Titre original Koe no katachi
Date de sortie 22 août 2018
Durée 125 mn
Réalisé par Naoko Yamada
Scénariste(s) Reiko Yoshida
Distributeur Arthouse Films
Année de production 2016
Pays de production Japon
Genre Film d'animation
Couleur Couleur

Synopsis

Nishimiya est une élève douce et attentionnée. Chaque jour, pourtant, elle est harcelée par Ishida, car elle est sourde. Dénoncé pour son comportement, le garçon est à son tour mis à l'écart et renvoyé du lycée… Des années plus tard, il apprend la langue des signes... et part à la recherche de la jeune fille.

Offres VOD

Pas d'offres actuellement.

Photos

AFFICHE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
AFFICHE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
GALERIE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
GALERIE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
GALERIE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
GALERIE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
GALERIE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
GALERIE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
GALERIE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
GALERIE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
AFFICHE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
GALERIE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
GALERIE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
GALERIE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
GALERIE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
GALERIE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
GALERIE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
GALERIE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
GALERIE
Art House / The Movie Production Committee (Kyoto Animation) / Pony Canyon / ABC Animation / Quaras / Shochiku / Kodansha
AFFICHE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Silent Voice, Affiche

Silent Voice, Affiche

Silent Voice, Affiche

Silent Voice, Affiche

Nishimiya, Ishida

Nishimiya, Ishida

Personnage, Nishimiya, Ishida

Personnage, Nishimiya, Ishida

Nishimiya

Nishimiya

Nishimiya

Nishimiya

Personnage, Nishimiya, Ishida

Personnage, Nishimiya, Ishida

Ishida, personnage

Ishida, personnage

Nishimiya

Nishimiya

Ishida

Ishida

Silent Voice, Affiche

Silent Voice, Affiche

Nishimiya, Ishida

Nishimiya, Ishida

Personnage, Nishimiya, Ishida

Personnage, Nishimiya, Ishida

Nishimiya

Nishimiya

Nishimiya

Nishimiya

Personnage, Nishimiya, Ishida

Personnage, Nishimiya, Ishida

Ishida, personnage

Ishida, personnage

Nishimiya

Nishimiya

Ishida

Ishida

Critiques

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Handicap, harcèlement scolaire et rédemption sont au programme de cette remarquable adaptation d’un manga en 7 tomes, énorme succès d’édition au Japon. L’histoire de la relation mouvementée entre Nishimiya, jeune élève douce et attentionnée et Ishida, camarade de classe cossard qui a décidé d’en faire sa souffre-douleur en se moquant de façon humiliante de sa surdité avant que ses camarades ne le mettent à son, tour à l’écart. Un épisode qui va le hanter longtemps avant que des années plus tard il décide d’apprendre la langue des signes et de partir à sa recherche. La grande qualité de Silent voice tient dans sa capacité à vous maintenir sous tension sans jamais forcer le trait. Tension violente, amicale, amoureuse… tout est ici mêlé sans verser dans la facilité du film à thèse. Car résumer Silent voice à un simple plaidoyer anti-harcèlement serait réducteur : il développe avant tout brillamment une intrigue romanesque à souhait autour de ses causes, conséquences et multiples dégâts collatéraux pour les personnes concernées et leur entourage. Et ce avec une finesse dans le trait des dessins et plus largement un sentiment de douceur qui renforce évidemment cette sensation de violence morale, lui permettant ainsi de traiter son sujet sans jamais être scolaire ni hésiter à flirter allègrement et joliment avec le mélo. Comme une explosion de ces émotions fortes longtemps tues tant chez la victime qui a dû se construire malgré ce harcèlement que chez un bourreau en quête de rédemption, de pardon et d’amour.