Box-office français du 16 octobre : Quasi-millionnaire, Venom détrône Alad’2
Sony/Pathé

A Star is Born s’accroche sur le podium, Dilili à Paris clôt le top 5. (Source : Le Film Français)

Proposé sur 705 écrans, Venom a attiré 941 871 spectateurs en première semaine, ce qui est largement assez pour prendre la tête du box-office français : le film suivant, Alad’2, est loin derrière avec 382 179 billets écoulés dans 774 cinémas. Le spin-off de Spider-Man démarre donc bien malgré ses mauvaises critiques : le dernier film de la saga de Sony, Spider-Man : Homecoming (qui était coproduit avec Disney Marvel, contrairement à Venom), avait enregistré quasiment le même score en juillet 2017 : 981 189 entrées en première semaine, puis 2 ,3 millions en tout.

Que veut dire la scène post-générique de Venom ?

Alad’2 suit donc en perdant 55% de son public en deuxième semaine et surtout la première place du classement, ce qui ne l’empêche pas de franchir le million de spectateurs. 1 234 152 personnes ont fait le déplacement exactement pour découvrir cette suite de la comédie portée par Kev Adams. C’est beaucoup, et pourtant plus de deux fois moins bien que pour le premier volet en 2016 : Les Nouvelles aventures d’Aladin avait écoulé 2,8 millions de contremarques en quinze jours, puis cumulé 4,4 millions de tickets.

A Star Is Born suit avec 19% de baisse, soit 286 268 billets vendus dans 338 salles. Sorti également la semaine dernière, la comédie musicale de Bradley Cooper a été vue par 637 575 curieux.

Quatre nouveautés démarrent ensuite au-delà des 100 000 entrées : Voyez comme on danse, Dilili à Paris, Johnny English contre-attaque et Girl. Le film de Michel Blanc a ainsi attiré 226 289 personnes devant 348 écrans, ce qui est loin du score du premier volet Embrassez qui vous voudrez, qui avait été vu par 480 951 personnes en sept jours, en 2002. Idem pour Michel Ocelot, qui, avec son nouveau film d’animation démarrant à 134 356 tickets, fait moins bien que son dernier épisode de Kirikou, qui avait rassemblé 227 806 spectateurs, en 2012. La comédie avec Rowan Atkinson fait elle aussi moins bien que prévu : le premier Johnny English avait écoulé 428 078 billets, en 2003, sa suite, 184 368 en 2011 et ce troisième volet seulement 121 585 sur 304 salles. Enfin, le drame de Lukas Dhont, qui a reçu la caméra d’or au dernier festival de Cannes, passe la barre symbolique des 100 000 entrées alors qu’il était proposé dans moins de 200 salles, ce qui lui offre une bonne moyenne de 626 personnes par écran (contre 1336 pour Venom ou 494 pour Alad’2).

La Nonne, Les Frères Sisters et La Prophétie de l’horloge bouclent le top 10 en réunissant entre 110 000 et 78 000 spectateurs. Le film d’horreur tiré de la saga Conjuring atteint 1,2 millions de tickets en un mois, le western de Jacques Audiard approche des 800 000 sur la même période et la comédie fantastique avec Cate Blanchett et Jack Black, des 500 000 en trois semaines.

Box-office hebdomadaire français du 10 au 16 octobre 2018 :

Box-office français du 16 octobre : Quasi-millionnaire, Venom détrône Alad’2
Le Film Français/ComScore

A lire aussi sur Première