Une seconde mère
Memento Film / Africa Filmes / Globo Filmes / Gullane Filmes

« Une dose de ciné » sur France Ô vous propose ce soir d’embarquer pour le Brésil avec ce long métrage de la réalisatrice Anna Muylert

Un scénario écrit sur… 20 ans

On peut dire qu’Anna Muylert a de la suite dans les idées. Si Une seconde mère est sorti en salles en 2015, l’écriture de son scénario a débuté… 20 ans plus tôt ! C’est en effet alors qu’elle venait d’accoucher que la réalisatrice a eu l’idée d’un film autour de la notion « d’élever un enfant », qu’elle constate alors totalement dépréciée dans la société brésilienne. Avec ce paradoxe que les femmes les plus aisées embauchent des nounous qui doivent elles- même confier leurs progénitures à d’autres nounous, faut de temps pour s’en occuper. Soit exactement le cœur de cette Seconde mère où la nounou en question va voir le quotidien tranquille de la maison où elle travaille bousculée par l’arrivée impromptue de sa fille qu’elle n’a pas pu ni su élever. Privilégiant au départ un style onirique, Anna Muylert a, au fil des années d’écriture, privilégié un ton de plus en plus réaliste pour accompagner les changements intervenus pendant toute cette période dans la société brésilienne.

Une star à l’écran

En France, on ne la connaît pas. Mais au Brésil, Regina Casé – qui tient le rôle- titre d’Une seconde mère – est une véritable star du grand comme du petit écran où elle anime des émissions très regardées. Son planning de ministre a obligé la réalisatrice Anna Muylert à un travail de longue haleine pour obtenir le OK de celle qu’elle a imaginé très tôt dans ce personnage de nounou dépassé par la situation : cinq ans de discussion autour du projet et l’obligation de se plier à son emploi du temps où elle n’a pu se libérer qu’une semaine avant le premier clap. Mais son interprétation parfaite prouve que la réalisatrice a eu raison d’aller au bout de son envie. Et sa présence a élargi l’audience du film dans son pays.

Une réalisatrice qui s’exporte

Critique de cinéma puis créatrice d’émission télé pour enfants, Anna Muylert est passé à la réalisation au cœur des années 90 avec des courts métrages avant de s’essayer au format long en 2002 avec Durval discos, resté inédit en France, tout comme son film suivant, E proibido fumar pourtant honoré de 30 récompenses à travers le monde. Mais son aura internationale s’est vraiment accélérée avec Une seconde femme, son premier long métrage à sortir en France grâce au distributeur Memento (qui accompagne notamment le travail d’Asghar Farhadi ou Nuri Bilge Ceylan) après avoir été très applaudi aux festivals de Sundance et de Berlin. Depuis Anna Muylert a réalisé D’une famille à l’autre qui a aussi eu les honneurs de la Berlinale en 2016.

A lire aussi sur Première

Trois choses à savoir sur… Les Evadés

Tim Robbins et Morgan Freeman sont à l’honneur ce soir d’"Une dose de ciné" sur France Ô avec cette adaptation d’une nouvelle de Stephen King.

Trois choses à savoir sur Dérapages incontrôlés

Un duo chic et choc est au programme ce soir de 1 dose de ciné sur France Ô : Ben Affleck- Samuel L. Jackson qui se font face dans ce thriller prenant, signé par le réalisateur de Coup de foudre à Noting Hill.