Nom de naissance Isabelle Carré
Naissance (47 ans)
Paris (France)
Genre Femme
Profession(s) Actrice, Interprète, Voix Off VF
Avis

Biographie

A ne pas confondre avec Isabelle Carré-Goethals.Isabelle Carré est une actrice française née le 28 mai 1971 à Paris. Elle est célèbre pour ses rôles dans les films Le Hussard sur le toit, Ça ira mieux demain, A la folie... pas du tout, Se souvenir des belles choses, Les sentiments, Entre ses mains, L'avion, Les émotifs anonymes, Le refuge, Cherchez Hortense et Du goudron et des plumes.

Isabelle Carré quitte le domicile familial à l’âge de 15 ans. Rêvant d’une carrière de danseuse, elle y renonce cependant au profit de la comédie. Elle s’inscrit alors au Centre Américain, au Cours Florent ainsi qu’au Studio Pygmalion. En 1988, Coline Serreau la choisit pour incarner la fille de Daniel Auteuil dans Romuald et Juliette.Elle devient ensuite la fille de Catherine Deneuve dans la Reine Blanche (1990) de Jean-Loup Hubert. C’est cependant son rôle dans Beau Fixe (1992) de Christian Vincent qui permet à l’actrice d’être remarquée et d’obtenir une première nomination au César du Meilleur Espoir féminin. Malgré cela, elle continue à cumuler les rôles secondaires : le Hussard sur le toit (1995), Beaumarchais l’insolent (1995) ou Les soeurs Soleil (1997). C’est en 1997, avec la Femme défendue de Philippe Harel qu’elle tient pour la première fois le haut de l’affiche et obtient le Prix Romy Schneider.

Isabelle Carré, actrice césarisée

De plus en plus demandée, l’actrice enchaîne alors les rôles que ce soit dans les Enfants du marais (1999), les Enfants du siècle (id.), la Bûche (id.), Ça ira mieux demain (2000) ou Mercredi, folle journée (2001). En 2002, son interprétation émouvante d’une jeune femme amoureuse, atteinte de la maladie d’Alzheimer, dans Se souvenir des belles choses de Zabou Breitman, lui apporte enfin la consécration avec le César de la Meilleure Actrice.Isabelle Carré se retrouve ensuite à l’affiche des Sentiments (2003) de Noémie Lvovsky, puis donne la réplique à Jacques Gamblin dans Holy Lola (2004). En 2005, elle retrouve Vincent Lindon pour la comédie dramatique fantastique L' Avion, puis donne la réplique à Benoît Poelvoorde dans Entre ses mains. Elle retourne vers un registre plus léger en jouant une héritière farfelue dans Quatre Étoiles (2006) aux côtés de José Garcia et rejoint le Cœurs d’Alain Resnais.Après avoir été une érotomane dans l'osé Anna M., Isabelle Carré fait un petit passage chez Jean-Michel Ribes pour Musée haut Musée bas. Mais cette année-là elle est surtout attendue au sein de la grande famille de Tellement Proches en 2009. 

Ça tourne rond pour Isabelle Carré

L'année suivante, en 2010, elle est à l'affiche du Refuge de François Ozon et retrouve Benoit Poelvoorde dans Les Emotifs Anonymes de Jean-Pierre Améris. En 2011, Isabelle prend Rendez-vous avec un ange pour Yves Thomas puis donne la réplique à Benoît Magimel et Antoine Duléry dans Des vents contraires de Jalil Lespert.Cerise sur le gâteau (2011), Isabelle fait face à Kristin Scott-Thomas et Claude Rich en 2012 pour le Cherchez Hortense de Pascal Bonitzer.En 2013 c'est dans la comédie Cheba Louisa que le public peut la retrouver à l'écran et dans Du goudron et des plumes en 2014.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2017 Garde alternée Acteur Virginie
2015 Les Chaises Musicales Acteur Perrine
2015 Bella ciao Acteur Marie
2015 Où vas-tu Judith ? Acteur Judith
2015 Maman Est Folle (Téléfilm) Acteur Sylvie

Dernières News

Holy Lola: Tavernier adopte le Cambodge

Dans le cadre du programme 1 dose de ciné, France Ô vous propose de découvrir aujourd’hui Holy Lola de Bertrand Tavernier, un film lyrique et réaliste sur le parcours du combattant des adoptants.

Maintenant on agit : Le mouvement français contre les violences faites au femmes

Les actrices porteront aussi ruban blanc aux César pour défendre ce mouvement.

Stars associées