L’Homme qui tua Don Quichotte : le Festival de Cannes sera assigné en référé

L'homme qui tua Don Quichotte

Paul Branco, en conflit juridique avec Terry Gilliam, a annoncé cette nouvelle dans un communiqué.

C’est via sa société Alfama Films Production que Paul Branco annonce qu’il a "obtenu l’autorisation d’assigner en référé le Festival de Cannes". La raison ? La décision prise par Thierry Frémaux de sélectionner L’Homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam en clôture du festival. Celui qui devait produire le long-métrage avant d’entrer en conflit avec le réalisateur a l’intention de demander au président du tribunal de grande instance de Paris de prononcer l’interdiction de la projection du film "en violation de ses droits, droits réaffirmés par trois décisions judiciaires."

Prochaine étape, l’audience qui se tiendra la veille de l’ouverture du festival de Cannes, le 7 mai. Le timing s’annonce serré, L’Homme qui tua Don Quichotte devant être projeté sur la Croisette le 19 mai, le même jour que sa sortie sur grands écrans.

L'Homme qui tua Don Quichotte pourra sortir au cinéma

L’annonce de cette assignation n’est qu’un énième épisode du conflit juridique qui entoure la sortie de L’Homme qui tua Don Quichotte. Paulo Branco estime en effet détenir les droits du film, et s’oppose à son exploitation par les nouveaux producteurs de Terry Gilliam. Le 15 juin, la cour d’appel de Paris rendra sa décision.

L'Homme qui tua Don Quichotte : la fin de 20 ans de galère ?

En attendant de savoir si le film de Terry Gilliam sera privé de sortie, voici sa bande-annonce.

 


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Volontaire
7 Minuti
Ocean's 8

PREMIÈRE ACTUS