Omar Sy : "Samba est le personnage le plus loin de moi que j'ai jamais joué"
Gaumont Distribution

Le nouveau film d'Eric Tolédano et Olivier Nakache est très différent d'Intouchables.

Dès aujourd'hui, vous pouvez découvrir dans vos salles Samba, le nouveau film d'Olivier Nakache et Eric Toledano qui retrouvent pour l'occasion Omar Sy trois ans après l'immense succès d'Intouchables.

Pour cette nouvelle comédie de société, le duo de cinéastes a également enrôlé Charlotte Gainsbourg, Tahar Rahim et Izia Higelin pour narrer le destin de Samba, un jeune Sénégalais sans papiers en France depuis 10 ans qui collectionne les boulots de misère et qui va faire la rencontre aussi improbable que romantique d'Alice, une cadre supérieure qui cherche à se reconstruire. En pleine actualité Samba, ce matin, Le Parisien a fait sa couverture sur Omar Sy, nouveau chouchou du public français et qui commence à se faire un nom à Hollywood (X-Men : Days of Future Past, Jurassic World), et proposé une longue interview dans laquelle l'acteur est revenu sur ce premier vrai rôle de composition.

Avec Samba, les réalisateurs d'Intouchables visent encore juste [critique]

Tout d'abord, à propos de ce qui le rapproche des deux réalisateurs dont il a tourné tous les films, Omar confie : "Une sensibilité commune. Une foi en l'humanité. Le même sens de l'humour. Ce sont des garçons très très drôles. Et qui ont un certain courage dans le choix de leurs sujets de films."
Concernant l'aspect politique très actuel du sujet : "La démarche ne l'est pas. C'est un film social, un engagement citoyen et humaniste. C'est l'humanité de ce film que je défends. La politique c'est pas mon rôle. Moi je suis un acteur. Que chacun reste à sa place."
L'acteur aborde enfin le travail, notamment physique qu'il a effectué pour incarner ce sans papiers : "Moi je suis né en France, je suis libre, je regarde tout le monde dans les yeux. Samba, lui, baisse la tête. Quand on n'a pas de papiers, il faut se faire tout petit de peur d'être embarqué et que tout s'arrête. Quand on a cette peur au ventre en permanence, on n'a pas le même corps, on ne se tient pas pareil. (...) C'est le personnage le plus loin de moi que j'ai jamais joué : renfermé, timide, pas très bavard. J'ai peut-être ça en moi, mais je ne l'avais jamais montré." Pour lire en intégralité l'interview d'Omar Sy pour Samba, rendez-vous dans Le Parisien, en kiosques aujourd'hui.

L'histoire de Samba : Samba, sénégalais en France depuis 10 ans, collectionne les boulots de misère; Alice est une cadre supérieure épuisée par un burn out. Lui essaye par tous les moyens d'obtenir ses papiers, alors qu'elle tente de se reconstruire par le bénévolat dans une association. Chacun cherche à sortir de son impasse jusqu'au jour où leurs destins se croisent. Entre humour et émotion, leur histoire se fraye un autre chemin vers le bonheur. Et si la vie avait plus d'imagination qu'eux ?

La bande-annonce de Samba : 

Charlotte Gainsbourg : "J'étais inhibée par le devoir de faire rire dans Samba"