Nom de naissance ROSSI
Genre Homme
Avis

Biographie

Bonaparte de la chansonnette, empereur du disque (200 millions d'exemplaires vendus dans le monde), séducteur roucoulant aux cheveux gominés (« sa voix, disait Pagnol, a le don de réveiller les hormones femelles »), Tino Rossi connaît ses premiers succès à l'Alcazar de Marseille, puis au Casino de Paris. Le cinéma lui tend les bras. Un compositeur prolifique, Vincent Scotto, et des scénaristes appointés peaufinent son image de marque, dans de suaves romans-photos intitulés : Marinella (Pierre Caron, 1936), Naples au baiser de feu (A. Genina, 1937), Fièvres (J. Delannoy, 1942), le Chant de l'exilé (André Hugon, 1943), le Gardian (Jean de Marguenat, 1946), le Chanteur inconnu (A. Cayatte, 1947), etc. Le soleil a toujours raison (P. Billon, 1943), où le dialogue est curieusement signé Jacques Prévert, et la Belle Meunière (M. Pagnol, 1948), où il endosse la défroque de Schubert, corsent un peu, si l'on ose dire, ce sirop d'orgeat. À signaler l'irrésistible parodie que fait de lui Fernandel dans Barnabé (Alexandre Esway, 1938).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Tourments Acteur DUFFOT Jacques
2015 Serenade aux nuages Acteur Sylvio
2015 Envoi de fleurs Acteur HIPPOLYTE
2015 Le chant de l'exile Acteur Ramon
2015 L'ile d'amour Acteur Alilaire

Stars associées