Nom de naissance Janssen
Genre Femme
Profession(s) Actrice
Avis

Biographie

Famke Janssen est une actrice néerlandaise, connue pour GoldenEye et pour avoir incarné Jean Grey dans la saga X-Men.

Née le 5 novembre 1965 au Pays-bas, la jolie Famke Janssen part s’installer aux États-Unis en 1984 pour entamer une carrière de mannequin au sein de l’agence Elite. Déterminée et fonceuse, l’actrice polyglotte (outre le néerlandais, elle parle également l’anglais, le français et l’allemand) ne compte pas uniquement sur son physique et poursuit des études de littérature et d’art dramatique à l'Université de Columbia, sous la houlette d'Harold Guskin.

Elle n’est d’ailleurs pas la seule de la famille à vouloir percer dans le cinéma puisque ses deux sœurs, Antoinette Beumer et Marjolein Beumer deviendront respectivement réalisatrice et actrice. En tant que mannequin elle défilera pour de prestigieuses marques telles que Yves Saint-Laurent, Chanel ou Victoria's Secret.

Décidée à réussir dans le métier d’actrice, elle quitte New York et part pour Los Angeles où elle complète sa formation de comédienne en suivant les cours de Roy London.

Et Famke devint une James Bond Girl

Elle commence à apparaître dans de petits rôles de diverses séries télévisées telles que Star Trek : Next Generation et Melrose Place. Sa persévérance s’avère payante puisqu’en 1992, elle décroche son premier rôle dans un drame, Fathers & sons, aux côtés de Jeff Goldblum.Avec sa silhouette impressionnante (elle mesure 1m80 et chausse du 44) et son style aux antipodes des canons hollywoodiens, elle trouve cependant quelques difficultés à s’imposer. Sa forte personnalité lui permet toutefois de convaincre les producteurs de James Bond de lui accorder le rôle de la James Bond girl aux dents acérées, convoitée par bon nombre d’actrices, dans Goldeneye (1995), avec, en la personne du nouveau James, Pierce Brosnan.Visionnée par les cinéphiles « jamesbondiens » du monde entier, Famke sort enfin du lot mais reste en même temps inscrite au catalogue des femmes fatales du cinéma. Elle ne parviendra à se défaire de cette image qu’au début des années 2000.

En 1998, elle enchaîne huit films interprétant tour à tour, une séduisante et vénéneuse enseignante extraterrestre dans The Faculty, une gérante de salle de jeu dans Les Joueurs, aux côtés de John Dahl, et une cambrioleuse avertie dans le film d’épouvante Un cri dans l'océan. Elle poursuit dans le même registre en 1999 dans La Maison de l’horreur. Dans ce long métrage, elle campe une épouse obnubilée par l’appât du gain qui tue sauvagement son mari (incarné par Geoffrey Rush) dans le seul but de récupérer son héritage.

Le souffle X-men

Le début du nouveau millénaire marque un changement fondamental dans le choix de ses rôles qu’elle préfère désormais plus positifs et lumineux. Elle en refuse ainsi plusieurs notamment celui d’un alien, engloutisseur d’homme dans Men in black 2 et, celui d’un cyborg exterminateur dans Terminator 3 : le soulèvement des machines.Elle joue alors dans une comédie romantique, Love & sex(2000), puis incarne enfin la gentille en enfilant la blouse du docteur Jean Gray, un mutant oeuvrant au service du bien dans X-Men (2000) et ses innombrables suites (X-Men 2 en 2003 et X-Men, l'affrontement finalen 2006).

Dans le thriller, Pas un mot (2001), elle incarne l’épouse dévouée du personnage tenu par Michael Douglas puis se retrouve dans une comédie avec Espion et demi (2002). Le surnaturel Trouble jeu (2005) nous la montre sous les traits d’une brillante psychiatre et dans Wackness(2008), sous ceux de l’épouse d’un psychanalyste peu orthodoxe, le Docteur Squires.

Elle est également l’héroïne de Turn the River (2007), tout spécialement écrit pour elle par Chris Eigeman. Le film est nommé au John Cassavetes Award par le jury des Independent’s Spirit Awards qui reconnaissent les œuvres d’excellence produites avec un budget inférieur à un million de dollars. Eigeman remporte le Zicherman Family Foundation Award dans la catégorie de Meilleur Scénariste ; quant à Famke, elle rafle le Prix spécial du jury dans la catégorie Meilleure actrice, pour sa prestation de l’émouvante mère prête à tout pour sauver ses enfants.Elle donne la réplique à Liam Neeson et Maggie Grace dans un film d’action et de suspense, Taken (2008), un rôle qu'elle reprend dans Taken 2 (2012) et Taken 3 (2014). Elle apparait dans The Ten (2009) de David Wain, une parodie en dix histoires courtes inspirées des Dix Commandements, et interprète une épouse harcelée par le fantôme vengeur de son mari dans le film fantastique 100 Feet (2009).

Elle fait également partie du casting du dernier film de Jean-Paul Salomé, Le Caméléon(2009), tiré d’une incroyable histoire pourtant vraie, celle de l’imposteur Frédéric Bourdin.Durant cette décennie, elle fait quelques incursions télévisées dans des séries à succès. Elle est l’ex-femme de Larry Paul (Robert Downey Jr.) dans Ally McBeal et un transsexuel pervers dans les saisons 2 et 3 de Nip/Tuck en 2004 et 2005.

Vie privée

Elle restera mariée cinq ans au scénariste et réalisateur Tod Culpan Williams, fils de l'architecte Tod Williams, entre 1995 et 2000.Pour l’anecdote, c'est Famke Janssen qui a enregistré la version néerlandaise de la visite commentée de tous les parcs d'attraction Disney.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Taken 3 Acteur Leonore St John
2015 Pas un mot Acteur CONRAD Aggie
2013 Wolverine : le Combat de l'Immortel Acteur Jean Grey
2013 Hansel & Gretel : Witch Hunters Acteur Muriel
2012 Taken 2 Acteur Leonore

Filmographie Série

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2016 The Blacklist : Redemption Acteur -
2015 Périmètre mortel Acteur -

Dernières News

40 ans de blockbusters hollywoodiens : GoldenEye (1995)

James Bond revient dimanche soir sur France 2 sous les traits de Pierce Brosnan.

Le film qui... de Famke Janssen 

La célèbre Jean Grey des X-Men nous parle des films qui l'ont marquée. 

Découvrez le trailer de Redemption, le spin-off de The Blacklist

Avec la magnifique Famke Janssen aux commandes de sa Suicide Squad.

Stars associées