40 ans de blockbusters hollywoodiens : Avengers (2012)

Avengers

Le super-blockbuster de Marvel revient ce soir sur M6.

Disney-Marvel ne chôme pas en ce moment. Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 sortira mercredi au cinéma, et Avengers 3 est en cours de tournage sous la direction des frères Russo (Captain America : Civil War). Les chaînes de télévision l'ont bien compris et proposent ces jours-ci les super-films du studio. Dimanche prochain, TF1 proposera par exemple Les Gardiens de la Galaxie, et ce soir, M6 ouvrira le bal avec le premier volet d'Avengers. Un épisode crucial dans la construction du Marvel Cinematic Universe, comme nous l'analysions dans notre dossier 40 ans de blockbusters, publié durant l'été 2015. Flashback, en attendant de retrouver Iron Man, Black Widow, Captain America, Hulk et Thor à partir de 21h.

Une nouvelle BO cool pour Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2

C'est une super histoire : celle d'un come-back et d'une apothéose. La conception d'Avengers pourrait être donner lieu à un film hollywoodien, avec la revanche d'une ancienne gloire (Joss Whedon) et le triomphe d'un producteur (Kevin Feige) qui a réussi l'impensable -sortir régulièrement deux blockbusters à la façon d'une série télé ou d'une série de comics, et cartonner systématiquement avec. Retour en 2008 : Iron Man est un énorme succès public et concrétise le retour de Robert Downey Jr. après des années passées entre rehab et échecs au cinéma. Il fallait attendre la toute fin du générique pour voir Tony Stark rencontrer un certain Nick Fury, joué par Samuel L. Jackson. "Je suis ici pour vous parler du projet Avengers". Boum. Cut. En une scène qui a pris moins d'une après-midi à tourner, le plan était lancé. Il y aura un film Avengers un jour ou l'autre, donc plein d'autres films de super-héros avant.

Notre "supercritique" d'Avengers 

Quatre ans et trois films plus tard, le pari est gagné et Avengers sort aux USA le 4 mai 2012. En France, et ça n'a rien à voir, François Hollande est élu président deux jours plus tard. Avengers réalise le plus gros démarrage de tous les temps en Amérique. Dès l'été, le résultat est là. Boosté par la 3D, le film termine sa carrière classé troisième des plus gros succès cinéma de l'histoire, derrière Titanic et Avatar. Et en plus, le film est une vraie réussite de cinéma, divertissement super-héroïque pop pur jus terriblement whedonesque. Comme il se doit le carton du film a établi un nouveau standard à Hollywood : on parle désormais d'un projet "à la Avengers" pour qualifier une franchise livrée clefs en mains. En octobre 2014, un script de Robin des bois "à la Avengers" a été vendu à Sony entre un et deux millions de dollars.

Honest trailer des Gardiens de la Galaxie, alias "l'Avengers de l'espace"

Voilà pour la super belle histoire. En réalité, le projet de film Avengers remonte à avril 2005 et non à la scène de Nick Fury. C'était quand Avi Arad (alors PDG de Marvel), qui venait de récupérer les droits cinéma d'Iron Man et Hulk et de régler une vieille affaire de contrats mal réglés avec Stan Lee, proposait à Paramount une alliance pour produire des films de super-héros. Le plan sera de construire film par film, héros par héros, une franchise qui culminera avec Avengers. Avi confie le Grand Plan Maléfique à son bras droit Kevin Feige, spécialiste des super-films qui a produit tous les Marvel depuis le premier X-Men (2000). L'apparition post-générique de Nick Fury ne fait donc que concrétiser un plan vieux de trois ans. En 2006, Arad se barre suite à un clash avec un autre cadre (David Maisiel) de Marvel et se concentre sur les super-films de la Fox et de Sony, laissant Avengers à Feige. Quatre ans de travail sur le script plus tard, l'arrivée de Joss Whedon à la réalisation est officialisée en juillet 2010. Le créateur de Buffy contre les vampires s'est déjà fait les contacts nécessaires chez Marvel grâce à son run de scénariste de l'excellente série Astonishing X-Men (2004-2008). Whedon sort de l'échec de Dollhouse, sa série d'espionnage qui n'a duré que deux saisons chez la Fox (2009-2010). Whedon met au panier illico le script de Zak Penn et conçoit le film comme un énorme season finale, regroupant des personnages déjà apparus : Iron Man, Thor, Captain America, Hulk (bien que joué par Mark Ruffalo, un acteur différent des deux précédentes tentatives ciné), plus les transversaux Black Widow (Iron Man 2), Hawkeye (Thor), l'Agent Coulson, Loki, le Cube Cosmique, et caetera, tout se met (à peu près) bien en place. La scène post-générique promet encore plus fort pour la suite. Ce n'était que la Phase Un. Place à la Phase Deux des super-films.

Tom Hiddleston : "Joss Whedon, merci d'avoir fait de Loki mon Hans Gruber"

Avengers est aussi -surtout- le triomphe de Disney : c'est le premier film Marvel à être distribué par Walt Disney Pictures, qui avait racheté Marvel en 2009. Les deux Iron Man, Thor et Captain America : First Avenger avaient été distribués par Paramount (qui garde son logo une dernière fois sur Avengers). Disney connaît avec les Vengeurs son plus gros succès grand écran et s'assoit sur le trône du cinéma mondial. En octobre suivant la sortie du film, la compagnie rachète Lucasfilm. Et règne désormais sur un empire de l'entertainment sur lequel le soleil ne se couche jamais : dessins animés (Pixar, Disney), super-héros et Star Wars, sur tous les écrans de la planète, dans tous les magasins, dans tous les cerveaux de toute la planète. Tout ça s'est accompli en 2012, l'année où, selon un calendrier maya bidon et des numérologues peu inspirés, le monde devait disparaître. Les Mayas avaient peut-être raison.

Sylvestre Picard (@sylvestrepicard)

Bande-annonce d'Avengers :

Lire d'autres analyses du dossier 40 ans de blockbusters :

Les Gardiens de la galaxie (2014)

Le Roi Lion (1994)

Retour vers le futur (1985)

PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Apportez-Moi La Tête D'Alfredo Garcia
Le Consul de Bordeaux
L'Oeil du Cyclone