendre comment sont mort ses parents. Pour ceux qui en doutait, le jeune premier est aussi capable de jouer dans des registres dramatiques. En 1989, il tourne Force Majeur pour Pierre Jolivet et retrouve une nouvelle fois Arcady pour L'union Sacrée.La BruelmaniaMais cette année-là, si l'Union Sacrée rencontre un joli succès, c'est surtout musicalement que Patrick va se faire entendre, même si pour cela il doit se Casser la voix. Car voilà, en 1989, Bruel sort son deuxième album, Alors Regarde, qui est un véritable carton. La chanson titre de l'album, Casser la voix, Place des Grands Hommes, Décalé et J'te l'dis quand même sont autant de chansons que les adolescentes de l'époque reprennent en cœur. La Bruelmania a commencé. Bandana autour du cou, cheveux mi-longs (et oui, les années 80 ont été dures pour tout le monde), Patrick est au sommet de sa gloire. L'épisode de la Pizza Pino des Champs-Élysées en est le parfait symbole. Alors qu'il dine tranquillement avec des amis, le restaurant est pris d'assaut par des fans hystériques. La police est obligée d'intervenir pour permettre au chanteur-acteur de sortir.En 1992, il fait son retour au cinéma pour tourner Toutes Peines Confondues et Profil Bas de Claude Zidi mais l'appel de la musique est une nouvelle fois trop fort et Patrick sort en 1994 un nouvel album sobrement intitulé Bruel. Plus rock que les précédents, l'album a été enregistré entre New-York et Bordeaux.Montand, Reggiani et Brel pour modèlesEn 1995, il décroche un petit rôle au côté d'Harrison Ford dans le film Sabrina de Sydney Pollack puis se retrouve à l'affiche du Jaguar de Francis Veber l'année suivante. En 1997, Arcady qui en a fait son acteur fétiche lui offre le rôle principal de K, un polar noir dans lequel il incarne un jeune policier juif qui traque un ancien officier nazi entre la France et l'Allemagne.Patrick connaît alors une petite traversée du désert jusqu'en 1999, date à laquelle il revient avec un nouvel album, Juste Avant. Cet album, s'il lui permet de renouer avec le succès, lui permet également de se faire connaître auprès d'un nouveau public. La Bruelmania est derrière-lui et c'est très bien ainsi. Patrick n'a jamais voulu être un chanteur à minette. S'il ne renie pas cette période de sa vie, lui ce qu'il veut, c'est être comme Montand, Reggiani ou Brel, un acteur crédible en chanteur et un chanteur crédible en acteur. A cette époque-là, à presque 40 ans, Patrick Bruel est aussi le célibataire le plus courtisé de l'hexagone. Seulement cela ne vas pas durer très longtemps puisque Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon lui présente à Saint-Tropez l'écrivaine Amanda Sthers avec qui il va entretenir une relation.Ainsi, après le succès de Juste Avant, Patrick Bruel continue ses allers-retours entre cinéma et chanson et tourne en 2001 pour Gilles Paquet-Brenner dans Les Jolies Choses, et Dominique Cabrera dans Le Lait de la tendresse humaine. L'année suivante, il prête sa voix à Sinbad dans le film d'animation Sinbad : La légende des sept mers.Entre-Deux, le succès surpriseEn 2002, il sort également le double-album Entre-Deux, dans lequel il remet au gout du jour les vieilles rengaines de nos grands-mères comme Mon Amant de Saint-Jean, Que reste-t-il de nos amours, Comme de bien entendu, Le temps des cerises ou encore Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? Une nouvelle fois et contre toute attente, c'est un carton. Pendant près de deux ans, il tournera partout en France avec cet album de reprises qui comprend un unique inédit intitulé A Contretemps. Néanmoins, Patrick se consacre aussi à son couple puisqu'en août 2003, Amanda Sthers donne naissance à son premier enfant, un petit garçon prénommé Oscar. En septembre 2004 le couple se marie à Paris. Ensemble ils auront un autre fils, Léon, né en septembre 2005, avant de divorcer en 2007.Mais avant cela, le public peut également retrouver Patrick Bruel au générique des films Une vie à t'attendre (2004) et El Lobo (2004). Il prépare également un nouvel album, Des souvenirs devant, dans les bacs en 2006. Il enchaîne ensuite avec les films O Jérusalem (2006) d'Elie Chouraqui, Un Secret (2007) de Claude Miller, Le Code à Changé (2009) de Danièle Thompson avant de retrouver Arcady dans Comme les cinq doigts de la main (2010). Entre 2009 et 2012, Patrick entretient également une relation avec Céline Bosquet, journaliste de la chaîne M6.Succès au théâtre, succès au cinéMais si l'on parle de Patrick en 2012, c'est avant tout pour son rôle dans le film Paris Manhattan de Sophie Lellouche mais surtout pour la reprise de son rôle de futur papa dans le film Le Prénom, adapté de la pièce de théâtre éponyme qui connut un grand succès. Un rôle payant dans tous les sens du terme puisque si sur le plan artistique il est nommé aux César 2013 dans la catégorie meilleur acteur pour son rôle dans Le Prénom, ses apparitions à l'écran en 2012 lui permettent d'accumuler des revenus de 1,8 million d'euros, le classant sixième au classement des acteurs français les mieux payés en 2012. De surcroît, ces revenus ne comprennent pas les recettes de son nouvel album, Lequel de nous, sorti fin 2012.En 2013, après une apparition pleine d'auto-dérision dans le film Les Gamins, Patrick retrouve l'amour dans les bras de Caroline. Il faut attendre l'année 2014, pour le retrouver dans un rôle de taille au cinéma, aux côtés d'Emmanuelle Béart (qui fut la compagne de son frère David Moreau), Julie Depardieu, Karole Rocher et Alice Isaaz dans Les yeux jaunes des crocodiles.

Commentaires sur Patrick Bruel

Dernières news sur cette star

Patrick Bruel
28/02/2016 - 12:00

Patrick Bruel a dévoilé un indice flatteur sur son anatomie dans le dernier numéro de Thé ou Café.

Mimie Mathy R2D2
26/01/2016 - 10:15

Mimie Mathy en R2D2 et hommage au porno amateur : le nouveau spectacle des Enfoirés inclut des clins d'oeil inattendus.

Patrick Bruel et sa bande dévoilent Le Prénom ce soir sur TF1
30/11/2014 - 11:58

Ce soir, TF1 diffuse Le Prénom, succès surprise de l'année 2012 en salles. Adaptation de la pièce du théâtre du même nom, le film d'Alexandre de la Patellière et Matthieu Delaporte fut l'un des grands vainqueurs de la dernière cérémonie des Césars. Résumé et bande-annonce.

Les plus vues