Nom de naissance James Toback
Naissance (73 ans)
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur, Acteur, Scénariste
Avis

Biographie

Né le 23 novembre 1944 à New-York, James Toback est un cinéaste américain célèbre pour ses films Mélodie pour un tueur, Black and white, Surexpose et Harvard Story.James Toback est diplômé d’Harvard et de la Columbia. C’est donc comme journaliste qu’il commence sa carrière et travaille alors pour les magazines Esquire, Harper’s, Dissent et Commentary. Il enseigne également la littérature comparée au City College de New York au début des années 70. Il publie sa première biographie en 1971 : il retrace ainsi le parcours de la star de la blaxploitation, Jim Brown, dans The autor’s self-centered memoir of the great Jim Brown.Lui-même joueur invétéré, il écrit le scénario du film The Gambler (1974) de Karel Reisz. Avec cette autobiographie qui retrace l’histoire d’un professeur de littérature de l’université de New-York, accro au jeu, le jeune scénariste lance sa carrière cinématographique.Rencontre avec le succèsC’est ainsi que quatre ans plus tard, il revient comme auteur et réalisateur de Mélodie pour un tueur avec à l’affiche l’acteur Harvey Keitel. Le film devenu culte est influencé par l’oeuvre de Martin Scorsese et a notamment été adapté par Jacques Audiard dans un remake intitulé De battre mon coeur s’est arrêté (2005) et interprété par Romain Duris.En 1982, James Toback signe Les armes du pouvoir puis Surexpose (1983) avec Nastassja Kinski, Rudolf Noureev et l’acteur de Mélodie pour un tueur, Harvey Keitel. Mais ses nouveaux films ne marchent pas.Premiers pas à l'écranDéjà scénariste et réalisateur, il entame une carrière d’acteur et interprète un rôle de professeur dans Alice (1990) de Woody Allen. Auteur du film Bugsy de Barry Levinson, il obtient l’Oscar du meilleur scénario original en 1992.Avec Black and White, il signe une étude de moeurs sur la culture hip-hop et met déjà en scène le boxeur Mike Tyson aux côtés de Robert Downey Jr. et Molly Ringwald qui jouaient déjà dans son film The pick-up artist (1987). Avec Harvard Story (2001), c’est la vie de la jeunesse dorée sur le campus  d’Harvard qui est mise en scène. C’est un univers qu’il connaît bien pour y avoir lui-même suivi ses études. Le film, tourné en à peine trois semaines, laisse une grande place à l’improvisation des comédiens dont Sarah Michelle Gellar, Adrian Grenier et Eric Stoltz.Cinéaste au parcours inégalEn 2003, il travaille sur le scénario de Beyond the Sea de Kevin Spacey, puis réalise lui-même When will I be loved avec Neve Campbell et Frederick Weller.Avec Tyson (2008), le cinéaste à l’humour noir, au parcours inégal et à la réputation d’homme à femmes, espère renouer avec le succès. Plus de trente heures d’entretien avec le boxer auront été nécessaires pour ce documentaire qui sera présenté à Cannes en 2008 dans la sélection Un certain regard. Il faut ensuite attendre l'année 2013 pour retrouver Toback, et une nouvelle fois au Festival de Cannes, pour son documentaire Séduite et abandonnée, présenté hors compétition. Cette année-là il signe également le scénario de Gotti : Dans l'ombre de mon père du réalisateur Barry Levinson.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Séduits et Abandonnés (Documentaire) Réalisateur -
2015 Tyson (Documentaire) Réalisateur, Scénariste, Producteur -
2001 Harvard story Réalisateur -
1998 Black and white Réalisateur -
1991 Bugsy Scénariste -

Stars associées