Nom de naissance Spencer Tracy
Naissance
Milwaukee, États-Unis
Décès
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Acteur, Interprète
Avis

Biographie

Élève chez les jésuites, un temps se destinant à la prêtrise, il monte sur les planches en amateur, à la fin de ses études. En 1930, il triomphe dans le premier rôle de la pièce The Last Mile et reçoit des propositions d'Hollywood. À la fin de l'année, il est la vedette de Up the River, aux côtés d'un autre débutant, Humphrey Bogart. La Fox le prend sous contrat et le lance comme un nouveau James Cagney. Mais ce n'est qu'en 1936, à la MGM, que sa carrière s'affirme : le studio lui offre des rôles et des cinéastes à sa mesure. Après qu'on l'a opposé à Jean Harlow (Riffraff, 1936 ; Une fine mouche, id.), et après quelques rôles de complément (San Francisco, id.), il devient l'une des plus grandes stars de la compagnie. Il était marié et père de famille quand, en 1942, lors du tournage de la Femme de l'année, il fait la connaissance de Katharine Hepburn : ce fut une histoire d'amour qui dura discrètement jusqu'à la mort de Tracy. Il avait reçu deux Oscars, fait exceptionnel, deux années consécutives, pour Capitaines courageux (1937) et pour Des hommes sont nés (1938).Il avait un physique presque anonyme. Massif, solide, avec les traits peu marqués des roux et les cheveux vite blanchis. Mais, de ce physique, il faisait ce qu'il voulait. Laurence Olivier, un acteur d'une tout autre école, a avoué qu'il avait plus appris sur son métier en regardant Spencer Tracy jouer que de toute autre manière. Ignorant le cabotinage, il paraissait toujours d'un naturel désarmant. Acteur de cinéma jusqu'au bout des ongles, son art est des plus subtils : un clin d'il, un mouvement amorcé ou suspendu, et, surtout, une impression totale d'improvisation. On n'en finirait pas de s'émerveiller à ce plan, apparemment si simple, de Mannequin (1938), où, d'un geste à la fois amoureux, amical, charmeur..., il décoiffait Joan Crawford. Dans son dernier film, pourtant médiocre, la magie était intacte quand, dans un instant miraculeux, l'action s'effilochait et que, sans que cela ait une importance quelconque pour l'histoire, il mangeait une glace aux fraises, dans un drive-in, avec Katharine Hepburn. Or, s'il a eu tendance à limiter son emploi vers la fin de sa carrière, ses premiers rôles ont été extrêmement divers. Il incarne un gangster paresseux et cynique (Quick Millions, son deuxième film), un prolétaire farceur (Me and My Gal, 1932), un prisonnier muré dans son secret (Vingt Mille Ans sous les verrous, 1933), un clochard tendre et rigolard, épris de liberté (Ceux de la zone, id., où il forme un couple lumineux avec Loretta Young), un aboyeur forain (Dante's Inferno, 1935), un innocent qui se venge (Furie, F. Lang, 1936), un prêtre (San Francisco, id.) ou un marin portugais pittoresque (Capitaines courageux, 1937). Ce furent tous des personnages auxquels il a donné une vie authentique. L'autorité avec laquelle il s'impose dans Des hommes sont nés (1938) suscite une certaine spécialisation. Spencer Tracy joue à partir de ce film de nombreuses figures paternelles, pétries d'humanité, dont l'autorité est quelquefois battue en brèche. Il peut même aller jusqu'à se rendre odieux dans certains de ces rôles. Les personnages qu'il incarne dans Édouard, mon fils (1949), malgré les difficultés qu'on a à le croire anglais, et dans la Lance brisée (1954) donnent froid dans le dos dans leur aveuglement insensé. Mais, le plus souvent, il est irrésistiblement sympathique, ce qui le porte parfois à donner un poids inattendu à ce qui pourrait n'être qu'une bluette (le Père de la mariée, 1950, et sa suite Allons donc, Papa !, 1951).Enfin, si dans les années 50 Tracy a joué un peu sur le velours de la routine, auparavant, il a prêté son talent à de grands cinéastes : Frank Borzage (le chauffeur de taxi de la Grande Ville, 1937), Henry King (le journaliste Stanley dans Stanley and Livingstone, 1939), Fritz Lang, King Vidor (le major intransigeant du Grand Passage, 1940), George Cukor (cinq rôles, tous remarquables, dont le plus méconnu est le père si drôle et émouvant de

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Ceux De La Zone Acteur BIG BILL
2015 Trente secondes sur tokyo Acteur Lt-Col DOOLITTLE James H
2015 La vie de thomas edison Acteur EDISON Thomas
2015 On A Volé Les Perles Koronoff Acteur Ross McBride
2015 Pilote d'essai Acteur SLOANE Gunner

Stars associées