Nom de naissance Bruce Cabot
Naissance
Carlsbad Nouveau-Mexique, États-Unis
Décès
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Acteur américain, Bruce Cabot, de son vrai nom Etienne Pélissier Jacques de Bujac, est né le 20 avril 1904 à Carlsbad au Nouveau Mexique. Son père, Etienne de Bujac, était un colonel français. Sa mère, Julia Armandine Graves, meurt peu après sa naissance. Après avoir quitté l'Université de Sewanee dans le Tennessee, il multiplie les petits boulots tels que marin, vendeur dans les assurances et travailla même dans un abattoir.pagebreakIl commence sa carrière d'acteur en 1931 dans Heroes of the Flames de Robert F. Hill.Au cours de sa carrière, qui s'achèvera en 1971, il jouera dans une centaine de films, des westerns principalement, mais aussi des séries et des productions italiennes dans les années cinquante. Il travaillera aussi en Europe et parfois pour la télévision américaine. Il obtient son rôle le plus marquant lorsqu'il joue dans la version de 1933 de King Kong.Durant l'année 1936, il joue dans Let 'Em Have It de Sam Wooddans lequel il interprète le rôle d'un méchant, le chef d'une bande de gangsters, puis la même année, il joue dans Le dernier des Mohicans de George B. Seitz, dans le rôle d'un américain natif, aux côtés de Randolph Scott. Il joue aussi pour le grand cinéaste Fritz Lang aux côtés de Spencer Tracy, dans Furie. En 1937, il joue dans Arizona Bill, aux côtés de Wallace Beery.pagebreakC'est en 1939 qu’a lieu un événement qui va déterminer sa carrière. En effet, cette année là, il passe le casting pour le rôle de The Ringo Kid, personnage clé du film de John Ford, La Chevauchée fantastique, mais n'obtient pas le rôle. John Wayne, qui lui est préféré lors du casting, devient une des plus grandes stars d'Hollywood. Il apparaît cependant dans les films de beaucoup de studios avant de devoir quitter Hollywood pour faire son service militaire. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Bruce Cabot travaille pour les Services de Renseignement de l'armée des Etats-Unis. Il est aussi lieutenant dans l'U.S. Air Force.pagebreakAprès la guerre, il recommence à tourner. En 1947, sur le tournage de L'Ange et le mauvais garçon de James Edward Grant, il rencontre John Wayne. Ils deviendront amis et tourneront ensemble une dizaine de films: Les Comancheros de Michael Curtiz en 1961, Hatari! de Howard Hawks en 1962, Le grand McLintock de Andrew V. McLaglen en 1963, Première Victoire d'Otto Preminger en 1965, La caravane de Feu de Burt Kennedy en 1967, Les Bérets Verts de Ray Kellogget John Wayne en 1968, Les feux de l'enfer d'Andrew V. McLaglen en 1968, Les géants de l'Ouestet Chisum du même réalisateur en 1969 et 1970, et enfin Big Jake en 1971 de George Sherman et John Wayne.La dernière apparition de Bruce Cabot au cinéma date de 1971 où il joue dans l'un des épisodes de la saga James Bond, Les diamants sont éternels de Guy Hamilton.Bruce Cabot meurt le 3 mai 1972 d'un cancer de la gorge et des poumons, à Woodland Hills en Californie.Si Bruce Cabot ne fût pas capable de faire décoller sa carrière vers des rôles de premier plan et de héros, il est indéniable que sa présence en second rôle a été un atout pour les films dans lesquels il a joué. La preuve en est qu'il est devenu une figure marquante des westerns américains, aux côtés de John Wayne, et que ceux-ci sont devenus des classiques.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Propre a rien Acteur BELKNAP
2015 La vallee maudite Acteur MACKY Bard
2015 Robin Des Bois D'Eldorado Acteur WARREN Bill
2015 Furie Acteur DAWSON Kirby
2015 Capitaine casse-cou Acteur Slade

Stars associées