Nom de naissance Gary Cooper
Naissance
Helena, Montana (États-Unis)
Décès
Genre Homme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Fils de Charles Henry et Alice Cooper, Frank James Cooper, célèbre sous le nom de Gary Cooper, voit le jour le 7 mai 1901 à Helena dans le Montana.Son père, d’origine britannique, était juge à la Cour Suprême de cet état, où il dirigeait également un ranch.Le jeune Cooper passe son enfance avec sa mère et son frère aîné Arthur Le Roy à Dunstable au Royaume-Uni où il entame son cursus scolaire, en 1910, à l’école primaire Dunstable Grammar School. Il y poursuit ses études jusqu’en 1913. Un an plus tard, alors qu’il a 13 ans et que la Première Guerre mondiale fait rage, le jeune garçon est victime d’un accident de voiture et retourne passer sa convalescence au Montana, dans le ranch de son père. C’est à cette occasion et dans ce contexte qu’il développe de prodigieux talents équestres qui seront, bien plus tard, sa porte d’entrée dans l’univers artistique.A cette époque, Cooper poursuit ses études au Grinnell College (en Iowa) où il manifeste un réel don pour le dessin caricatural. Bien qu’il tente de faire publier ses travaux dans plusieurs journaux, les résultats de ces efforts restent, sinon vains, tout au moins insuffisants. Il décroche alors son diplôme en 1922 et plie bagages direction Los Angeles, où il se destine tout d’abord à la carrière de dessinateur publicitaire. Trois mois plus tard, il abandonne cette voie qui s’avère infructueuse et se tourne vers ce qui va très vite devenir sa véritable vocation ; le cinéma.Il commence par exploiter ses dons de cavalier en travaillant comme figurant à cheval, pour 10 dollars par jour, dans plusieurs films. Son agent, Nan Collins, lui suggère alors de prendre un pseudonyme qui permettrait de le distinguer des nombreux Frank Cooper déjà existant dans le milieu et lui choisit finalement le nom de sa ville natale ; Gary (Indiana).La jeune femme lui décroche également, en 1926, un contrat avec la Paramount à 150 dollars par semaine et il tourne trois films de suite avec Clara Bow, déjà assez célèbre à l’époque. Mais c’est finalement à travers les premiers films parlants de sa carrière qu’il acquiert sa popularité ; il tourne, en 1929, The Virginian puis, en 1930, Cœurs brûlés (aux côtés de Marlène Dietrich). Ses rôles les plus marquants, à cette période, sont L'Adieu aux armes, Les Trois lanciers du Bengale, Sérénade à trois, Au service de la loi et Peter Ibbetson. Le 15 décembre 1933, Cooper épouse Veronica “Rocky” Balfe à New York et signe, cette même année, un nouveau contrat chez la Paramount avec, notoriété acquise à l’appui, 6 000 dollars par semaine. Il faut pourtant attendre 1936 pour voir le jeune artiste gagner enfin ses galons d’acteur reconnu par la critique et par ses pairs. Cette année-là, il est à l’affiche de L'Extravagant Mr. Deeds de Frank Capra et obtient, pour sa performance, une première nomination aux oscars. Il sera cité pour la course à la précieuse statuette à trois autres occasions ; L'Homme de La Rue, Vainqueur du Destin et Pour Qui Sonne Le Glas. Le 15 septembre 1937, l’acteur est, pour l’unique fois de sa vie, l’heureux père de Maria Veronica et devient, deux années plus tard (1939), l'acteur le mieux payé d’Amérique avec un revenu annuel de près de 500 000 dollars.En 1940, sa route croise celle de l’écrivain Ernest Hemingway qui devient alors l’un de ses meilleurs et plus proches amis, et ce, jusqu’à sa mort.Outre plus de 30 rôles (majoritairement des westerns) et une popularité internationale grandissante, les deux décennies suivantes (1940 et 1950), lui apportent l’honneur de recevoir deux fois l’oscar du Meilleur Acteur d’abord pour le rôle d’Alvin C. York dans Sergent York de Howard Hawks (en 1941) puis pour le rôle de Will Kane dans Le Train sifflera trois fois (considéré comme le meilleur rôle de sa carrière) de Fred Zinnemann (en 1952). En 1960, les médecins diagnostiquent chez Cooper un cancer de la prostate qui le mine déjà depuis un an. L’acteur ne l’apprend pourtant qu’en février 1961, tournant entre temps, dans l’ignorance totale du mal qui le ronge, le dernier film de sa carrière et de sa vie ; La Lame Nue de Michael Anderson.En 1961, l’Académie invite Cooper à venir recevoir un Oscar d’honneur qui rend hommage à l’ensemble de sa carrière. L’acteur étant dans l’incapacité physique de se déplacer lui-même, ce sera finalement un James Stewart bouleversé (un autre de ses grands et fidèles amis) qui le remplacera lors de la cérémonie. Gary Cooper s’éteint le 13 mai 1961, soit une semaine avant ses 60 ans. Ce seront ses amis James Stewart, William Goetz, Jack Benny et Samuel Goldwyn qui le porteront en terre.L’acteur aura joué dans 107 films, dont 16 en couleurs et 14 muets. Connu pour son honnêteté, sa gentillesse et son charme, il aura tout de même commis quelques erreurs de parcours dont les plus célèbres restent son refus de tenir le premier rôle dans le film Autant en emporte le vent, jugeant d’emblée que le futur chef-d’œuvre sera « le plus gros flop de l'histoire du cinéma » ainsi que les rôles principaux de Correspondant 17 (1940) et Cinquième colonne (1942) d’Alfred Hitchcock. Clark Gable a suivi Cooper dans la tombe six mois après la mort de ce dernier. Ces deux décès marquent la fin de l’inimitable « âge d’or » du cinéma hollywoodien.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 L'intrigante de saratoga Acteur MARDON Clint
2015 L' Agent N°13 Acteur le capitaine Jack Gailliard
2015 Ciel De Gloire Acteur Capitaine Philip Blythe
2015 Alice Au Pays Des Merveilles Acteur le chevalier blanc
2015 It'S A Big Country Acteur Texas

Stars associées