Toutes les critiques de Vino veritas

Les critiques de Première

  1. Première
    par Mathias Averty

    À la manière d’une Coline Serreau sur le sujet de l’agriculture, Pascal Obadia explore dans ce documentaire les vignes d’Europe pour dénoncer le « tout chimique » et encourager les méthodes de production alternatives. L’ensemble constitue un road-movie éthylique, pourtant non dénué d’humour et qui aurait pu être un grand cru si la réalisation n’était pas ici aussi insipide.
    Mathias Averty