Titre original GHOST RIDER
Date de sortie 21 février 2007
Réalisé par Mark Steven Johnson
Avec Peter Fonda , Eva Mendes , Brett Cullen
Scénariste(s) Mark Steven Johnson
Distributeur Société Nouvelle de Distribution (S.N.D.)
Année de production 2007
Genre Film fantastique, Action

Synopsis

Pour sauver son père, victime d'un accident, le cascadeur Johnny Blaze a vendu son âme au diable. Mais ce marché a un prix qu'il ne tarde pas à découvrir : humain la journée, il devient le Rider la nuit. Lorsque Roxanne est menacée, Johnny décide d'utiliser ses pouvoirs pour se retourner contre son maître.

Toutes les séances de Ghost Rider

Dernières News sur Ghost Rider

Nicolas Cage assure qu’un Ghost Rider R-Rated aurait pu être un immense succès

Si jamais il était sorti aujourd’hui et s’était inspiré de Deadpool.

Ghost Rider au menu de la saison 4 d'Agents of SHIELD ?

Un indice troublant sur le métro de San Diego, avant le Comic Con.

Photos de Ghost Rider

DR
PRODUCTION / COLUMBIA PICTURES
PRODUCTION / COLUMBIA PICTURES
PRODUCTION / COLUMBIA PICTURES

Ghost Rider

GHOST RIDER (2006)

Film de Mark Steven JOHNSONNicolas CAGE

GHOST RIDER (2006)

Film de Mark Steven JOHNSONEva MENDES

GHOST RIDER (2006)

Film de Mark Steven JOHNSONNicolas CAGE et Peter FONDA

Casting de Ghost Rider

Peter Fonda
Méphistophélès
Eva Mendes
Roxanne Simpson
Brett Cullen
Barton Blaze

Critiques de Ghost Rider

  1. Première
    par Félicien Cassan

    Gros nanar sévèrement atrophié, Ghost Rider déchire sans peine la concurrence des adaptations marveliennes sur le terrain de la nullité. Mark Steven Johnson avait déjà commis l’incroyable Daredevil, il remet ça avec un Nicolas Cage insipide (pléonasme ?) en motard diabolique. 120 millions de dollars plus tard, il ne reste rien d’autre qu’une vilaine pétarade pyrotechnique, entre un mauvais épisode de Buffy contre les vampires et un bon vieux congrès de bikers à « mullet » et tatouages d’aigles. Que cette mobylette tunée soit un succès aux Etats-Unis traduit deux choses : soit les américains sont définitivement perdus, soit ils font preuve d’un second degré phénoménal. Un conseil, choisissez l’option 2, et allez-y entre potes. Fous rires garantis.