Stanley Kubrick portrait
Avis: 
Nationalité: 
Américain
Sexe: 
Homme

Biographie: 

Stanley Kubrick commence dans le milieu artistique comme photographe pour le magazine Look. Il s’essaie ensuite au documentaire avant de passer à son premier long-métrage, Fear and Desire en 1953, un film sur une guerre fictive. Pour réaliser ce film, son père touche son assurance-vie pour le financer. Plus tard, Stanley le retire de la circulation mais il fut tout de même remarqué, ce qui l’aide à trouver des fonds son deuxième film : Le baiser du tueur .Pendant le tournage de ce film, Kubrick n’a pas beaucoup d’argent, et à cette période là, il touche le chômage. Ce film attire l’œil de James Harris, un producteur. Ils s’associent et deviennent les films Harris-Kubrick. Ils vont ainsi produire L’ultime razzia (1956) et Les sentiers de la gloire (1957). C’est sur ce tournage qu’il va rencontrer sa femme Christiane , qui le restera les 43 années suivantes, et sa fille Katharine. Il s se marient en 1958 et auront deux filles : Anya et Vivian . Comme Les sentiers de la gloire critique l’armée française, ce film sera interdit en France pendant 20 ans. Quatre ans plus tard, alors qu’un grand film, Spartacus , est en train de se tourner, le héros du film, Kirk Douglas , rencontre de gros problèmes avec le réalisateur. Au bout de 3 jours, Kirk décide d’en changer et demande à Kubrick de le remplacer. Ce film est un succès critique et commercial et il remporte 4 oscars.Stanley commence à être reconnu de ses pairs. Fan du livre Lolita de Nabokov, il travaille sur le scénario avec l’aide de l’auteur. Mais à cause du côté sulfureux du film, le réalisateur a du mal à trouver un distributeur et la censure retarde le film de 6 mois, en déchainant les foudres de l’Eglise. Le succès est cependant au rendez-vous, sans doute lié à la controverse, admet Stanley Kubrick. Il s’attèle à un nouveau projet en 1964, tout aussi controversé : Docteur Folamour . Pour ce film, Kubrick filme avec beaucoup de caméras, afin de ne rien perdre du jeu de Peter Sellers. A sa sortie, le film déchaîne les critiques.Après ce film, le réalisateur a carte blanche. Alors que les Russes et les Américains envoient des hommes dans l’espace, Kubrick s’associe avec l’auteur de science-fiction, Arthur Clarke, pour 2001, L’odyssée de l’espace (1968). Les effets spéciaux de ce film représentent une avancée énorme dans l’industrie du cinéma. Le cinéaste utilise beaucoup la rotation : celle de la navette, celle de la terre, qui lui inspirera la fameuse valse de Strauss. Kubrick sera le premier à utiliser la musique comme faisant partie de la narration, ce qui est novateur. Une fois encore, le film divise la critique et le public. 2001 recevra un Oscar récompensant ses effets spéciaux. Les acteurs du film le trouvent exigeant mais Kubrick travaille afin que ses acteurs atteignent un niveau de perfection ultime, quitte à être difficile, réputation qui le suivra tout le long de sa carrière.Le réalisateur se tourne alors vers un personnage historique, Napoléon, fasciné par ce grand homme capable des pires erreurs. Alors que tout est prêt et que l’équipe à s’apprête à partir en Roumanie, le film Waterloo (1970) avec Christopher Plummer sort en salles et subit un échec commercial. Les distributeurs fuient alors son projet, Kubrick est obligé de l’abandonner. Avec sa famille, il décide de partir en Angleterre et s’attèle à son nouveau projet, tiré d’un livre controversé de Burgess : Orange mécanique (1972). Encore une fois, Kubrick joue avec la musique classique et réalise un film très dur et cynique sur la société. Après sa sortie, le film est violemment attaqué et le cinéaste est accusé d’incitation à la violence et au meurtre. Après avoir reçu des menaces de mort, il décide retirer le film des salles d’Angleterre, 6 semaines après sa sortie.Il s’attaque alors vers un film en costumes : Barry Lyndon . Voulant être au plus près de la réalité, Kubrick ne filme qu’en lumière naturelle. 1976 est une période où sortent beaucoup de films d’action. Barry Lyndon sort cette année là, il dure 3h et fut jugé ennuyeux par la plupart des critiques en Angleterre et en Amérique. Mais en Europe, il fut acclamé pour sa beauté. Il gagne 4 oscars mais Stanley est déçu car ce film ne connaît pas un succès commercial. Il décide alors de s’attaquer au libre de Stephen King, Shining (1980) afin de satisfaire son désir artistique et le box office. Le tournage est mouvementé, Kubrick ne cessant de pousser Shelley Duvall à bout, et il dure plus d’un an. L’accueil du film est mitigé, certains le trouvant trop éloigné du livre.A partir de cette date, Stanley cherche à faire un film sur la guerre mais non pas comme Les Sentiers de la gloire : il décide de faire un film sans position morale. Quand Full metal Jacket sort, 7 ans plus tard, d’autres films sur la guerre du Vietnam sont déjà sortis. Mais c’est un succès.Kubrick veut contrôler toutes les étapes d’un film, c’est pour cette raison qu’il perd autant de temps comme avec son projet sur Napoléon. Et ce sera encore cette lenteur qui le privera d’un autre de ses projets : Aryan Papers. En effet, alors que Kubrick travaille sur un scénario sur l’holocauste, Spielberg commence à tourner la Liste de Schindler .Il se tourne alors vers un autre film : A.I mais il devient un projet tellement énorme qu’il décide d’en confier la réalisation à Spielberg, ne voulant s’y consacrer qu’en tant que producteur. Il pensait aussi que ce film avait besoin de tellement d’effets spéciaux qu’il faudrait attendre quelques années pour que l’informatique puisse faire ce dont il a envie.Le sujet vers lequel il se tourna ensuite fut Eyes wide shut . Kubrick ne donnant plus d’interviews depuis 10 ans, les journalistes commencent à écrire des papiers sur lui, le montrant comme un fou qui vit reclus chez lui. Le film est tiré du livre Viennese Novelettes d’ Arthur Schnitzer, qui raconte les dangers de la vie conjugale, un sujet qui lui tient à cœur depuis de nombreuses années. Quand le film sort en 1999, Kubrick promet de donner plus d’interviews mais il n’aura pas le temps, il meurt une semaine plus tard.

Films réalisés par Stanley Kubrick

Dernières news sur Stanley Kubrick

Pourquoi Stanley Kubrick a changé la fin de Shining
31/03/2017 - 17:00

37 ans après, Stephen King ne s’en remet toujours pas…

 

Stanley Kubrick maison
23/01/2017 - 16:35

Le cinéaste possédait une propriété en Dordogne.

tumblr_n0b5tkup0v1shsdt0o1_1280.jpg
09/12/2016 - 16:10

Pour ses 100 ans, Kirk Douglas revient sur relation de travail houleuse avec Stanley Kubrick.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Nos dossiers du moment

Les plus vues