DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

Tequila !
Pour tourner sa fameuse scène de nu intégral dans Le Loup de Wall Street - la première de sa carrière - l'actrice a dû enquiller 3 shots de tequila à 9 heures du matin.

Playboy
Elle a refusé de poser nue pour Playboy alors qu’elle avait tapé dans l’œil de Hugh Hefner grâce à son full frontal dans Le Loup de Wall Street. Pour elle, la nudité, c'est au cinéma, et nulle part ailleurs.

Pas chaude pour jouer Harley Quinn
Après avoir lu le script de Suicide Squad, elle n'avait pas spécialement envie de jouer Harley Quinn, la girlfriend sexy mais psychopathe du Joker. "Quand j'ai lu le scénario, je me suis dit que je n'avais rien en commun avec elle. Que je la détestais. Ça a été très dur pour moi de passer au-dessus de ça", confiait Margot Robbie dans Vogue.

On la soupçonne de mentir sur son âge
Officiellement, Margot Robbie vient de souffler sa vingt-sixième bougie, le 2 juillet dernier. Pourtant, en 2008, un article du Sydney Morning Herald la présentait comme une "actrice de 23 ans"... L'actrice invoque une erreur du journaliste et relativise : "De toutes façons, les gens me donnent toujours dix ans de plus que mon véritable âge".
 

Spring Breakeuse
Pour Halloween, elle s’est déguisée en James Franco dans Spring Breakers (qui a lui-même pompé son look au rappeur Riff Raff).

Des débuts calamiteux
Si on parle toujours du Loup de Wall Street comme du film qui a révélé Margot Robbie en 2013, il ne s'agit pas du premier rôle de l'actrice. Son tout premier passage sur grand écran date de 2008 avec le thriller Vigilante, flop critique et commercial dans lequel elle joue la fiancée du héros, rapidement assassinée.

Rendez-vous manqués 
Elle a refusé de jouer la fille de Michael Keaton dans Birdman, pour le bonheur d’Emma Stone. Elle avait aussi auditionné pour le rôle de Kate Mara dans Les 4 Fantastiques mais n’a pas été choisie et vu les performances du film, pour le coup tant mieux pour elle.
 

Un coaching particulier
L'accent australien n'est pas du genre discret. Alors pour incarner une New-yorkaise crédible dans Le Loup de Wall Street, la jeune actrice a suivi un entraînement spécial, incluant des exercices pour muscler sa mâchoire. Margot Robbie a été ravie de se débarrasser de son accent du Queensland : "Les accents sont vraiment un des trucs les plus drôles quand on crée un personnage. Une fois que tu ne sonnes plus toi-même, tu ne te sens plus toi-même et la moitié du travail est faite".

Petits boulots
Avant les tapis rouges, les récompenses, les robes de soirée et les couvertures de magazines, elle a occupé plusieurs petits boulots, dont celui de "sandwich artist" chez Subway.

Oups !
Margot Robbie a fait la fête avec le Prince Harry en pensant qu'il s'agissait du chanteur Ed Sheeran. La nuit, tous les roux sont gris.

Petites anecdotes méconnues ou décalées sur la superbe Harley Quinn de Suicide Squad.

L'actualité est chargée pour Margot Robbie, qu'on retrouve dans la peau de la démente Harley Quinn dans Suicide Squad et qui joue Jane dans Tarzan, toujours à l'affiche.

Si depuis la sortie du Loup de Wall Street, dans lequel elle a crevé l'écran en épouse peu farouche de Leonardo DiCaprio, l'Australienne est partout, il reste quelques anecdotes méconnues à son sujet.

L'histoire de Suicide Squad : Les pires méchants de l’univers DC Comics réunis dans un même film. 
C'est tellement jouissif d'être un salopard ! Face à une menace aussi énigmatique qu'invincible, l'agent secret Amanda Waller réunit une armada de crapules de la pire espèce. Armés jusqu'aux dents par le gouvernement, ces Super-Méchants s'embarquent alors pour une mission-suicide. Jusqu'au moment où ils comprennent qu'ils ont été sacrifiés. Vont-ils accepter leur sort ou se rebeller ?

La bande-annonce de Suicide Squad de David Ayer - actuellement en salles :