Nom de naissance Frank Capra
Naissance
Bisacquino, Sicile, Italie
Décès
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène, Scénariste
Avis

Biographie

Frank Capra est né en Sicile dans le petit village agricole de Bisacquino. A six ans, il embarque pour le Nouveau Monde avec sa famille pendant la grande vague d’immigration sicilienne vers les Etats-unis. Les Capra s’installent à Los Angeles, là où leur fils Benjamin avait atterri quelques années plus tôt. Malgré la pression des siens qui voulaient qu’il se mette à gagner sa vie au plus tôt, Frank Capra, croyant fermement au rêve américain, poursuit des études d'ingénieur chimiste au Throop Institute (devenu par la suite le California Institute of Technology).Après son service militaire, il multiplie les petits boulots, travaillant notamment comme assistant-monteur et accessoiriste. En 1921, il fait ses débuts dans le cinéma aux côtés de Walter Montague en mettant en scène des poèmes. Il officie par la suite comme gagman dans le feuilleton célèbre Our Gang. En 1926, il écrit Plein les bottes et réalise L'Athlète incomplet, ses premiers longs-métrages.Frank Capra signe ensuite un contrat d’exclusivité avec Columbia en 1930. Il y rencontre le scénariste Robert Riskin et le caméraman Joseph MacDonald avec lesquels il va tisser des liens solides. Ces deux là l’accompagneront dans la réalisation de plusieurs de ses travaux, dont La Blonde platine en 1931 et La Ruée en 1932.Mais la consécration de Frank Capra viendra avec New York-Miami qui lui vaut l’Oscar du meilleur réalisateur en 1934. Son accession à la célébrité lui permet d’imposer une touche humaniste à la Dickens au sein des productions hollywoodiennes, d’habitude farouches par rapport aux représentations cyniques de la réalité. Il n’hésite donc pas à se démarquer de ses contemporains en intégrant cette dimension dans plusieurs de ses œuvres. De cette période, on retiendra les emblématiques L'Extravagant Mr. Deeds en 1936, Vous ne l'emporterez pas avec vous en 1938, pour lesquels il obtient deux nouveaux Oscars, ainsi que Mr. Smith au Sénat en 1939 qui lui vaut seulement une nomination. Frank Capra se lance ensuite, entre 1942 et 1948, à la demande du ministère américain de la guerre, dans une série de documentaires intitulée Pourquoi nous combattons ? destinée à expliquer au grand public les raisons de la lutte contre le Japon et l’Allemagne nazie. Le réalisateur marque ainsi son engagement politique et signe quelques films de propagande dont le fameux Prelude to war, qui remporte l’Oscar du meilleur documentaire en 1943. A l’époque, Capra réalisera en 1943 un seul film commercial, Arsenic et vieilles dentelles avec Cary Grant dans le rôle de Mortimer Brewster. Cette adaptation d’un grand succès de Broadway signé par les frères Epstein deviendra un grand classique de la comédie.Après la deuxième guerre mondiale, Frank Capra qui caresse des désirs d’indépendance vis-à-vis des grands studios hollywoodiens, monte avec George Stevens et William Wyler une société de production, Liberty Films. En 1946, il réalise La vie est belle dans laquelle il retrouve son acteur fétiche James Stewart. Même s’il ne trouve pas vraiment d’écho à sa sortie, le film deviendra, des années plus tard, un incontournable diffusé annuellement sur les chaînes de télévision américaines pendant la période des fêtes de Noël. D’autres de ses productions, comme L'enjeu en 1948 puis Si l'on mariait papa en 1951 rencontrent également un succès relatif et finissent par signer la fin de Liberty Film.Frank Capra se retire après ces échecs cuisants et ne tourne que quelques spots publicitaires à caractère éducatif, jusqu’à ce qu’il revienne à la charge au début des années soixante grâce à un contrat signé avec Paramount. Il réalise dans ce cadre deux films, qui ne rencontrent cependant pas le succès escompté. Il s’agit de Un trou dans la tête en 1959 et de Milliardaire pour un jour en 1961, ce dernier étant un remake avec Glenn Ford et Bette Davis de son propre long-métrage tourné près de trente-huit ans plus tôt : Grande dame d'un jour. Ce sera d’ailleurs son dernier film.En 1971, Frank Capra publie un livre autobiographique intitulé The Name Above the Title, littéralement « le nom au-dessus du titre » dans lequel il partage son expérience de cinéaste. Celui qui conseillait aux jeunes réalisateurs de créer les nouvelles tendances au lieu de les suivre, avait lui-même réussi cette prouesse. Il s’était imposé par des films à contre-courant de son époque et ses fables moralistes font figure aujourd’hui de cas d’école.Frank Rosario Capra de son nom complet est mort le 3 Septembre 1991 d’une attaque cardiaque dans sa maison de La Quinta en Californie. Il avait été marié deux fois : d’abord avec Helen Howell pendant cinq ans, puis avec Lucille Warner Reyburn (devenue par la suite Lou Capra), jusqu’à la mort de celle-ci en 1984. Le couple a eu quatre enfants au total, dont Frank Capra Jr (aujourd’hui décédé) qui a lui-même fait ses armes dans le cinéma avec sa société de production Screen Gems Studios.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Broadway Bill Réalisateur -
2015 Marchands d'illusions Réalisateur -
2015 American Madness Réalisateur -
2015 Amour Défendu Réalisateur -
2015 L'Athlète Incomplet Réalisateur -

Stars associées