Vous êtes ici

Vincent Lindon
Avis: 
Date de naissance: 
14 juillet 1959 (âge : 56 ans)
Nationalité: 
Français
Sexe: 
Homme
Profession: 
Acteur
Distinctions: 
  • CESAR 2016 : César du Meilleur acteur pour La loi du marché
  • ,
  • CANNES 2015 : Prix d'interprétation masculine pour La Loi du marché

Biographie: 

Vincent Lindon est un acteur français né le 15 juillet 1959 à Boulogne-Billancourt. Il est célèbre pour ses rôles dans les films Quelques jours avec moi, La Baule-les-Pins, Tout ça pour ça, Ma petite entreprise, Mercredi folle journée, Papparazzi, Ceux qui restent, Pour elle, Welcome et La loi du Marché.

Vincent Lindon est né dans une illustre famille. Il est le fils de Laurent Lindon et de la journaliste Alix Faure. Son oncle est Jérôme Lindon, directeur des prestigieuses Editions de Minuit tandis que son cousin, Mathieu Lindon, est écrivain. Il est aussi le petit-fils de Raymond Lindon, maire d'Etretat, notamment célèbre pour avoir participé à la création de l'Etat d'Israël.Du côté maternel, il est également le descendant direct de l'homme politique Jules Dufaure, Ministre de la Justice sous les présidences d'Adolphe Thiers, Patrice de MacMahon puis Jules Grévy. Le Maréchal Rémy Joseph Isidore Exelmans, compagnon d'arme de Napoléon Ier d'Austerlitz à Waterloo, est également son aïeul.

La famille de son père, elle, est originaire de Pologne. Son arrière-grand-père, Abner Lindenbaum, juif polonais, devient en 1920 Alfred Lindon, après avoir pris la nationalité britannique et épousé Fernande Citroën, sœur de l'industriel André Citroën.

Après le divorce de Laurent Lindon et d'Alix Dufaure, cette dernière s'est remariée avec le journaliste Pierre Bénichou, qui devient donc le beau-père de Vincent. Vincent Lindon, de son côté, a une fille, Suzanne, née de son mariage avec l'actrice Sandrine Kiberlain. Marié en 1998, le couple divorce quelques temps plus tard.

Début de carrière

Vincent Lindon débute au cinéma dans un film d’Alain Resnais en tant qu’…aide costumier. Un voyage aux Etats-Unis et une expérience de journaliste plus tard, il se lance pleinement dans une carrière d’acteur. Il suit les cours de Francis Huster aux cours Florent et décroche le premier rôle du Faucon  réalisé par Paul Boujenah en 1983.Dans les années 80, l’acteur est abonné aux seconds rôles aux côtés de grands noms du cinéma français : Richard Berry dans L’addition, Bertrand Blier  avec Notre Histoire, Beineix avec 37,2 ° Le matin, ou encore Claude Sautet avec Quelques jours avec moi.C’est le réalisateur Claude Pinoteau qui lui offre son premier grand rôle avec le film l’Étudiante  en 1988. Un rôle de musicien bohème fou amoureux de Sophie Marceau qui lui vaut le prix Jean Gabin. Dès lors, les rôles s’enchaînent très rapidement. En 1990, Diane Kurys l’engage pour son film La Baule-les-pins. La même année, Claude Lelouch lui confie un petit rôle dans  Il y a des jours… et des lunes. Avec ce long métrage débute une fructueuse collaboration entre les deux hommes. Lelouch engagera l’acteur pour La belle histoire en 1992 et la comédie Tout ça…pour ça !  en 1993. A ce grand nom du 7e art s’ajoutent d’autres collaborations prestigieuses : Coline Serreau avec La crise, film pour lequel il décroche une nomination au césar du meilleur acteur, ou Mathieu Kassovitz avec La Haine.

Un acteur fidèle

Fidèle aux réalisateurs, il tourne une nouvelle fois sous la direction de Coline Serreau dans La belle verte et 3 fois sous la direction de Benoît Jacquot avec les films Le septième ciel, L’école de la chair et Pas de scandale. Pierre Jolivet l’engage également pour quatre longs métrages Ma petite entrepriseFilles uniques, Le frère du guerrier et Je crois que je l'aime en 2007.Un des comédiens les plus sollicités du cinéma français, Vincent Lindon brille dans le registre comique. En 2003 et 2004, il est à l’affiche de 3 comédies, Le cout de la vie, Les clés de bagnole de Laurent Baffie et La confiance régne d’Etienne Chatiliez.Avec Selon Charlie de Nicole Garcia, l’acteur renoue avec des personnages plus sensibles, tendance qu’il confirme en 2007 dans le film d’Anne Le Ny, Ceux qui restent.Après un passage à vide avec le très moyen Mes amis, mes amours, adaptation du roman de Marc Levy, Vincent Lindon surprend encore une fois dans le thriller Pour elle où il partage l'affiche avec Diane Kruger. Le drame réussit particulièrement à Lindon : à l'affiche de Welcome de Philippe Lioret dans lequel il va aider un Kurde à traverser la Manche, Vincent Lindon, remporte tous les suffrages. Il retrouve d'ailleurs le réalisateur en 2011 pour le film Toutes nos envies aux côtés de Marie Gillain.

Un acteur primé

Mais entre temps, Vincent tourne dans Mademoiselle Chambon de Stéphane Brizé, réalisateur qu'il retrouve en 2012 pour le film Quelques heures de printemps. Pour ce film, Vincent Lindon est nommé aux César 2013 dans la catégorie meilleur acteur.Mais cette année-là, Vincent joue également dans le film Augustine d'Alice Winocour et Les salauds, présenté à Cannes. Il retrouve ensuite Fred Cavayé (Pour Elle) pour le thriller Mea Culpa. Cependant c'est en 2015 que l'acteur fait l'unanimité : il remporte le Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes pour son rôle dans La loi du marché et remporte le César du meilleur acteur pour ce film.

Commentaires sur Vincent Lindon

Dernières news sur cette star

florence_foresti.jpg
27/02/2016 - 10:15

De son sketch d'intro à sa parodie de Bloqués, l'humoriste a brillé hier soir par son dynamisme et son inventivité en offrant un show à l'américaine.

Catherine Frot César 2016
27/02/2016 - 01:45

La première chose ? On ne s'est (presque) pas ennuyé pendant la 41e cérémonie.

vincent_lindon.jpg
26/02/2016 - 23:45

Comme prévu, Lindon gagne le César.

Les plus vues