Nom de naissance Pinoteau
Nationalité Français
Genre Homme
Avis

Biographie

Claude Pinoteau est un réalisateur français né le 25 mai 1925 à Boulogne-Billancourt et décédé le 5 octobre 2012 à Neuilly-sur-Seine à l'âge de 87 ans. Il est célèbre pour ses films Le Silencieux, La Gifle et La Boum.Réalisateur, producteur, scénariste, dialoguiste, adaptateur, premier assistant-réalisateur et monteur français, Claude Pinoteau est tombé dans l’univers du cinéma étant petit. Il fait partie de cette génération de cinéastes nés avant la Nouvelle Vague, de ces techniciens du spectacle descendants directs des Decoin et Duvivier.Claude Pinoteau voit le jour le 25 mai 1925, à Boulogne-Billancourt, au sein d’une famille éprise du septième art. Son frère aîné, Jacques Pinoteau, est également réalisateur (Le Triporteur, 1957 ; Robinson et le Triporteur avec Darry Cowl, 1960), et sa sœur est la comédienne Arlette Merry. Grâce à son père, le régisseur Lucien Pinoteau, Claude grandit dans les studios au milieu des projecteurs et des caméras.Tous les métiers du cinémaSa scolarité au lycée Colbert est brutalement interrompue lors de l'exode de juin 1940. Il figure alors dans La Fin du Jour de Julien Duvivier (avec Michel Simon), puis se fait coursier dans le tournage d'Untel Père et Fils du même réalisateur, et enfin aide-accessoiriste sur celui de Premier Bal de Christian-Jaque (1941) ou La Fiancée des Ténèbres de Serge de Poligny (1944).Claude Pinoteau rejoint par la suite les parachutistes. À la Libération, il s’essaye à tous les métiers du cinéma. Débutant comme accessoiriste régisseur, il devient, dès 1948, assistant-réalisateur des plus grands noms du cinéma français de l'époque, comme Henri Verneuil (Un Singe en hiver, Mélodie en sous-sol, Cent mille dollars au soleil, La Vingt-cinquième heure, La Bataille de San Sebastian), Philippe de Broca (Les Tribulations d'un Chinois en Chine), Jean-Pierre Melville (Les Enfants terribles, 1949), Jean Cocteau (L'Aigle à Deux Têtes, 1947 ; Orphée, Les Parents Terribles), Max Ophüls (Lola Montès, 1955) ou encore Claude Lelouch (Smic, Smac, Smoc et L'Aventure, c'est L'Aventure).Débuts derrière la caméraEn parallèle, il tourne quelques courts-métrages documentaires : Manureva (1960), L'Enfant seul (1968), L'Arrêt (1970) ou Iran (1971). En 1971, il revêt également la casquette de producteur avec Ça n'arrive qu'aux autres (1971) de Nadine Trintignant. Il devient ensuite l’assistant de Claude Lelouch sur L'Aventure, c'est L'Aventure (1972), et se lie d’amitié avec Lino Ventura. Cette rencontre, déterminante pour la carrière de Claude Pinoteau, marque le début d’une longue collaboration. Grâce à l’acteur, il signe avec Gaumont et réalise en 1973 son premier long-métrage, Le Silencieux, un polar tiré d’une adaptation par Jean-Loup Dabadie de Drôle de Pistolet de Francis Ryck. C’est un succès.La Gifle (1974), avec le mythique duo Ventura et Isabelle Adjani, lui donne enfin la reconnaissance du public et de la critique, obtenant le Prix Louis-Delluc 1974. Dans Le Grand Escogriffe, Yves Montand donne toute la mesure de son talent. La Boum (1981) et La Boum 2 (1982), au top du box-office, révèlent les débuts prometteurs de la jeune Sophie Marceau, et la finesse des scénarios de Danielle Thompson.De Ventura à MarceauAvec ses acteurs fétiches, Claude Pinoteau aura tourné six films avec Ventura, dont L'Homme en Colère (1979), et La Septième Cible (1984), et trois avec Sophie Marceau (avec L'Étudiante, en 1988).Dans les années quatre-vingt-dix, Claude Pinoteau sort trois films. Avec La Neige et le feu (1991), il opte pour un registre plus dramatique avec une histoire d'amour sur fond de Deuxième Guerre mondiale (avec Vincent Perez et Géraldine Pailhas). Dans Les Palmes de M. Schutz (1997), il met en scène Philippe Noiret et Isabelle Huppert. Entre-temps, il revient à la comédie avec Cache cash (1994), qui réunit Georges Wilson et Jean Carmet.Côté petit écran, Claude Pinoteau signe le scénario et l’adaptation de la série télévisée La Bicyclette bleue (2000) avec Laetitia Casta, puis réalise pour la télévision un documentaire consacré à L'abbé Pierre (2005).Ce touche-à-tout du cinéma livre également ses souvenirs du septième art en publiant Merci la vie en 2000. Il est le père de l'actrice Karine Pinoteau. Claude Pinoteau meurt à Neuilly sur Seine le 5 octobre 2012 des suites d'un cancer à l'âge de 87 ans. Ses obsèques ont lieu le jeudi 11 octobre au cimetière du Calvaire, à Montmartre.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1997 Les Palmes De M. Schutz Réalisateur -
1996 Les palmes de monsieur schutz Réalisateur, Scénariste -
1993 L'expedition Réalisateur -
1993 Cache Cash Réalisateur, Scénariste -
1991 La Neige Et Le Feu Réalisateur, Scénariste -

Stars associées