Bonne mère : De bruit, de fureur, de fous rires et de douceur [critique]

La réalisatrice Hafsia Herzi monte d’un cran à partir d’un scénario plus carré que Tu mérites un amour.