George Lazenby
Avis: 
Date de naissance: 
04 septembre 1939 (âge : 78 ans)
Sexe: 
Homme
Profession: 
Acteur

Biographie: 

George Lazenby est un acteur australien né le 05 septembre 1939 à Goulburn. Il est principalement connu pour avoir porté le costume de James Bond dans le film Au Service secret de Sa Majesté. C'est lui qui succède à Sean Connery quand ce dernier décide de ranger son costume de 007 au placard. Néanmoins, Lazenby tournera qu'un opus de la franchise avant de céder sa place à Roger Moore.

Fils unique d'un ouvrier du chemin de fer, George Lazenby quitte l'école à dix-sept ans et, après quelques mois passés au sein de l'armée, devient mécanicien puis vendeur automobile. En 1964, il décide de suivre l'élue de son cœur et part s'installer à Londres. Il est alors repéré par un photographe de mode qui le pousse à faire du mannequinat. Son physique de jeune premier fait vite sensation, Lazenby enchaîne les défilés et les campagnes publicitaires. En 1967, il devient le modèle masculin le mieux payé au monde.A cette époque, suite à l'abandon de Sean Connery, les producteurs Albert R. Broccoli et Harry Saltzman sont à la recherche d'un nouvel acteur capable d'incarner James Bond. Fan du personnage crée par Ian Fleming, Lazenby tente alors sa chance : il commande un costume chez le tailleur de Sean Connery, se fait couper les cheveux à la Bond, s'achète une Rolex et débarque à l'improviste dans le bureau de Harry Saltzman. Cet effet de style fonctionne à merveille: en dépit de son manque d'expérience , le jeune homme est choisi parmi 400 candidats en octobre 1968 pour devenir l'agent secret britannique dans sa prochaine aventure cinématographique, Au service secret de Sa Majesté (Peter R. Hunt, 1969).

On ne s'improvise pas 007

Mais le tournage du film va rapidement jouer en la défaveur de Lazenby : son approche psychologique et son interprétation de 007 ne font pas l'unanimité auprès de l'équipe technique et des producteurs, tout comme son arrogance naturelle. A sa sortie en salles, ce sixième épisode ne parvient à fédérer ni la critique ni le public, en dépit du caractère fidèle de son adaptation et de la qualité de ses enjeux dramatiques. Ne se sentant pas soutenu, l'acteur rompt son engagement au risque de détruire sa carrière naissante, son unique incursion sur les terres bondiennes appartenant désormais à l'histoire de la série filmique. Pourtant, plusieurs décennies plus tard, Au Service de sa Majesté est perçu par bon nombre de fans de la saga comme le meilleur opus de la franchise.Peinant à rebondir, Lazenby trouve par la suite quelques rôles dans d'obscures séries B comme Universal Soldier (Cy Endfield, 1971) avant de s'envoler pour Hong-Kong, où il espère enfin trouver des rôles à sa mesure. Sur place, il rencontre l'influent producteur Raymond Chow et l'acteur Bruce Lee. Tous trois décident de travailler ensemble et signent pour quatre films. Malheureusement la mort soudaine de Bruce Lee en 1973 met en péril cette collaboration. Lazenby et Raymond Chow décident néanmoins de concrétiser trois de leurs projets. Stoner se déchaîne à Hong Kong (Feng Huang, 1974), L'Homme de Hong Kong (Yu Wang, 1975) et International Assassins (Shan-si Ting, 1976) voient ainsi le jour. Seulement, en l'absence de Bruce Lee, ces films ne rencontrent pas le succès attendu.

Quand ça veux pas, ça veux pas !

Ce nouvel échec amène l'Australien à reconsidérer son avenir professionnel. En 1977, il s'installe aux États-Unis et fait le choix de se consacrer à de nouvelles activités, notamment la spéculation immobilière. Ce qui ne l'empêchera pas d'apparaître régulièrement, depuis près de trente ans, dans diverses productions, à l'image de l'hilarant film à sketches Hamburger film sandwich (John Landis, 1977), des séries General Hospital (1983), Superboy (1990) ou Alerte à Malibu (1999) et dans plusieurs épisodes de la saga érotique Emmanuelle (1995). Sans oublier évidemment quelques hommages officieux (Le Retour des agents très spéciaux, TV, 1983) à son éphémère prestation bondienne....Après une pause de presque dix ans, il revient au cinéma au début des années 2000, dans plusieurs films de seconds plans, mais à cette période, il décroche le rôle du père de Jarod dans la série Le Caméléon. C'est à ce jour, un des derniers rôle qu'ait interprété George Lazenby.

Dernières news sur George Lazenby

James Bond Madame Tussauds
16/12/2015 - 11:30

Lequel est le moins raté ?

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Nos dossiers du moment

Les plus vues