Toutes les critiques de L'Échange

Les critiques de Première

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    C’était prévisible. Régulièrement – et ce malgré des réussites incontestables –, Clint Eastwood se voit reprocher de faire du cinéma académique, c’est-à-dire dépourvu d’étincelle et d’originalité. Inspiré d’une histoire vraie, L’Échange se prêtait idéalement à la critique. Portrait de Christine Collins, une femme des années 1920 confrontée à la disparition brutale de son fils, le film démonte méthodiquement et chronologiquement les raisons qui conduiront la société d’alors à la faire interner : son statut de mère célibataire (critiquable à l’époque), une police incompétente, des politiciens véreux, des institutions désuètes... Superbement photographié par Tom Stern, interprété avec sensibilité par Angelina Jolie, L’Échange met en évidence les dysfonctionnements d’un monde autocratique mourant dont la survie dépend de la stigmatisation de Christine Collins. Certes, tout n’est pas parfait (quelques personnages stéréotypés, un léger manque d’ambiguïté), mais la limpidité et la force émotionnelle du récit s’imposent naturellement.

  2. Première
    par Gael Golhen

    Pourquoi L’Échange ne fonctionne pas, ne séduit pas ? Le casting est immense, dominé par une Angelina Jolie intense ; la reconstitution est parfaite ; le sujet passionnant (un thriller qui cache, comme Mystic River, un grand sujet politique)... Mais, à l’image des récents films d’Eastwood, le problème de cet Échange, c’est son formalisme et son discours sentencieux, son classicisme étouffant d’où rien ne dépasse et qui ne présente pas de vice apparent. Jamais Eastwood ne donne le sentiment d’être réellement inspiré. Trop confiant dans son histoire, trop sûr de son cinéma, il laisse son film avancer mécaniquement, sans faire dérailler une machine qui s’enlise dans un formalisme compassé. Si quelques moments (notamment la mise à mort du condamné) rappellent qu’Eastwood reste un génie, le film est la plupart du temps confortable, gentiment ennuyeux et rarement transcendé par son auteur.

Les critiques de la Presse

  1. Le JDD
    par Danielle Attali

    L'échange est un grand film hollywoodien, réalisé avec justement un classicisme des plus purs. Sa noirceur, son aura crépusculaire, n'en sont que plus éblouissants.

  2. Télé 7 jours
    par Julien Barcilon

    A partir de cette histoire vraie, Eastwood, alliant l'émotion du mélo au suspense du thriller, signe, avec la complicité d'acteurs magnifiques, un film absolument poignant.