Date de sortie 3 septembre 2014
Réalisé par Serge Frydman
Avec Leïla Bekhti , Nicolas Duvauchelle , Arthur Dupont
Scénariste(s) Serge Frydman
Distributeur Mars Distribution
Année de production 2014
Pays de production FR
Producteurs Christophe Rossignon
Genre Comédie dramatique

Synopsis

Quand on est une mère de famille, en principe, on ne braque pas les banques. Mais par les temps qui courent, ça peut être une solution pour assurer l'avenir de son foyer, et ne pas renoncer à ses rêves. Même si jouer les voleuses peut vite devenir dangereux, et les mauvaises rencontres se transformer en histoire d'amour…

Offres VOD

Imineo SD HD Imineo 5.99 € Louer 11.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
FTV SD FTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 2.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 7.99  € Acheter

Photos

DR
DR
Mars Distribution / Radio Télévision Belge Francophone (RTBF) / Belgacom / Mars Films
Mars Distribution / Radio Télévision Belge Francophone (RTBF) / Belgacom / Mars Films
Mars Distribution / Radio Télévision Belge Francophone (RTBF) / Belgacom / Mars Films
Mars Distribution / Radio Télévision Belge Francophone (RTBF) / Belgacom / Mars Films
Mars Distribution / Radio Télévision Belge Francophone (RTBF) / Belgacom / Mars Films
Mars Distribution / Radio Télévision Belge Francophone (RTBF) / Belgacom / Mars Films
Mars Distribution / Radio Télévision Belge Francophone (RTBF) / Belgacom / Mars Films

Maintenant ou Jamais

Maintenant ou Jamais

Maintenant ou Jamais

Maintenant ou Jamais

Maintenant ou Jamais

Maintenant ou Jamais

Maintenant ou Jamais

Maintenant ou Jamais

Maintenant ou Jamais

Critiques

  1. Première
    par Laura Meyer

    Quand son mari est licencié, Juliette voit lui filer sous le nez la maison de ses rêves. Son idéal chevillé au corps, la mère de famille décide de recruter le voyou qui vient de lui voler son sac pour l’aider à faire un braquage. De Serge Frydman, on connaissait les scénarios écrits pour Patrice Leconte et un premier film, "Mon ange" (2005), qui péchait par excès de phrases et de manières. Dix ans plus tard, il frise l’excès inverse. Tout en pudeur et en retenue stylistique, "Maintenant ou jamais" prend le risque de la banalité jusque dans son pitch. Ajoutez-y la facilité d’avoir casté Nicolas Duvauchelle et Leïla Bekhti (excellents au demeurant) en petite frappe sensible et en galérienne pugnace, et l’on pourrait s’arrêter là. Sauf qu’au fil des repérages dans un hôtel miteux où Juliette retrouve son complice en cachette, le polar sociologique s’ouvre sur l’ébauche d’un doute : et si les rêves matériels dictés par la doxa capitaliste n’étaient qu’un écran de fumée ? Quel est ce manque qui pousse Juliette à se mettre en danger ? Quittant les rives du réalisme, la mise en scène devient secrète, romanesque, et le film distille alors une émotion ténue mais réelle.